AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez |

[Flashback] Tosen's Memories [solo][Part 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité


MessageSujet: [Flashback] Tosen's Memories [solo][Part 1] Dim 12 Aoû - 20:58





Nous étions en fin d’après-midi. Le soleil était en train de se coucher, le ciel possédait une couleur rougeâtre relaxante. Il n’y avait que peu de vents. Dans un coin reculé du village, une zone était remplie d’une herbe pourtant rare en ce pays. Un endroit florissant où se trouvait un homme debout en train d’admirer des stèles placées là. Il s’agissait du cimetière du village. Cet homme qui se tenait là, c’était Tosen. Il avait le regard vide, l’esprit était parti ailleurs, ses lunettes reflétaient la lumière de l’astre on avait du mal à distinguer ses pupilles. Probablement qu’il devait être triste et mélancolique. Aussi étonnant que cela fut il ne resta pas seul bien longtemps. Un jeune groupe de ninja passait là et remarqua le Juunin. Ce dernier restait toujours silencieux, contemplant ces stèles sans effectuer le moindre mouvement. Les ninjas vinrent vers notre homme et lui demandèrent ce qu’il pouvait bien faire si tard ici. Tosen les regarda un à un avec un visage sans expression avant de sourire et de leur répondre poliment.

Tosen : Vous savez… la vie d’un ninja n’est pas facile, il n’est pas rare que des pertes inestimables vous arrivent comme si le ciel en avait décidé ainsi. Vous êtes encore jeune. Vous ne pouvez comprendre cela encore à votre âge.

L’un des enfants se mit alors à jacasser.

Genin : Vous savez monsieur, je ne suis peut être pas aussi expérimenté que vous mais moi je sais que j’ai du potentiel et que je serai capable de devenir un grand ninja et de protéger toutes les personnes que j’aime. Il s’agit de mon nindo et je compte le suivre même si cela devait m’en coûter la vie ! Je serais capable de faire ce que vous n’avez pas fait !

Tosen regardait l’enfant et l’écoutait sans faire de commentaire souriant aux paroles de l’enfant si jeune et naïf. Il aurait, je pense, aimait lui aussi revenir à cette époque où en tant que jeune ninja les rêves sont encore possible. La seule fille du groupe attrapa le garçon avant de le secouer colérique se retournant ensuite vers notre Kumojin, tirant la langue et cherchant à s’excuser.

Genin F : Excusez-le monsieur je vous prie, Daisuke-san ne sait vraiment pas ce qu’il dit il est un petit peu maladroit. Je m’appelle Hanako le jeune homme malpoli s’appelle Daisuke et le dernier Ichi. Nous sommes tous les trois de jeunes genin nous avons passés l’épreuves de l’académie et l’avons brillamment remportée. Et vous monsieur, si ce n’est pas un peu trop déplacé qui êtes vous ?

Tosen : Ne vous en faîtes pas jeune fille je ne lui en veut pas du tout. Je suis enchanté de faire votre connaissance. Je m’appelle Tosen, je suis un Juunin du village de Kumo.

Hanako : Êtes-vous… le fameux chasseur blanc de Kumogakure ?

Tosen : Oui il s’agit bien de moi mademoiselle.

Hanako : Je suis enchanté monsieur, je ne pensais pas vous rencontrer un jour, avec un tel surnom je vous aurai imaginer peut être… plus méchant ?

Tosen lâcha un rire léger puis regarda de nouveau la jeune fille tout en souriant.

Tosen : Je ne sais pas si je dois être flatté ou vexé de ta remarque jeune fille. Mais je dois t’accorder un point.

Le dernier genin Ichi, n’avait pas parlait depuis le début de la conversation et semblait un timide, jouant avec ses doigts et semblant hésiter depuis un moment. Mais finalement il décida finalement de parler, le sujet que voulait aborder le jeune Genin semblait le gêner.

Ichi : Monsieur le chasseur blanc, s’il-vous-plait… est-ce que vous pourriez nous parler un petit peu de vous ? Sur ces gens que vous regarder dans le cimetière, étaient-ce.. des proches ?

Malgré la question déplacée du jeune Genin, Tosen ne fit signe de rien et continua à sourire. Prenant quelques secondes de réflexions avant de se tourner en direction des stèles. Pointant du doigt afin de les dénombrer et de les montrer aux enfants.

Tosen : Tu vois jeune homme toutes ces stèles sur ta droite, jusqu’à moi. Si tu les comptes il y en a en tout trente neuf… Et bien en réalité… Ces trente neufs personnes… étaient ma famille.

Suite à la déclaration de Tosen, un calme plat s’était installé, seule le bruit du vent venait troubler ce silence religieux. Les enfants restaient là, les yeux écarquillés, ne sachant que dire, ils semblaient compatir terriblement pour notre Juunin. Ce dernier, leur fit signe de le suivre. Le jeune groupe de ninja dans un hochement de tête suivi notre héros qui les amena dans un endroit bien particulier situé juste au-dessus du cimetière sur une corniche naturelle fabriquée par l’érosion. De là on était capable de voir la plupart du village et le cimetière dans son entièreté. Tosen profita quelques instants du paysage, les enfants s’installèrent autour de lui et il prit finalement la parole.

