AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez |

Rencontre de futur rivaux sous une pluie infinie ! [Pv : Kyojin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité


MessageSujet: Rencontre de futur rivaux sous une pluie infinie ! [Pv : Kyojin] Sam 21 Juil - 0:35



Ame Gakure no Sato



Ame Gakure no Sato, le village de la pluie et il portait très bien son nom. Effectivement dans ce pays, il ne faisait que pleuvoir sans cesse comme si la pluie était illimitée. Était-ce toutes les larmes des personnes vivantes autrefois dans ce pays ? Tous les orphelins morts pendant les guerres qui s'étaient abattu dans ce petit pays. Des villages entiers furent anéantis à cause des grandes nations ninja par le passé, il y avait eu plein d'orphelin et de pauvre. Le village dans ce pays fut très difficile pour tous sauf ceux qui avait la chance d'être d'Âme. Oui, la chance d'avoir un grand leader et une sécurité très sûre. Évidemment, ce type avait la réputation de ne pas être un ange et de ne laissait aucun étranger entrer dans son village. De plus, il avait une puissance phénoménale capable de faire fuir les Sanin de Konoha. Sa sécurité était sans égale même les enfants étaient fouillés. Tout ceci était mystérieux, pourquoi un ninja comme ce type avait besoin d'une telle protection ? Et comment était-il mort ? Il y avait beaucoup de mystère sur cet homme dénommé Hanzo la salamandre. Malheureusement, comme il n'était plus de ce monde, Byakuya ne pourrait jamais avoir la chance de l'affronter. Le chef du village de la pluie était bon en Kenjutsu au maniement de son Kusari-gama. Peut-être aura-t-il la chance de l'affronter dans une autre vie ? Byakuya n'en savait rien et il devait se contenter des épéistes encore en vie pour l'instant.

Byakuya arriva au pays de la pluie depuis le nord, l'Iwajin avait fait un long trajet depuis son village. La route semblait interminable, il avait pris tout son temps pour venir jusqu'à sa destination. Normal, le Juunin en avait profité pour admirer le paysage de son pays puis il avait fait une escale à Kusa. Le pays de l'herbe avait de grande prairie verte et presque multicouleur tel un arc-en-ciel avec ses fleurs sur les grandes plaines. De plus, les arbres avaient la forme du champignon, c'était bizarre pour le ninja de voir ça. Il avait rencontré des gens très sympathiques dans ce pays, il avait la joie de vivre. C'était logique selon l'épéiste, qui ne serait pas heureux de vivre dans un tel paradis ? Surement l'Akatsuki, ces types répandaient le chaos et le désespoir où il allait. Pour le moment dans sa vie de ninja, le Juunin en avait croisé aucun. Le voyage dans Kusa était agréable et passionnant, maintenant, il était à Ame. Le ninja avait acheté une sorte d'imperméable noir, il avait mis une capuche qui masquait son visage. Évidemment ses deux katanas étaient ben et bien visible, sa main droite était posée sur l'une des poignées de ses sabres. Il marcha alors doucement dans le pays de la pluie en étant complètement mouillé. Le Juunin se demanda comment ça se faisait qu'il faisait que pleuvoir alors que dans d'autres pays, il devait faire beau.

D'après des sources qui avaient été transmise dans chaque village ninja, l'ancien leader de l'Akatsuki était le chef de ce village caché. Personne ne l'avait su qu'un monstre en puissance vivait dans Ame, il était avec sa partenaire, Konan. Mais, Byakuya ne connaissait pas les autres informations sur elle tout comme son allié au rinnegan. Tengoku devait entrer dans ce village afin de connaitre plus de chose et peut-être voir la chef de ce village. Elle se faisait nommer Konan et c'était l'ange Messager de dieu, Pein. Qui sait ? Byakuya allait peut-être l'affrontait pour obtenir certaines informations, mais il préféra tout de même en venir à la diplomatie. Une mer entourait Ame, il n'était pas facile d'y entrer et le seul moyen fut ce pont. Malheureusement, les portes de ce village étaient fermées à tout étranger hors du village et seuls les habitués pouvaient y entrer. L'Iwajin avait mis du chakra sur ses pieds et se dirigea vers le côté gauche du village d'Ame en espérant que personne aller lui barrer le chemin. Il y avait quelque chose d'embêter, c'était qu'à cause de la pluie, la visibilité n'était pas très bonne. Allait-il rencontrer quelqu'un avant son entrée dans Ame ?




©Naruto Sensou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre de futur rivaux sous une pluie infinie ! [Pv : Kyojin] Sam 21 Juil - 16:59



Ses périples hors de ses obligations, il n’y en avait pas eu beaucoup, c’était même l’une des premières depuis qu’il n’était plus ‘libre d’aller ou bon lui semble’. Pourtant, une histoire, récit fantastiquement extraordinaire d’une légende. D’un presque-dieu… Il n’en avait pas assez entendu pour savoir qu’il était mort, hormis l’emploi de l’imparfait bien sur. Et le fais que ses récits ce déroulez il y à bien des années. Sanshôuo no Hanzô tel était son nom. Un homme dont la légende avait traversée jusqu’aux frontières du monde Shinobi. Un rang homme, embrumé de mystère et réputé avoir à lui seul, tenu tête à de toutes autres légendes. On y nomme souvent les Sannins chez les ninjas. Plus au nord, sa légende nomme des shinobis bien moins connus mais originaires des pays en question. C’est de ces histoires, moins répercutées chez les ninjas, qu’il en avait entendu parler pour la première fois. C’est d’une légende plus grande encore, qu’il avait revu naitre en lui l’envies d’en savoir plus et de prendre comme maitre spirituel cet homme. Une initiation qui se voulait passée par une visite touristique d’Ame, le village de la pluie, lui-même situé dans el pays de la Pluie et dans lequel il pleuvait depuis son arrivée, quelques jours plus tôt.

