AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez |

Arrivée d'Iwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité


MessageSujet: Arrivée d'Iwa Dim 22 Juil - 9:37

    Nous venions de quitter le village que je gouvernais, autrement dit Iwa. Le village était quasi-désert, seuls quelques gardes étaient restés pour assurer la sécurité du village. Tous chargés comme des mules, nous avancions vers le pays de la cascade, épuisés par la puissance des rayons du soleil écrasant nos corps. Dans cette sorte de brouette dans laquelle j’étais, poussé par mon assistant, mon visage était devenu rouge, brûlé par l’astre solaire. Nous étions très fatigué et le moindre problème aurait pût nous faire stopper la marche. Je m’étais placé en tête de fil, afin de faire comprendre aux gardes du pays de la cascade, qu’ils devaient laisser ce convoi passer par leur pays afin d’arriver au point du village des nuages. Les gardes nous laissèrent passer sans même nous demander pourquoi nous devions rentrer. Les milliers de personnes que nous étions intriguaient les habitants, peu nombreux, du pays de la cascade. Nous nous étions tout d’un coup, transformer en bête de foire. La moitié du pays entier venait nous entourer, nous parler et nous demander pourquoi nous voulions passer ici, réponse que j’avais refusé de donner. J’ordonnais ensuite aux forces spéciales d’écarté les parasites qui nous empêchait d’avancer normalement. Nous faisions une pause dans une grande maison déserte, même si tout le monde n’avait pas pût entrer, nous avions pût nous reposer pour reprendre la route vers le pays du Son, ancien repère du vil Orochimaru. Une légende, certes, mais un homme si vil et si fourbe. Il était un homme si puissant, si intelligent. Cela était regrettable qu’il soit tombé dans les bras de l’obscurité. S’il était resté dans les rangs du village de Konoha, celui-ci aurait eu un avantage considérable pour la guerre, mais, Orochimaru était mort. Nous arrivions à la fin de la traversée du pays de la cascade, après cette courte pause, nous devions nous presser, le village des nuages ne pouvait pas attendre plus, leur situation était critique et les forces alliées du village de la feuille allait sûrement mettre autant de temps que les nôtres. Après un long chemin, les frontières du pays du riz se dessinaient, et la traversée de celui-ci allait être difficile. Les gens, les gardes étaient, pour la plupart, corrompus par l’organisation de L’akatsuki. Kabuto s’était préparé, et il savait très bien que les villages n’allaient pas rester inactifs comme ils l’étaient restés pour nous. Les gardes ne laissaient apparaître sur leurs visages, que la haine et le désespoir. Je composais des signes, et laissai s’échapper de ma bouche, un jet de flamme arborant légèrement la forme d’un dragon. Je savais que cette action aurait pût avoir un impact en temps normal, mais puisque cette partie du monde était contrôlé par Kabuto, je n’avais aucune crainte. Les deux corps calcinés jonchaient le sol poussiéreux, puis ils furent piétinés par les milliers de personnes qui me suivaient. Les habitants, aux regards noirs et malheureux, nous fixaient, sans bouger, avec une assistance effroyable.

    J’avais décidé de ne pas faire de pause dans cet endroit si lugubre et glauque. Même si nous étions épuisés, il fallait absolument que l’on presse le pas. Les immenses falaises du pays des nuages se dessinaient, et nous allions encore plus en baver. Je fis signes aux unités de passer les premières, afin de prévenir le moindre danger étant autre que celui des sommets nuageux. Tous se passaient bien, jusqu’à ce que l’on puisse apercevoir le village. Un seul mot pouvait sortir de ma bouche : Chaos. Cette vision d’un village ma rappelait celle de Konoha lors de l’attaque du chef du crépuscule de la lune roue. Je décidais alors d’envoyer tous le monde au cœur du village, afin d’aider les habitants et les ninjas, ainsi que tous le monde qui demandera de l’aide. Nous étions prêt, à intervenir pour aider le village qui ne nous avait pas aidé.
Revenir en haut Aller en bas

Arrivée d'Iwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Arrivée de Houille » La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante) » Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée » Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti] » Zorro est arrivée... sans se presser.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sensou :: Rôle Play :: +Pays de la foudre+ :: Kumogakure no sato :: Centre du village / Habitations -