Tosen : Voyez-vous… à votre âge, j’étais moi aussi un jeune ninja plein d’ambition… J’ai passé mon grade de Chuunin à l’âge de 13 ans et je fut promu à l’âge de mes 17 ans. Voici mon histoire quant à cette tragédie…



Dernière édition par Kazuhiko Tosen le Dim 23 Sep - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Flashback] Tosen's Memories [solo][Part 1] Dim 12 Aoû - 22:02





??? : Tosen attention à toi j’arrive !

Tosen se tenait droit comme un piquet, à l’affût de tout mouvement suspect, tenant son katana de ses deux mains, près à faire face à l’adversité. Ce dernier ne tarda pas d’ailleurs de sortir de sa cachette. Il était derrière un arbre, sautant il lança deux kunais et utilisa les arbres alentours comme tremplin afin de se déplacer rapidement autour du jeune Juunin fraîchement promu. Tosen utilisa le plat de sa lame afin de dévier les deux kunais et se retourna directement vers sa cible qui lui sautait dessus, armé d’un nouveau kunai, il le tenait prêt à attaquer au corps à corps. Kazuhiko replia ses jambes et sauta en direction de son adversaire, lame sur le côté prête à fondre sur sa victime. L’impact fut rapide et créa une gerbe d’étincelle à peine visible. Les deux antagonistes rebondissaient sans arrêt sur les arbres et le sol afin de continuer leurs assauts incessants. Jusqu’au moment où dans un assaut final, le ninja adverse au moment où le nouvel échange eut lieu lança directement son projectile dans le dos de Tosen. Ce dernier fit mouche et s’enfonça dans la chair du Juunin qui se replia sur lui-même tentant d’attraper le kunai avec sa main avant de disparaître dans une gerbe jaunâtre.

??? : Sapristi, c’était un clone depuis le début ?!

Tosen : En effet et tu es tombé en plein dans le panneau.

??? :Mais que..

Le ninja n’eut pas le temps de se retourner vers son adversaire que ce dernier lui donna un coup de poing en pleine figure avant d’attraper son bras et d’effectuer une clef, l’amenant au sol et posant la lame de son sabre sous la nuque du ninja.

Tosen : Tu as perdu Achy-san.

Achy : Je dois le reconnaître, tu t’es vachement amélioré depuis la dernière fois Tosen-san.

Kazuhiko se releva et tendit la main, souriant à son ami qui l’attrapa sans plus tarder. Notre Kumojin l’aida à se relever. La silhouette de deux ninjas originaires de Kumogakure, rentrant au bercail se dessinait au coucher du soleil.

Un peu plus tard les deux amis étaient dans le restaurant de l’oncle de Kazuhiko, revenant d’une mission périlleuse, le chef leur offrit le repas. Ils mangèrent comme ils faut, burent et rigolèrent comme il le fallait. En effet, ils avaient besoin de se reposer, la guerre contre le village de Konoha été terminée mais de nouvelles tentions avaient eu lieu avec l’accident extrêmement recent de la mort de l’un des capitaines du village de Kumo en pays ennemi. La corps du chef du clan Hyuga avait été demandé en compensation mais le secret du Byakugan ne pu être percé.

Ainsi malgré ce traité de paix apparent, le village de Kumo ne pouvait supporter une défaite aussi cuisante et recherchait par tous les moyens probablement de se barricader et de prouver sa puissance au monde entier. Des missions secrètes d’espionnages avaient ainsi toujours lieux. Et notre duo venait d’en effectuer une. Bien que leur groupe initial soit composé de quatre ninjas, la mission d’infiltration demandait à ce que seuls de petits groupes puissent s’infiltrer aisément et donc ici deux ninjas à la fois. Le duo semblait espérer pouvoir se reposer durant ces prochains jours mais le destin en a décidé autrement. Le surlendemain de leur retour, on les rappela au quartier général des ninjas, au bureau du Raikage. Leur prochaine mission qui leur sera confiée était apparemment une récupération. Un rouleau bien particulier dont l’emplacement jusqu’à ce jour, il s’agissait d’un rouleau permettant de signer un contrat avec des animaux. Ainsi une fois ce contrat signé avec son sang, le ninja pouvait faire appelle à ces animaux en composant une série de mudra effectuant une technique de transposition spatio/temporelle. Un tel rouleau selon l’honneur du pays des nuages ne devait pas tomber entre les mains du village de Konoha sous aucun prétexte. Et ce serait le groupe que Kazuhiko dirigeait qui devrait s’en occuper. Ils devaient partir le lendemain, leur laissant ainsi quartier libre le restant de la journée afin de se préparer psychologiquement à une telle mission.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Flashback] Tosen's Memories [solo][Part 1] Lun 13 Aoû - 14:26





Le lendemain, l’équipe numéro 13 composé de trois chuunins et d’un jeune Juunin se préparait à quitter le village de Kumogakure no sato. Réajustant son bandeau frontal Tosen n’avait que très peu dormi la veille, il avait profitait de la nuit afin de faire de nombreuses recherches sur les invocations en empruntant quelques rouleaux en traitant. D’un signe de la main le groupe de ninja parti à très grande vitesse. Ils devaient se diriger vers le pays des rizières, c’était là que le rouleau se trouvait. Le vent semblait siffler au passage des ninjas, ces derniers ultra rapide laissaient leurs bras aller au gré du vent, ces derniers rejetés en arrière. Tosen était devant, ils possédaient une formation en forme de losange. Le capitaine était à la tête, Achy son ami se trouvait à l’arrière et les deux autres Chuunin sur les côtés. Il s’agissait d’une formation défensive permettant de voir arriver et d’effectuer des manœuvres efficacement si jamais ils étaient attaqués.