Quelques jours parc qu’il avait avant tout décidé de découvrir les terres et ce renseigné au mieux, dans un pays plutôt pauvre il faut le noter. Peu de gens semblez à même de lui parler d’Hanzô ou, en tous les cas, peu étaient d’accord pour l’évoquer. La chose semblait normale. Les gens apeurés par des heurts d’une violence inouïe. L’endroit était instable, entre rebelles, pillards et faible effectifs autant du village que du seigneur du pays. L’enquête s’annonça si difficile, qui lui fut obliger d’aller à Ame, avant que le mois ne fut totalement achevé. La recherche de celui-ci ne fut pas des plus facile, personne de ce pays ne semblant savoir ou il ce trouvai et dépourvu de chakra. Pourtant, et malgré les difficultés énoncées et celles logiques. Il en fut une, qui ne fut pas avec lui, la malchance… Elle ce trouva réduite à néant lorsqu’au bout du troisième jour de recherche, il parvint au sommet d’une haute colline d’herbe grasse. Duquel, il pût entendre quelques son, son ouïe très développée, identifia sans soucis la masse de gens marchant au travers du son d’un milieu de goutes de pluies. Tremper mais bien protéger par son armure dorée dont seul le masque était manquant ; il ce laissa à hurler de joie, et s’élança, avec lourdeur, vers les murs du village. /dans lequel, personne ne peux entrer/ il ce stoppa net. Cette phrase était revenue si souvent concernant le village.

Pourtant déjà, le jeune homme avait passé une sorte de grande passerelle de bois. Peu de paroles sortaient des hauts murs de roche. Toujours asséné par la tonitruante cacophonie de la pluie… Il lui faudrait interpeller un garde. Loin d’être lui-même sur ses gardes... Alors, hem, comment dire… Quels mots employés : « Hey ! You Fucki..’ » Non, non pas ca… « Oh, là-haut ! Arrêtez de pioncez et ouvrez ! » Nan, ca non plus ca ne valait rien. Dans son esprit, il réfléchit bien longtemps lorsqu’il lui vint en tête une bonne réplique bien cinglante ! Sur de lui et visiblement assez joyeux toujours. Loin de s’inquiéter quant à ca propre sécurité… Il recula d’un pas, tendit le bras vers le haut, la main grande ouverte, il entrouvrit la bouche alors qu’il reculait d’un nouveau pas, son mot fut complètement étouffé par quelqu’un qui venais de lui rentrer dedans « Hrphtmatak ! » l’instant d’après il avait bondit le plus en retrait possible, dos contre la muraille du village, une précision étonnante avec une visibilitée a ce point nul, pluie étant synonyme de nuages et de soleil absent. Son bras c’était entre temps tendu vers l’avant, el poing fermé, l’index juste pointant le nouveau venu « BA-KA ! Tu à gâché ma phrase ! A cause de toi je risque de n’pas pouvoir rentrer dans Hanzo Gakure ! »

Ce trouvai en face de lui une personne, bien évidement. Un jeune homme qu’il distinguait non par la vue puisqu’il était aveugle, mais pas tous ses autres sens. L’odeur mouillée d’une personne varie celons son espèce, celons qu’il soit un chien, un chat, un humain, ou autre.. Et son sexe. Aussi pervers que cela puisse paraitre. La respiration aussi en dit beaucoup, elle n’est pas la même celons le timbre de vois et l’essoufflement. Bref, bien des moyens à cela lorsque l’on oublie le sens qui efface les autres. « Baka, Baka, Baka ! Reprit-il’ Ta intérêt à me faire rentrer dans ton village et tout me dire sur Hanzô sama ! » S’en fut tout. Entre amusé et énervé. Il voyait en cet Amejin la possibilité d’entrer dans le village sans parler aux gardes. Mais, était-il vraiment d’ici ?!


© Encodage A.T.O, Textes de moi (wulfou@hotmail.fr), Images appartenant à leurs propriétaires.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre de futur rivaux sous une pluie infinie ! [Pv : Kyojin] Sam 21 Juil - 23:56



Une rencontre assez spéciale



Byakuya courait sous la pluie et sur l'eau en ayant du chakra à ses pieds. La visibilité n'était pas très bonne surtout quand il était en train de sprinter de la sorte. Il se dirigea à toute vitesse vers l'entrée d'Ame alors qu'il pensait être repéré par personne. Le jeune homme se cogna à quelque chose ou plutôt quelqu'un. Oui, à cause de la météo qui était très mauvaise dans ce pays depuis des années. Il vit un homme faire un bond vers l'arrière, mais la pluie commençait à se calmer petit à petit. Tengoku se frotta un peu la tête encore un peu perdue à cause de son choc face à l'inconnu. Évidemment, le Juunin avait reculé de quelques pas en arrière à cause de l'impact. Ceci dit, l'inconnu portait une armure, il avait donc dû rien senti grâce à cette protection. Le type était dos à muraille de la ville d'Âme et il se tenait en face de Byakuya. L'Iwajin se demanda bien ce qu'il voulait, un combat ? Non, Tengoku n'était pas venu pour ça enfin pour le moment, il ne pouvait pas se permettre de créer un combat. Le Tsuchikage était partis pour le pays du fer donc causer une guerre pour une simple bousculade n'aurait aucun sens. De plus, l'épéiste d'Iwa n'était pas du genre à aimer combattre sans une raison assez suffisante sauf s'il se trouvait en face d'un nukenin. Il avait l'air d'un imbécile à premier vu en tendant le bras vers l'avant, le poing fermé et son index pointaient vers le Juunin de rang B. Était-ce de la provocation pour combattre ? Ou plutôt autre chose ? Enfin Byakuya ne comprenait pas trop ce que voulait l'inconnu en or de plus ça ne faisait pas très discret. Byakuya pouvait voir quelques silhouettes en haut de la muraille de pierres, les portes étaient bel et bien fermées. Le chevalier s'il pouvait penser ça, n'avait pas l'air d'être du village sinon il ne serait pas en bas tout seul. L'homme se mit à s'adresser à Tengoku avec une voix auxquelles on pouvait croire qu'il était sur de lui.


Kyojin : BA-KA ! Tu à gâché ma phrase ! A cause de toi je risque de n’pas pouvoir rentrer dans Hanzo Gakure !

Comme il l'avait pensé, le type n'était pas d'Ame, mais de quel village venait-il ? Enfin pour le moment, il devait trouver un moyen d'entrer dans le village caché de la pluie. Pour l'instant, Byakuya ignora les propos de l'homme qui se tenait en face de lui. Les gardes assuraient bien la surveillance des portes en observant les deux ninjas hors du village. Ces types avaient surement l'habitude de la pluie et du manque de visibilité, il avait surement une technique ou bien un engin pour vérifier la grande porte. L'homme en face de lui avait l'air tout excité et semblait un peu énervé. Byakuya en était surement la cause, oui, il avait gâché sa phrase donc l'Iwajin s'en moqua totalement. De plus, il n'était pas venu pour se disputer inutilement et surtout, ça ferait immature. Tengoku s'énerva que rarement et il restât donc calme et serein en attendant de trouver un moyen de pénétrer dans Ame Gakure. L'homme se remit à s'adresser à Byakuya toujours en l'insultant de Baka au moins trois fois de suite. Comme il fallait s'y attendre, le Junin ignora l'inconnu à l'armure tout en scrutant les horizons à sa gauche puis à sa droite. Il chercha toujours un moyen d'entrer, le village avait toujours une faille de plus il comptait sur un Kekkei pour repérer les gens enfin il le croyait. L'homme se mit à divaguer dans ses propos en disant que Byakuya faisait partie d'Ame, il voulait que le ninja le fasse entrer et de lui parler d'Hanzo. Le Juunin soupira, il n'était donc pas le seul à vouloir en savoir sur l'ancien leader d'Ame avant la prise de pouvoir par Pein. Le Tengoku se tourna vers l'excité avant de lui parler calmement.


Byakuya : Je ne suis pas un ninja d'Ame et donc je ne peux pas te faire entrer dans le village. Je cherche également des informations sur ce Hanzo afin de savoir certaines choses. Mais, je cherche aussi une certaine femme du nom de Konan, elle dirige à présent ce village. Cette femme sait surement quelque chose, mais d'abord qui es-tu ? Et d'où tu viens . Mais pas le temps, tu vas me le dire sur le chemin, tu viens avec moi. On va passer sur le côté et voir s'il y a un passage sous l'eau.

D'un mouvement rapide avec son corps, il chopa l'avant-bras gauche du type et l'emmena assez loin en courant sur le flanc gauche du village. Il devait avoir un moyen de pénétrer dans Ame sans passer dans la porte et sans se faire repérer par les ninjas ou même les civils. Le temps était bien plus calme qu'il y avait dix minutes donc plus de visibilité pour Byakuya et le ninja en armure. Qu'allait-il faire maintenant ? Les deux ninjas, vont-ils trouver un passage et entrer dans Ame ?




©Naruto Sensou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre de futur rivaux sous une pluie infinie ! [Pv : Kyojin] Dim 22 Juil - 0:50



Mais… Mais… C’est qu’il l’ignorait en plus ! A en croire ce qu’il entendait, en tous les cas. Sa tête allait dans tous les sens, bien trop en stress ce type. On bonne dispute aurait remit ses craintes en place peut-être ? Peut-être était-il perturbé pour garder tant d’apparente tranquillité, ne pas répondre ni même s’excuser ! C’est là qu’Araki reprit ses propos. Et peu après, vint la réponse de son comparse de discutions et surtout, de bousculade. Un Flegme digne des plus plats et mortellement ennuyeux politiques de ce monde. Oh, non, pire encore pacque là, c’était en s‘adressant à Araki qu’il restait aussi calme et dans une situation ou cela semblait presque déplacé. Enfin, au moins, il répondit à tout dans un seul monologue, ou il ne reprit pas une fois sa respiration… Approuvant avec la plus grande des clartés ce qu’avait pensé le jeune homme sur ses premières réactions. Il devait être stressé, et donc, son esprit était tourné vers quelque chose. Un quelque chose que les deux avaient évoqués. Un quelqu’un en fait, Hanzo. Voilà ce qui l’intéressait, en plus du stress d’être en bas de murs protégés.