Malgré de telles précautions, ces dernières ne semblèrent pas utiles, en effet, durant la plupart du trajet, l’équipe ne fut aucunement agressée. Ils prenaient leurs temps effectuant une pause à l’heure du repas et une au milieu de l’après-midi. Tosen jugeait bon de se reposer régulièrement afin d’être au meilleur de leur forme si jamais combat devait survenir. La nuit, ils dormaient en ronde dans une zone où les cachettes étaient peu nombreuses, alternant ainsi un tour de garde, les ninjas pouvaient ainsi aisément débusquer d’éventuels ninjas ennemis. C’est ainsi que se passa leur voyage tranquillement jusqu’à arriver enfin au pays de la rizière, le voyage leur pris une semaine de déplacement, c’était maintenant que leur mission commençait réellement. La première chose à faire selon Kazuhiko était de se rendre dans les villages composant ce pays afin de demander à la populace s’ils avaient vu des ninjas venant d’autres horizons se déplaçant en équipe. Les recherches furent fructueuses, en effet, ils apprirent rapidement que deux équipes originaires du village de Konoha no Kuni avaient été dépêchées dans le pays, dans une mission de récupération. Il était évident qu’ils étaient eux aussi à la recherche de ce fameux rouleau. Tosen leur demanda quelle était la destination de ces équipes. Une fois l’information récupérée, les Kumojins ne tardèrent pas plus et se dirigèrent sans plus attendre à l’endroit indiqué.


Ils ne leur fallut qu’une heure de course avant d’arriver à l’endroit indiqué. Et… aussi étonnant que cela pouvait être, cette zone était un pan d’une montagne perdue au milieu d’une des rares forêts du pays de la rizière. Il y avait en face d’eux une petite grotte bien trop petite pour pouvoir accueillir la nuit ne serait-ce que deux personnes. Tosen nota la présence d’un feu de camp qui avait été éteint. L’odeur du bois brûlé emplissait les narines du Juunin. Il fit signe de sa main à son équipe de s’arrêter immédiatement. Il regarda autour de lui, il ne ressentait rien, cependant la présence de ce feu et de quelques outils servant à cuisiner probablement du poisson ou du gibier local. La théorie que ces personnes soient des brigands était improbable, ils n’auraient pas pris la peine de se cacher comme cela. Il s’agissait donc bien d’au moins une des équipes envoyées par Konoha. Ils ont dû remarquer la présence de l’équipe de Kazuhiko et s’étaient cachées au vu d’une embuscade. Soudain, le capitaine de l’équipe ressentit un mouvement de feuille dans son dos. Se retournant, il donna un ordre pressé à toute son équipe.

Tosen : BAISSEZ-VOUS !

A peine eurent-ils exécutés l’ordre de leur chef qu’une multitude de couteau leur rafla le dos et alla se planter dans les l’arbre situé juste sous le nez de Tosen. Le combat allait donc commencer, immédiatement après, Kazuhiko se releva et attrapa son katana, le dégainant sans plus attendre, il était prêt mentalement et physiquement. Mais, les ninjas de Konoha étaient-ils tous présent ? Ou n’y avait-il seulement qu’une équipe. Tosen pensait que déplacer les deux équipes en même temps serait puéril, de plus cela n’allait pas avec la mentalité des ninjas de Konoha. Disperser les troupes afin de mieux contrôler le territoire était une stratégie ancestrale et efficace. Tout à coup un ninja de Konoha sortit de sa cachette, il termina l’incantation de son sort.

Ninja de Konoha : Katon, Technique de la Boule de feu Suprême !