Enfin, sa réflexion ne pus aboutir puisque l’autre l’interrogeait maintenant, et sans lui laisser le temps de répondre, ce décida a le choper tout en partant à la course, un rythme non dur à suivre d’ailleurs. A l’entendre, le jeune homme était certainement de son âge. De plus, à suivre son rythme de course, il était certainement un shinobi et qui plus est, un combattant. Les utilisateurs de Ninjutsu, ou de Genjutsu, quasi’ exclusif n’ont pas la même condition physique que les autres. Bien que l’écart soit mince, il n’est pas non plus très difficile de remarquer la différence ce jouant sur une poignée secondes et ils ce mirent a courir donc. Araki suivit le rythme, ce défaisant juste de l’emprise de l’inconnu d’un mouvement assez sec. L’armure qu’il portait le ralentissant, il remarqua assez rapidement qu’en fait, le rythme de l’autre nécessiterai quand-même pas mal d’effort. Et que ce serait d’autant plus le cas sous l’eau puisque chaque pièce de son armure était lestée et démesurément lourdes. Toutefois, il n’en dit rien. Cela faisait un parfait entrainement ! Il ce laissa juste à prendre la parole, les mots entrecoupés par sa respiration contrôlée :

« Si passage il y à, sous l’eau, je le trouverai sans problème. » Doutant qu’il y ait possibilité de passage et doutant même jusqu’au fait qu’ils ne soient pas repérés et suivis du haut des murs, il ajouta avec une logique très certaine : « Nous devrions faire semblant de partir, et revenir plus discrètement après un bon gouté. Et je pourrai savoir ce que tu veux à Hanzo et qui tu es comme ça ! » Ses mots ne furent pas prononcés très forts, bien que plus qu’il ne l’aurait eu souhaité. Forcé par sa respiration à moins bien gérer du ‘chuchotement’ plus fort que le faible son d’une pluie qui n’était plus battante à ce moment de leur péripétie. « Ou peut-être devrions-nous faire semblant de nous battre, puis de nous noyer ? » La question innocente engendra chez-lui un ralentissement de course. Histoire de prendre de la distance, courir ainsi autour du village était sans intérêt, hormis celui de les faire plus encore repérer.

De ses propositions, la première lui semblait préférable. Bien qu’un petit duel, un échange de deux trois coups, puis la simulation d’une double défaite aurait-pus être drôle, au risque de ne trouver aucun passage sous l’eau et que les ninjas du village n’aillent repêcher leurs corps pour savoir qui étaient les deux énergumènes. La, la situation deviendrait bien plus risquée… Enfin, au pire, ils aviseraient le moment venu ! Comme il avait avisé pour venir ici. La chance ne pouvait pas aussi simplement quitter un homme, même s’il paraissait logique qu’il ne faille pas trop compter sur elle dans une quête concernant un si grand homme que l’était Hanzô. Et puis, peut-être qu’en allant ce poser, le crétin qu’était l’ « autre » pourrait enfin lui présenter des excuses en bonne forme. Ou même en mauvaise, mais lui en présenter serait bien un minimum pour qu’ils commencent sur des bases scènes ! ‘Baka’.. Oh… Oui, ils étaient quittes en fait ! Nihihihihi, un sourire malin ce dessina sur ses lèvres, il était vrai qu’il l’avait beaucoup insulté déjà ! Inutile donc de trop en demander.


© Encodage A.T.O, Textes de moi (wulfou@hotmail.fr), Images appartenant à leurs propriétaires.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre de futur rivaux sous une pluie infinie ! [Pv : Kyojin] Mar 24 Juil - 16:58



Deux choix, une décision



Byakuya courut sur le flanc gauche de la ville en tenant le type à l'armure d'or par son avant-bras gauche. Le but de Tengoku était de trouver un moyen d'entrer dans Ame sans se faire repérer par les gardes. Pendant quelques minutes, l'inconnu se détacha de l'emprise de l'iwajin tout en suivant le rythme. Byakuya avait remarqué que l'homme était bien endurant, il devait être un ninja, mais le village où il venait lui était inconnu. Pour le moment, il avait l'air un peu surexcité très sûr de lui. Enfin, le Juunin s'en moqua un peu, il ne voulait pas s'en faire un ennemi. Apparemment, l'armure qu'il portait le gêner, ça le faisait ralentir. Il fallait le dire, mais les équipements devaient peser très lourd pour ce type. L'homme devait être très costaud pour porter de telle chose si longtemps et de courir presque à la vitesse de Byakuya. N'empêche, ça pouvait lui servir d'entraînement du fait de courir avec une telle armure en or. L'homme prit enfin la parole et il ne changea pas, il croyait trouver un passage facilement sous l'eau. Tengoku ne rajouta rien du tout, mais le ninja inconnu continua de s'exprimer. Byakuya était tout de même assez proche de lui pour l'entendre malgré le son de sa voix qui sortit de sa bouche. Il n'avait pas parlé très fort, mais le Juunin avait tout de même trouvé ça mieux que courir bêtement. L'homme osa demander à Byakuya ce qu'il voulait à Hanzo et qui il était. Pourquoi l'Iwajin devrait répondre à ses questions ? Ce type ne lui avait pas répondu à ses questions.

Soudain Byakuya s'arrêta en entendant la question stupide de l'homme, celui-ci s'était également arrêté de courir. C'était bête de faire semblant de combattre comme ça et surtout Tengoku ne voulait pas se battre contre un inconnu sans une raison valable. De plus, les gardes pourraient en profiter pour les attaquer par surprise en nombre numérique supérieur genre du deux contre cinq par exemple. Ce n'était pas une bonne solution de sa part, mais sa première proposition était intéressante et envisageable. Le ninja se retourna vers l'inconnu, celui-ci le fixa, le Juunin se demanda ce qu'il lui voulait à le regarder ainsi. Enfin bref; Byakuya allait voter pour le premier choisi qu'il lui avait proposé avant de s'arrêter. Oui, ça poserait moins de problèmes s'il faisait semblant de partir même si les gardes se poseraient des questions. Mais, ça valait le coup d'essayer et de revenir après avoir trouvé une solution pour entrer dans Ame. L'Iwajin soupira puis fixa le type à l'armure d'or avec un regard calme et serein. Byakuya ne montrait aucun stress ni même de l'excitation. On aurait dit que rien ne lui faisait peur soudain il s'adressa au chevalier d'or.

Byakuya : Je préfère qu'on fasse semblant de partir afin de revenir ici plus tard. Pour les présentations, on fera ça plus tard après être partis.

Byakuya se mit alors à croiser les bras et à regarder autour de lui. Il y avait environ plusieurs kilomètres avant d'atteindre la terre ferme. Il allait soit partir en marchant, mais avec des pas rapides ou bien courir, encore. Après tout, c'était l'idée du mec qui portait une équipe plutôt spéciale. Donc, c'était donc à lui de prendre la tête et d'aller assez loin du village. De toute façon, Tengoku allait le suivre, mais il préféra attendre ce qu'il allait faire. En tout cas, un combat même semblant aurait été inutile, car le Juunin n'était pas venu pour ça, mais pour récolter des informations. Oui, Hanzô la salamandre était sa priorité, il était curieux de savoir quel genre d'homme et de Ninja, il était. Byakuya fit un pas vers lui en ayant sa main droite sur l'un de ses Tsuba de ses katanas. Byakuya s'adressa à nouveau à lui avec une voix calme et sans la moindre once de méchanceté.

Byakuya : Partons tout de suite, ne perdons pas de temps. Passe devant, je te suivrai. On va faire un peu connaissance loin du village.7

Tengoku regarda une dernière fois derrière lui afin de contempler une dernière fois le village caché de la pluie. Enfin non, ce n'était pas la dernière fois qu'il allait le revoir, mais c'était en cas d'imprévu. Il se prépara à suivre l'homme en or afin qu'ils puissent discuter du comment il allait entrer dans Ame sans se faire repérer.




©Naruto Sensou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre de futur rivaux sous une pluie infinie ! [Pv : Kyojin] Jeu 26 Juil - 0:22




Au moins, son interlocuteur était censé ! Un peu autoritaire mais dans le fond, ce n’était pas dérangeant pour l’instant. C’est donc dans ses conditions que le Kyojin c’était élancé d’un plutôt bon saut au vus et su du poids de son armure pour retomber plus loin plutôt lourdement. Deux belles marques de pas dans la terre, avant de s’élancer à pleine vitesse. Ayant pris un peu d’avance d’avoir sauté avant qu’il n’eut terminé de lui dire de passer devant. Enfin bref, voilà, rapidement ils parvinrent tout deux assez loin du village. Le fait d’être repéré, non accosté et même pas poursuivis avait quelque chose d’étrange. Peut-être étaient-ils tout simplement déjà suivis si habilement qu’aucun des deux jeunes hommes n’avaient eu pus repérer cet espionnage vicelard. Malgré-tout, Araki avait gardé tout ceci pour lui et avait, à l’aide de l’autre, installé un camp de fortune. Des belles pierres, du petit bois, et tout ce qu’il faut pour faire un feu dans les meilleurs conditions et ce, malgré la dose de pluie. Nul besoin de grand effort malgré-tout pour allumer ce feu. En bons shinobis, en personnes bien entrainées, ils avaient été capables de trouver du bois sec, des pierres sèches. Terriers et autres cavités en étaient sans nuls doutes possibles, le secret. Le feu était donc allumé bien loin des murs du village. Plus loin même peut-être que ne l’avait proposé l’autre. Akio lui c’était sorti d’un contrefort de l’armure, du pain vapeur, légèrement trop sec. Ça lui conviendrait bien. Un bon gros rocher retourné et rapidement nettoyé pour s’asseoir dessus. Juste pour son image…

« Alors-, comme ça le kage d’ici est une femme ? » c’était quelque chose qu’avais relevé le brun, sur les propos de son comparse d’aventure et d’hasard. Konan quelle s’appelait… ça ne lui disait rien, elle ne valait certainement pas grand-chose comparée au grand seigneur Hanzô la Salamandre ! Peut-être était-ce ca fille ? Dans un tel cas, peut-être devrait-il la séduire pour l’épouser et rejoindre la grande famille de son maitre spirituel du moment. Oh non, en fait, c’était peut-être surestimée ses capacités de séducteur, nul pour l’heure. N’ayant vécu qu’en arène puis chez les tortues… C’était vraiment un plan foireux. Il devait trouver autre-chose qui lui permettrait de devancer l’autre avec qui il s’installait aux abords du village de la Pluie. Enfin, il haussa les épaules tristement avant de reprendre, dans la foulée, le sourire. Les yeux semblant contempler le feu qui luttait contre une légère pluie. « Je suis Araki, ou Kyojin, comme tu préfères : Et je viens de très loin au-delà du pays de Tsuchi. Bien au-delà. Voilà que j’ai répondu alors, à ton tour ! Qui es-tu, toi, et si tu n’es pas d’ici, d’où viens-tu ? » Voilà qui était lancé. Il croqua dans son pauvre pain.