Mettant deux doigts devant ses lèvres, le ninja cracha alors une boule de feu gigantesque en direction de l’équipe de Tosen. Notre jeune stratège comprit alors immédiatement que cette technique ne visait nullement à les blesser, mais plutôt à disperser l’équipe afin de mieux les éliminer un par un. Le juunin n’eut pas le temps de se retourner complètement que son équipe avait déjà sautée dans les airs, chaque membre prenant un arbre différent afin de se mettre à l’abris. Ils étaient complètement tombés dans le panneau, cela ne sentait pas bon. Grinçant des dents, Kazuhiko sauta lui aussi sur un arbre. Aussitôt qu’il l’eut fait que l’équipe de Konoha se jeta sur les ninjas de Kumo, l’affrontement direct allait commencer. Mais cela n’allait pas être un combat à la loyal. Les quatre ninjas de Konoha foncèrent sur l’un des subordonnés de Tosen, sur le point de lui asséner un assaut mortel. Le juunin concentra son chakra instantanément dans ses jambes et fit un saut hors normes, attrapant son équipier par le col avant de retourner sur le sol. Ils avaient l’avantage du terrain, c’était évident. Chacun des membres de l’équipe de Kumojin se saisit d’un kunai hormis leur capitaine qui avait déjà le katana en main. Ils sautèrent alors à l’unisson, des échanges d’armes blanches multiples eurent alors lieux. Pour un œil non habitué, il ne voyait que des armes qui voltigeait et des traces de déplacement brumeux difficilement percevable. Une fois l’échange terminé, les deux équipes sautèrent au sol, et se retrouvèrent face à face, se défigurant.


Juunin de Konoha : Abandonnez, cela se voit nous avons l’avantage du terrain, si vous persistez nous serons obligés de vous tuer jusqu’au dernier.

Tosen : Cela ne va malheureusement pas être possible, nous sommes ici en mission et nous ne partirons pas tant que cette dernière ne sera pas accompli.

Juunin de Konoha : Dans ce cas vous ne nous laissez pas le choix…

Le ninja de tout à l’heure qui avait lancé une technique Katon recommença une nouvelle série de mudra.
Ninja de Konoha : Katon, technique de la balsamine !

Des petites billes de feu quittèrent la bouche du ninja, ces dernières filaient droit vers les ninjas de Kumo. D’un coup d’œil en direction d’un de ses coéquipiers ce dernier fit un hochement de tête avant d’enchaîner une rapide série de mudra lui aussi.

Chuunin de Kumo : Suiton, Mizurappa !

Ce dernier cracha alors un jet d’eau qui éteignit les flammèches qui leur étaient destinées, avant de rediriger son tir vers les ennemis. Sans plus attendre, Achy fit un déplacement éclair, derrière l’un des ninjas de Konoha, lui donnant alors un coup de poing en pleine figure ce dernier tomba au sol au beau milieu de l’eau crachée par leur coéquipier. Le dernier ninja de Kumo composa alors une nouvelle série de mudra.

Chuunin de Kumo 2 : Raiton, Jibashiri !

Le ninja toucha du bout du doigt le jet d’eau de son coéquipier. Cette dernière devint alors électrifié et électrocuta quasi immédiatement le ninja de Konoha alors à terre. Son cri perça le silence de la forêt, les oiseaux apeurés quittèrent leurs nid douillet. Le groupe de ninja de konoha restant se replia en prenant une certaine distance de sécurité par rapport à l’équipe de Kumo, Ashy revint dans ses rangs. Les ninjas de Konoha récupérèrent leur coéquipier inconscient le plaçant dans la grotte présente contre le pan de la montagne. D’un geste de bras vif, Tosen conseilla à ses équipiers de rester en arrière.

Tosen : Ne vous en faîtes pas, restez en arrière, je vais m’occuper d’eux seuls.

Achy : Arrêtes Tosen c’est de la folie ! Tu as besoin de nous !

Tosen : Ne t’inquiètes pas Achy, après tout je suis désormais un Juunin du village de Kumogakure no Sato. Je vais régler cela rapidement.

Juunin de Konoha : Ne t’emballes pas trop l’ami, un de nos camarades est peut être blessé mais nous non nous sommes toujours en état pour nous battre !

Tosen :Trêve de bavardages…-Tosen concentra son chakra dans ses mains et en fit un mudra – Kokuangyou no Jutsu !



Une étrange bulle noire concentrée en chakra s’échappa alors des mains de Kazuhiko, les ninjas de Konoha furent englobées par ces ténèbres rapides. Ces dernières ne continrent pas leur étonnement. Tosen passa alors sa lame sur son katana et pénétra lui aussi dans les ténèbres. Il se mit alors à parler en direction des ninjas de Konoha.

Tosen :Cette technique vous prive de votre sens de la vision. Ainsi, il vous est impossible de sentir venir ou de voir la totalité de toutes mes attaques, vous êtes désormais à ma merci. D’après vos dires il semble que vous ne souhaitez pas abandonner, vous êtes réellement impressionnant avec votre fameuse volonté du feu. Mais ceci n’y changera absolument rien.


Grâce à plusieurs déplacement éclairs Tosen se retrouva en face tour à tour face aux ninjas de Konoha. Ils leur donna des coups de katana violent qui les mis à terres dans un râle grossier. La seule personne qu’il ne tua pas était le Juunin de Konoha, il lui coupa les deux bras et une de ses jambes. Ce dernier se tordait de douleur au sol. Notre Juunin le regardait d’un air hautain à travers les ténèbres, d’un claquement de doigt ces dernières se vaporisèrent et il pointa alors du bout de sa lame le Juunin. Le Konohajin ne pouvant alors qu’admirer le désastre que venait de commettre notre héros. Son équipe était abasourdi par autant de froideur et d’efficacité venant d’une personne qu’ils croyaient jusqu’alors fondamentalement gentille.