Son esprit était en train d’aller sur d’autres-choses déjà alors il ne lui laissa pas répondre d’autres-choses. « Que devrions-nous faire pour rentrer dans le village ?... Ils sont étrangement inactifs pour protéger leurs murs et étrangement calmes. C’est bizarre, malsain, je ne sais pas, ta une idée ? Perso je verrai bien une infiltration de nuit. Si tes capable de suivre le rythme pour pénétrer le village biensur. » Il lui lança un clin d’œil, faisant de nouveau montre d’une belle visée pour un aveugle. Biensur il avait continué à mâcher, tout en parlant. Le pain bien trop ce pour être avaler sans comme il en avait la mauvaise habitude. Après cette légère provocation il ramena un pied sur la roche, et entama de retirer les parties d’armures présentes sur celle-ci. S’il fallait dormir ici, et s’infiltrer, elle serait de trop, autant penser maintenant à la mettre de coter au moins partiellement en tous les cas. L’or peut attirer les convoitises et malgré le poids, il devrait trouver un endroit ou l’enterrer. Bien des pensées de préparatif le sortant de ses primaires et juvéniles réactions habituelles. La situation était on ne peut plus sérieuse maintenant, les choses sortaient du délire pour quelque chose de bien plus précis. A y penser d’ailleurs, la pierre pourrait très bien suffire pour lui à cacher son armure, elle ne ce briserai pas malgré la taille pour le moins imposante de celle-ci.



© Encodage A.T.O, Textes de moi (wulfou@hotmail.fr), Images appartenant à leurs propriétaires.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre de futur rivaux sous une pluie infinie ! [Pv : Kyojin] Ven 27 Juil - 14:10



Deux choix, une décision



Avant que Byakuya finisse sa phrase que l'homme qui l'accompagnait pris les devant. Il avait sauté malgré son incroyable armure d'or pour finir un peu plus loin. Il avait attéri plutôt lourdement à cause de ce qu'il portait sur lui. Tengoku soupira et se mit à le suivre en courant vite afin de le rattraper. Il partit assez loin du village en compagnie de ce type un peu trop pressé et surtout un peu trop excité selon le Juunin. N'empêche c'était bizarre d'après Byakuya, aucun ninja de ce village était venu les intercepté ou bien ne les avaient pas suivit pour savoir ce qu'ils voulaient. Pour une telle chose, il avait du se passer quelque chose dans le village, mais c'était tout de même étrange. Tengoku resta quand même sur ces gardes au cas où quelqu'un venait à les attaquer par surprise. Plus tard après que rien c'était passé contre eux, l'Iwajin aida l'homme en armure à faire un camp pour pouvoir être tranquille. Malheureusement, il pleuvait toujours, mais légèrement. C'était donc moins pire qu'il y avait avant et c'était mieux ainsi à vrai dire. Il avait su faire du feu de camp avec des morceaux de bois même avec la pluie. Ce type était fort enfin Byakuya s'en moqua tant qu'il avait réussis à faire du feu pour se réchauffer, ça lui allait. Le type avait retiré un peu de son armure pour se sentir bien plus à l'aise, Byakuya se demandait comment il faisait pour se mouvoir avec ça. Les deux ninjas étaient loin des murs du village d'Ame et c'était mieux ainsi pour le moment.

Le ninja inconnu était assis sur un rocher, il l'avait même nettoyé. Byakuya avait trouvé ça un peu stupide, mais bon il préféra se taire, car ce n'était pas le moment. Byakuya sortit du pain de sa sacoche accroché à sa ceinture puis se mit à manger un peu. Il se demandait d'où pouvait venir ce type et comment il s'appelait, les présentations devaient déjà avoir eu lieu. Soudain l'homme se mit à parler tout en contemplant le feu de camp, il se présenta comme il se devait en espérant que ce n'était pas des mensonges. Il avait deux prénoms, Kyojin et Araki, c'était bizarre enfin Byakuya opta pour Kyojin, pourquoi ? Il n'en savait rien, mais il allait l'appeler comme ça. Il venait effectivement de très loin, plus loin que Byakuya, mais pourquoi être venu jusqu'ici ? Un voyage ? Enfin de toute façon, c'était surement apprendre le passé d'Ame. Après ça, il croqua dans son pain, mais quand Tengoku allait se présenter celui-ci prit à nouveau les devant. Kyo se demandait comment faire pour entrer dans le village sans se faire repérer. Bonne question, car Byakuya n'avait pas encore vraiment réfléchi à ça depuis qu'il s'était éloigné des parois du village. Effectivement les Amejin étaient tous bizarre, Âme c'est un village fermé du monde extérieur, ils auraient dû les attaquer ou allaient les interroger sur le pourquoi de leur présence. Qu'est-ce qu'il se passait derrière ses murs ? Araki proposa une idée plutôt bonne, s'infiltrer durant la nuit pour passer inaperçu. Il provoqua Byakuya, mais ça ne lui faisait rien du tout, Tengoku n'était pas si stupide pour se faire avoir par ce genre de propos absurde.

Byakuya ne faisait pas non plus au clin d'oeil de Kyojin et soupira. C'était donc à son tour de se présenter et il en profita pour lui parler sur son plan si bien trouver. Il retira les autres parties de son armure, il avait donc pigé que ce n'était pas des habilles très discret pour infiltrer un village. Tengoku allait donc en profiter pour s'adresser à lui avant qu'il décida de lui couper encore une fois la parole ou bien qu'il prit les devants inutilement.

Byakuya : Je m'appelle Byakuya Tengoku, je viens du pays de la terre et du village d'Iwa. Je suis un Juunin. Pour ce que tu viens de dire, oui, faisons ça de nuit, ça sera plus simple à pénétrer dans le village. Puis, je suppose que tu as remarqué que ton armure en or ne passe pas inaperçu...ce n'est pas trop tôt. Bien attendons la nuit pour y aller.

Byakuya monta sur un arbre et regarde le village d'Ame de loin en attendant la nuit, il espérait trouver une réponse voir plusieurs en y allant. De plus, Tengoku était perplexe, il se demanda ce qu'il pouvait bien se passer dans Ame. Oui, un tel calme dans ce genre d'endroit était plutôt rare. La plupart du temps, ce genre de population se fait attaqué par des anciens ninjas déserteur pour prendre le pouvoir ou bien il attaque les premiers venus. Enfin, le Juunin allait attendre la nuit tout en surveillant Kyojin pour éviter qu'il parte seul à Ame.


[Hrp : Passons directement à la nuit et dans le village]


©Naruto Sensou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre de futur rivaux sous une pluie infinie ! [Pv : Kyojin] Lun 30 Juil - 0:29




C’est qu’il était plutôt plat… Enfin. Sans réaction… Comme-ci tout l’ennuyait, à ne jamais essayer de profiter de l’instant. Là où il aurait dû être éprit de réactions animales et donc humaine, il ne réagissait pas, ou que peu si Araki avait mal jugé l’affaire. En tous les cas depuis leur rencontre il n’avait surenchéri à aucune de ses attaques. Rien ! Pas même un sarcasme ! C’était assez terne et le Kyojin ce promis intérieurement de tout faire pour remédier à cela, durant leur mission et au-delà si le destin les emmenait à ce croiser une nouvelle fois. Il était bien triste de vivre sans amour propre, aussi modéré fut-il. Enfin, amour propre n’était peut-être pas le mot bien qu’il ; semblait très effacé sur des choses ou une seule phrase aurait pu prouver sa grandeur sans le faire combattre forcément. Mais bon… Il était ainsi et pour l’instant il fallait faire avec. Ou.. Ouai, nan, il devait juste lui montré. Tranquillement le jeune homme acheva de retirer son armure, chose qui n’aurait été possible en combat. Et bêtement souleva la roche du bras droit… Encore une chose qui n’aurait pas eu été concevable de ‘autre bras bien que leur différence étaient minime en visuel. Enfin bref, là-dessous il portait une sorte de débardeur noir, et un bas de toile assez fin, plus pour le sport disons simplement et, rien aux pieds.

Par habitude il avait mis de coter un petit sachet de plantes faisant office de savon presque inodore et s’en mit sur les zones qui pouvaient, hem, puer. Tout bêtement, ce petit cinéma ce passa alors que son comparse répondait à sa proposition. La pluie aidait bien à rincer l’émulsifiassions produite par le savon maison. Au-delà des soucis d’odeur qu’une si lourde armure pouvait provoquer, une infiltration devait ce passée aussi en camouflant au mieux ce signe de présence. Peu importe que l’autre ait ou non prévu de quoi.. Il frappa ses mains l’une contre l’autre lorsqu’il eut enfin terminé et que son interlocuteur eu enfin terminé sa locution et souhaite ‘bonne nuit’ à l’autre. Il se posa sur la roche et partit méditer sur comment le décoincé ! La nuit tomba rapidement après cela. La notion du temps lui ayant disparus, il sortit par pur hasard de son état de stase à cause d’une mouche qui repartie lorsqu’il fronça le nez. D’un bon il se remit en posture debout et d’un déhanché lança un « You like to move it, Tengoku chan ? » Et sur ses mots, sans attendre de réponse, juste assuré qu’il était encore présent, il s’élança vers le village.

Qu’il le suive ou pas cela importait peu. Chacun userai de ses capacités pour entrer dans le village, ne ce connaissant, il valait mieux agir séparément. Voilà quel était l’avis du Sawajin qui partit à une vitesse si impressionnante qu’il eut été difficile pour un profane ne fut-ce que de le voir. Il fallait dire qu’en expert unique en Goken, et sans poids, sa vitesse était difficilement égalable et qu’il comptait bien en user pour pénétrer les défenses humaines du village. Ne pas chercher la complication, il passerait par-dessus les murs. Il était fort doutable qu’il y ait plus qu’un jonin sur les murs et encore.. Alors de là à ce qu’il y ait quelqu’un capable de suivre sa trajectoire, ça semblait plus tenir de l’impossible. Il marmonna très très doucement comme pour donner un rythme à ses pieds pour ne pas ce les emmêler, la suite de la chanson : Jolie gazelle, t'es ma gazelle, arc-en-ciel, ♫ T'es si naturelle, tas pas besoin de rimmel ♪ […] » Il passa en un éclair l’eau et d’un bon se propulsa bien assez haut pour qu’il ne lui restât plus grand-chose à franchir à la course. Il assomma l’unique garde en haut des murs proche de la tour sentinelle. L’attacha et le calla dans cette même tour d’où il devait être sortit pour faire sa ronde et de laquelle il se rapprochait à son arrivée.

Il prit son équipement, bandeau comprit et ne repartit pas de suite, si l’autre l’avait suivis et bien… Ils s’arrangeraient pour lui trouver un équipement. Sinon, ce serait chacun pour soi et puis, sa lui laissai quelques minutes pour s’assurer en pressant quelques points que l’autre resterai bien dans les vapes le temps nécessaire à une bonne infiltration sans trop de risques. A l’inverse de leur arrivée plus tôt dans la journée.



© Encodage A.T.O, Textes de moi (wulfou@hotmail.fr), Images appartenant à leurs propriétaires.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre de futur rivaux sous une pluie infinie ! [Pv : Kyojin] Dim 5 Aoû - 14:55


Infiltration dans le village de la Pluie !