Tosen : Il est temps pour toi de parler, ninja de Konoha, tu as été vaincu et tu es dans l’incapacité de fuir ou de te suicider.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Flashback] Tosen's Memories [solo][Part 1] Mer 22 Aoû - 19:11



Tosen : Parles, il n’y a plus aucune raison de nous mentir désormais… après tout tu as perdu telles sont les règles du jeu.

Juunin de Konoha : Espèce d’imbécile, tu penses réellement que je vais te dire quelque chose ? Tu peux toujours me torturer cela n’y changera rien. Et tu ne m’as aucunement empêché de me suicider, je peux toujours…

Tosen attrapa soudainement le Juunin par les cheveux sans qu’il n’eut pu finir sa phrase, lâchant son katana qui alla se planter verticalement dans le sol avant de serrer son poing, un léger son dû au resserrement de la mitaine à ce moment là. Sans dire mot Kazuhiko donna un coup de poing violent sur la mâchoire du ninja, un craquement d’os se fit entendre. Il jeta alors négligemment la tête du ninja qui s’écrasa face contre terre. Les kumojins regardaient ce spectacle terrifiant, qui aurait imaginé qu’une personne si calme que leur chef serait capable d’une telle torture ? Ils regardaient tétanisés l’ennemi qui était en train de cracher du sang et morceaux d’os qui furent il y a quelques secondes seulement ses dents. Sans montrer un quelconque signe de dégoût, notre héros reprit alors son interrogatoire.

Tosen : Je vais me répéter pour la troisième fois ninja de Konoha, parles. Que sais-tu vis-à-vis de l’emplacement de ce fameux rouleau ?


Après quelques crachats de sangs, le ninja essaya de parler de nouveau.

Juunin de Konoha : Ba de…. Faiwe foutwe.

Tosen : Ce n’est pas grave... Je vais devoir employer une méthode qui ne me sied guère avec la politesse.

Kazuhiko s’accroupit à côté du ninja et exécuta une série de cinq mudras avant de regarder le Juunin droit dans les yeux.

Tosen :Jigyaku no jutsu.

Le Jigyaku no jutsu est une technique demandant une très grosse expérience dans le domaine de l’hypnose et nécessite un certain talent et une très grande quantité de travail. Cette technique permet de mettre sous hypnose la victime. L’utilisateur se mettra alors à poser des questions, la cible se verra alors dans l’obligation de répondre dans la mesure où elle connaît la réponse à ces questions, les réponses peuvent varier d’une personne à l’autre selon leur personnalité et les souvenirs qu’ils possèdent. C’est cette technique qu’appliqua alors notre Kumojin à son antagoniste de Konoha. Ce dernier changea radicalement d’expression et sembla aussitôt calme, comme sur le point de s’endormir, les yeux mi-clos. La technique avait fait effet.

Tosen :Quelle est la mission qui vous a été confiée et qu’avez-vous découvert ? Dis-moi tout.

Pour une raison de lisibilité les paroles du ninja seront retranscrites en bon français il est en effet désagréable d’essayer de comprendre les paroles d’une personne qui vient de perdre la quasi-totalité de ses dents.

Ninja de Konoha : Une mission top secrète de niveau S nous a été confié par le hokage lui-même. Il nous a demandé de venir ici et de récupérer un rouleau d’invocation. Il nous a mis en garde par rapport à des ninjas originaires du village de Kumo qui seraient eux aussi probablement dépêchés, si le combat était inévitable nous avions l’autorisation d’attenter de leur vies. En ce qui concerne le rouleau nous avons eu deux indices, deux lieux plus exactements. Le premier était ici mais après avoir bien cherché nous n’avons rien trouvé, découragé nous avons décidé de séparer les deux équipes, une resterait ici afin de continuer les recherches et l’autre irait gagner du temps en allant à quelques kilomètres d’ici près d’une petite cascade. Il suffit de longer la rivière qui traverse la forêt…

Tosen :… Je te remercie… ninja de Konoha.

Il toucha du doigt la joue du ninja et fit un mudra de son autre main, exécutant la technique Kaï afin de couper son propre genjutsu. Le changement de comportement se fit de nouveau immédiatement, l’homme se remit à cracher du sang et insulta de nouveau le capitaine. Sans sourciller il prit un à un tous les cadavres des ninjas de Konoha et les entassa dans la crevasse qui était réellement minuscule n’hésitant pas à donner des coups de pieds afin de les faire rentrer avant de traîner par les cheveux le Juunin de Konoha jusque ses collègues décédés. Il l’adossa à ces derniers. Ce dernier un œil fermé du au sang qui coulait, il s’était entaillé contre une petite roche lorsque Tosen le projeta la figure au sol, continuait à l’insulter.

Ninja de Konoha : Tu n’es qu’une raclure ninja de Kumo.

Tosen colla alors un parchemin explosif sur les lèvres de ce dernier et en mis un second sur son oeil fermé. Avant de se relever et de le regarder d’un air autain.

Tosen : Je suis ce que tu veux petite merde, dans tous les cas… sayonara.

Kazuhiko se retourna alors en marchant tranquillement, récupérant alors son katana toujours planté dans le sol, le remettant dans son fourreau situé dans son dos. D’un signe de main les chuunins de Kumo toujours abasourdis s’exécutèrent et suivirent Tosen au pas de course. Ces derniers pouvaient toujours entendre les cris étouffés du ninja de Konoha qui essayait de lutter contre la douleur tout en essayant de retirer ces parchemins explosifs avant que le Kumojin ne fissent un mouvement de main. Les parchemins explosèrent alors dans un vacarme assourdissant, on ne pouvait pas voir les yeux du ninja car ses lunettes reflétaient les rayons du soleils, cependant, un léger rictus malsain se dessinait sur les lèvres de notre héros…




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Flashback] Tosen's Memories [solo][Part 1] Dim 26 Aoû - 22:05




Tosen marchait devant le groupe sans sourciller. Il semblait même qu’il n’avait que faire si son équipe le suivait ou non. Achy qui était derrière resta quelques secondes sans bouger, regardant son capitaine partir sans se retourner. Ses chaussures écrasaient les feuilles et lâchaient un petit bruit distinctif à chacun de ses pas. Le vent était faible, ainsi les feuilles qui tombaient des arbres alentours suivaient une trajectoire verticale et rapide. Puis se secouant il rattrapa son collègue et cria son nom afin que ce dernier s’arrête. Ce qu’il ne fit pas, arrivé à son niveau Achy attrapa par l’épaule Kazuhiko afin qu’il le regarde dans les yeux. Ce dernier avait son éternel sourire il semblait impassible. Sous la colère Achy donna un coup de poing dans la figure de ce dernier qu’il n’essaya même pas de parer ou d’esquiver. Un bleu se fit dans le coin de la joue du capitaine. Son compagnon se mit alors à sermonner Tosen.

Achy : Pourquoi as-tu fais ça ? Espèce d’abruti !

Tosen : Fait quoi Achy-kun ?

Achy : Pourquoi les as-tu tués de la sorte ? Tu aurais pu les épargner et les assassiner le dernier Konohajin avec un parchemin explosif en pleine figure, ce que tu as fait est inhumain ! Tu le comprends ça ?!

Tosen : Ceci était nécessaire Achy-kun.

Achy Et nécessaire en quoi veux-tu ? Retirer la vie ainsi aussi facilement avec froideur était nécessaire ?

Tosen : L’explosion des parchemins était assez puissante pour être entendu ou ressenti par des ninjas et ce facilement, les oiseaux se sont envolés. Ils savent donc qu’il s’est passé quelque chose et il vont donc devoir stopper leurs recherches dans l’optique où ils n’ont toujours pas trouvés le rouleau. Ils vont donc prendre plus de temps afin de se préparer à un éventuel combat, cela nous laisse donc le temps d’arriver sur les lieux et de trouver le rouleau. Comprends-tu, Achy-kun ? Ton intervention nous fait perdre du temps il faut que l’on se presse sinon mon action aura été vaine.

Achy tint le col de Tosen quelques instants encore, tremblant, avant de baisser le regard et le lâcha le regard bien plus triste qu’il n’y a quelques instants. Le capitaine détourna alors le regard et reprit sa marche suivit de près par les deux autres Kumojins. Achy se plaça à la fin et les suivaient d’un pas lent et monotone.




Le groupe marchait et longeait la rivière. Le tout semblait tellement calme et serein. Les animaux restaient cachaient alors que les ninjas avançaient. Tosen avait son sourire éternel sur le visage. Ses coéquipiers restaient sur leurs gardes, ils guettaient le moindre signe d’une présence ennemi. Le moindre appel possible, leurs cœurs palpitaient, ils étaient aux aguets. Leur marche était longue mais ils faisaient le moins de bruits possible, ne pas céder au stress. Ce calme était synonyme de folie pour des ninjas en territoire dangereux. Soudain, Kazuhiko s’arrêta net et regarda aux alentours, il semblait qu’il était en train de vérifier quelque chose… Puis, il vit alors un animal venir boire dans l’eau du ruisseau. Souriant, il se mit alors à genou et plongea ses deux mains dans l’eau translucide. Les ressortant il était en mesure de voir son visage se refléter sur l’eau. Il monta alors ses mains jusque ses lèvres prenant une gorgée de ce liquide. Il invita ses coéquipiers à en faire de même prestement. Être déconcentré durant un combat faute de soif ou quelque chose de futile était des plus embarrassants si on venait à se faire blesser bêtement. Se relevant, Tosen nettoya ses genoux avant de faire signe à ses coéquipiers de presser le pas. C’est ainsi qu’ils commencèrent à courir le long de la rivière. Il avaient assez perdu de temps et la confrontation allait devoir bientôt avoir lieu. L’eau semblait défiler à une vitesse folle lorsque l’on regardait depuis les yeux des ninjas. Ils avaient adoptés une position défensive, la même que lorsqu’ils quittèrent le village caché de Kumo. Peu de temps après, ils arrivèrent finalement à destination. Le col de la rivière, avec une légère chute haute d’un mètre, laissant tomber l’eau qui faisait un bruit doux. Et bien évidemment, il n’y avait personne, il s’agissait de nouveau d’une embuscade. Tosen se prépara, mettant une main dans sa poche arrière, il y prit alors un Kunai qu’il sortit de sa sacoche. Le mettant au niveau de son visage, il commença à avancer lentement. Ses coéquipiers firent de mêmes. Soudain, l’un des Chuunin accompagnateurs fit un mauvais pas, et tordit un fil de fer placé là. Malheur, il venait très probablement de déclencher un piège. Des câbles sortirent d’ailleurs de divers endroits, des aiguilles y avaient étaient accrochées. Sur un ordre rapide de Kazuhiko, le groupe se divisa, rapidement, sautant dans la direction qui leur permettrait de se mettre à l’abri. Mais le malheureux qui avait déclenché le piège n’eu pas cette chance. Les aiguilles pénétrèrent avec aisance sa chair, ce dernier dans un râle s’écroula, tombant sur les genoux d’abords, les aiguilles qui s’étaient enfoncés à ce niveau là firent gicler quelques millilitres de sang. Soudain, depuis les buissons on pu entendre mais ceci de façon peu précise le nom d’une technique. Une flamme parcourut alors un des fils, allant jusqu’au ninja de Kumo qui devint alors immédiatement un brasier humain. Il se tordit de douleur avant d’arrêter tous ses gestes et de s’écrouler dans un bruit désagréable de giclures de sang. Il était mort.