L'homme avait fait du savon maison pendant que Byakuya lui parlait. Le Juunin s'était donc présenter à cet hystérique qu'était Kyojin. Il en déposait sur des zones plutôt puante enfin il faisait ça bien et tant mieux, car l'odeur était atroce. Après tout ça, Tengoku monta sur un arbre afin d'attendre patiemment la nuit afin d'aller dans Ame. L'Iwajin espéra que Kyo ne fera pas la bêtise de partir tout seul vers le village de la pluie. Oui, car Byakuya sera alors obliger de le rattraper et de le tuer pour l'avoir abandonné alors qu'ils avaient prévus d'y aller ensemble. Le jeune épéiste était allongé sur une grosse branche et dos contre le tronc d'un arbre. Il admirait la vue qu'il avait sur le village caché de la pluie, il se demandait quel genre de réponse, il allait trouver là-bas. Quelques heures plus tard, la nuit tombait dans le pays, l'opération allait donc commencer, mais il attendait plutôt une réaction de son allié du jour. Byakuya avait un peu dormir, mais pas trop longtemps afin de garder un œil sur Kyojin. Le Juunin avait également pensé à un plan afin d'entrer dans le village tout en essayant d'être le plus discret possible. Ça ferait une mauvaise image pour son village s’il se ferait repérer puis surtout ils seraient dans une mauvaise posture face à des ninjas d'Ame. En même temps, Tengoku ne connaissait pas trop son partenaire donc ça n'allait pas être évident de savoir comment il allait réagir enfin si un peu. Oui, vu son comportement depuis tout à l'heure, c'était du genre à foncé dans le tas sans réfléchir à un plan d'attaque. Enfin bref, Byakuya était peut-être en mesure de le stopper en cas de problème ou bien de le protéger. Les deux ninjas avaient un but identique à propos de Ame, savoir des choses sur l'un des anciens leaders de Ame, Hanzo la salamandre. C'était déjà un bon point pour commencer, la mission qui s'était donné aller être plus rapide que prévu grâce à l'aide du type.

Soudain, Kyojin se leva brusquement alors qu'il était en train de méditer calmement. C'était une chose qui avait surpris quand même Byakuya de voir Kyo être calme pendant si longtemps. L'homme regarda Tengoku puis il lui dit une phrase en anglais et d'un ton énergétique avant de partir en direction d'Ame. Byakuya descendit alors en vitesse de l'arbre et alla à la poursuite de Kyojin, mais il était rapide. Vu sa vitesse, il devait utiliser un taijutsu de type Goken, vu que sans ses équipements qui faisait office de poids, Kyo était très rapide. L'Iwajin avait donc du mal à le suivre, Byakuya avait compris que c'était un haut gradé qu'il avait comme allié et content de ne pas l'avoir comme adversaire. Bien apparemment pour Byakuya, Kyo allait user de sa prodigieuse vitesse gagné grâce au taijutsu pour entrer en force dans le village. Apparemment, il avait eu tort, le type à l'armure avait préféré passé par le mur en allant assommer un garde, c'était astucieux. Le Juunin d'Iwa n'avait pas la chance de sauter aussi haut, mais il était tout de même rapide. Il sauta le plus haut possible tout en ajustant et maintenant du chakra sur ces pieds afin de marcher sur le mur. Bya avait pris le même chemin que son allié pour être sûr de ne pas tomber sur des Amejin. Les deux ninjas avaient passés sur le côté du village pour éviter la grande porte, logique sinon ça aurait été dur d'infiltrer.

Byakuya arriva dans une tour de guet en ayant rejoint Kyojin qui avait pris l'équipement d'un ninja d'Ame. Il était stupide ou surement qu'il ne pouvait pas utiliser le ninjutsu. Oui, ça aurait été plus simple d'utiliser le Henge no jutsu afin d'être mieux camouflé dans le village. Enfin bref, maintenant qu'il avait déjà fait ça, Byakuya devait lui aussi se trouver un moyen d'être discret. Le Juunin du village de la terre utilisa un Henge no jutsu en imaginant le mec dans les vapes que Kyo avait mis avec tout son arsenal et vêtements ninja. Byakuya s'y transforma rapidement avec tous les équipements Shinobi du type, il se tourna vers Kyojin avec un regard serein.

Byakuya : Bien maintenant que nous nous sommes infiltrés dans Âme, allons recueillir les informations nécessaires. On se rejoint où on a campé afin de partager nos informations pour savoir si on a les bonnes choses. Je vais le nord et l'Ouest du village, toi tu fais le Sud et l'Est. Ça marche, Kyojin ?

Byakuya regarda un peu partout grâce à l'endroit bien placer où ils avaient choisis d'aller pour commencer. Les Shinobi n'étaient pas beaucoup dans le village, c'était un point positif pour les deux alliés. Tengoku savait comment faire vite pour récolter des informations, il allait utiliser sa technique de multi-clonage. Le jeune épéiste attendait une réponse de la part de Kyojin afin de savoir s'il était d'accord ou non avec ce que Byakuya avait dit. Au pire, il allait proposer un autre plan à l'Iwajin en espérant qu'il trouva mieux.



©Naruto Sensou


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre de futur rivaux sous une pluie infinie ! [Pv : Kyojin]

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre de futur rivaux sous une pluie infinie ! [Pv : Kyojin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule... » Voir Nice Sous la Pluie » Une balade sous la pluie » Sur le sol, sous la pluie... ♪ [PV Yasushi] » Sous la pluie, tous les Cruenturs sont gris
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sensou :: Rôle Play :: +Les autres Pays+ :: Pays de la pluie -