Tosen recula un peu et se concentra. Il sentit une présence venant d’un buisson, il y lança sans tarder son kunai. Un ninja en sortit, kunai en main et déviant le projectile il sauta alors sur Tosen près à le tailler avec son arme tranchante. Le juunin fit un pas en arrière afin de se mettre de profil. Au moment où ce dernier allait asséner son coup, Kazuhiko attrapa la main tenant l’arme et donna un coup de genou directement dans le plexus solaire. Le ninja fut sonné quelques instants, sans perdre de temps le Juunin se plaça dans son dos et fit une clé de bras, récupérant le ennemi au passage avant de l’égorger. Ressentant une attaque venant dans son dos, il utilisa le ninja fraîchement tué comme bouclier humain, et heureusement, le cadavre fut touché par quelques shurikens. Tosen jeta alors le cadavre dans la rivière qui devint rouge due au sang qui s’échappaient des plaies ouvertes. Toujours avec son sourire habituel, le Kumojin se préparait à un combat à mort.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Flashback] Tosen's Memories [solo][Part 1] Mer 19 Sep - 15:14




Tosen :Raiton... Kage Bushin.

Tosen courait droit sur ses ennemis, deux personnages constituaient de foudre apparurent à ses côtés. Tous se munirent d’un kunai prêt à être lancé. Ils étaient en train de se ruer sur le premier Konohajin à portée. Ils se séparèrent tout d’abord d’un saut formant un triangle autour du ninja. Ils lancèrent à l’unisson leurs kunais qui fendaient l’air en pointant le ninja qui pu s’en sortir d’un saut. Les trois kunais tintèrent en un même point d’impact. Le ninja encore dans les airs regardait Tosen et les trois clones arriver à ses pieds. Un clone probablement se mit en position et fit la courte échelle au second qui prit appuie et sauta en direction du ninja, s’armant d’un nouveau kunai. Le konohajin lança alors quelques shurikens qui vinrent se planter dans sa poitrine. Le Kazuhiko touchait se dispersa alors en une gerbe d’électricité laissant apparaître derrière lui ce qui s’apparentait à être le véritable Juunin qui avait son katana prêt. Dans son saut il enfonça sa lame dans la poitrine de sa victime qui cracha du sang avant de retomber sur le dos. Tosen était sur lui. La chute fut rude et un nuage de poussière et de gravier fut soulevé par l’impact. Le kumojin eut juste le temps de retirer son arme avant d’utiliser la lame comme protection afin de dévier et de stopper des shurikens qui lui furent envoyés.

Il se retourna vers la menace, le Konohajin avait déjà commencé à préparer un sort. Il cracha alors une gerbe de flamme en direction de Tosen, cette dernière était grosse mais relativement lente. Il fit alors lui aussi un signe, il concentra son chakra dans ses jambes avant de disparaître en l’espace d’un instant sans que le feu ne lui abîme le moindre fil de ses vêtements. Il range ensuite son katana dans son fourreau et court à vive allure sur sa prochaine cible. Cette dernière tente en vain de lancer de nouveau projectile en sa direction, il était bien trop rapide pour être toucher par ses armes blanches. Un combat à main nu allait alors débuter. Sans qu’il ne puisse se rendre compte de rien, Tosen se trouvait déjà à côté de lui et lui asséna un revers en plein dans la mâchoire. Ce dernier sembla dans un premier temps projeté par la force de la frappe qui s’était additionnée à l’élan qu’avait pris le Juunin mais il lui attrapa la jambe, le ramenant à son niveau il lui flanqua un coup de coude dans l’abdomen ce qui le fait s’écraser sur le sol. Tosen donna ensuite un coup de pied dans les côtes flottantes du ninja. Il le prend par le col le soulève et lui donne un nouveau coup de poing dans le nez cette fois-ci avant d’attaquer tout ce qu’il pouvait avec des coups de poings répétés. Sa main commençait à devenir rouge sang et des gouttes venaient se déposer dans le coin de la figure du Juunin qui arborait toujours sur lui son sourire terriblement dérangeant dans une telle situation.

Il ne restait alors plus qu’un seul ennemi à abattre ici. Tosen se releva et lâcha le corps inerte au visage boursouflé du ninja. Il ne restait plus qu’Achy et notre héros de vivant. Achy était blessé à l’abdomen, il se le tenait. Il avait combattu férocement probablement. Le dernier ninja de Konoha se présenta alors aux deux protagonistes. Il était bien plus grand que la moyenne et ses muscles semblaient être d’acier. Impossible de rivaliser avec lui avec la seule force brutale. Ce dernier lança d’ailleurs une provocation.

Konohajin : Arrêtez-vous, vous voyez bien qu’il n’y a plus qu’un combattant pour me faire face, et je suis bien trop puissant pour vous. Surtout pour toi le binoclard, tu as certes quelques réserves, mais ta force elle n’est pas plus efficace qu’un moustique contre moi.

Tosen :C’est ce que l’on va voir…

Konohajin : Je vais te faire ravaler tes paroles.

Le ninja saisit alors dans son dos une lame qui semblait bien disproportionnée par rapport au quotidien. Cette dernière était bien lourde et Tosen en aurait été bien incapable de le porter à une seule main ce que faisait son adversaire, comme quoi les gros muscles peuvent être utiles selon la situation. L’épée fut alors tout d’un coup prise par des flammes intenses. Qu’étais-ce cette technique ?

Konohajin : Katon… Kaengiri ! Mon épée vas te réduire en cendre..

Ce dernier commençait à se déplacer à pas lent vers Tosen. Notre héros écarta alors de sa main Achy lui faisant signe de rester en retrait. Ce dernier ne comprenait pas vraiment ce que voulait faire son ami de toujours. Le Juunin chercha dans sa sacoche arrière et lança un shuriken en direction du ninja de Konoha. Ce dernier fut arrêté et dévié lamentablement. Mais il cachait derrière cela une tactique. Tosen réfléchissait probablement et il était en train d’évaluer le danger. Puis il se mit à rigoler, toujours avec son sourire qui devenait de plus en plus diabolique.

Tosen : Tu es un adversaire parfait… Je vais pouvoir tester cette technique sur toi aujourd’hui… Sois en fier…


Tosen se mit alors à exécuter à une allure folle une petite série de mudra. Une fois l’incantation terminée et le dernier signe fait il annonça le nom de sa technique bien étrange.

Tosen :Daiou no Kanzen Mayoi.

Une lumière impressionnante jaillit soudainement depuis les pieds de Tosen jusque le ciel. Ce dernier semble être percé par la lumière elle-même. Le ninja de Konoha eut alors un mouvement de recul, les flammes de son épée semblèrent être balayées et emportées par cette technique. Puis une fois la lumière partie, tout sembla redevenir comme avant. Le ninja de konoha semblait d’abord stupéfait avant de commencer à rigoler.

Konohajin : Et c’est tout ? Et tu appelles ça une technique ?

Tosen : Je crois que… Tu ne prends pas encore en compte la mesure d’une telle technique… Tu es peut être trop bête pour en savourer tout son potentiel.

Konohajin : C’est ce que l’on va voir …. Katon Kaengiri !

Le ninja de Konoha se rua alors sur Tosen, épée enflammée levée avant de l’abattre sur notre Kumojin qui ne tenta en rien de l’éviter. Les flammes s’enfoncèrent dans la plaie et le corps du ninja sembla brûler. Et s’écroula au sol dans une gerbe de flamme. Le ninja de Konoha abattit alors sa lame victorieuse dans le cadavre du Kumojin un fou rire le prenant.

Konohajin : Alors, c’est tout ce que tu vaux ? Je m’attendais à un peu plus d’adversité…

??? :As-tu vraiment cru m’avoir tué avec… cette attaque ?

Konohajin : Co-Comment ?

Le ninja de Konoha fait volte-face et découvre Tosen bel et bien vivant et ce sans plaies qui se tenait droit en face de lui. Il regarde ensuite de nouveau le sol et découvre la personne qu’il venait de tuer et il s’agissait pourtant de Tosen lui-même ! Il ne comprenait vraiment plus rien, que se passait-il ? Il se retourna alors fou de rage et donna un coup de poing phénoménale dans la figure du Tosen debout avant de retirer son épée du cadavre initiale et de tuer de nouveau notre Kumojin.

Tosen : Je pense que tu commences à comprendre un petit peu… n’est-il pas ?

Konohajin : Mais…. Mais qui est le vrai, est-ce… des clones ?

Le ninja de Konoha regardait Tosen ses yeux étaient terrorisées, il ne comprenait vraiment pas ce qui lui arrivait. Tout à coup, le ninja disparut de son champ de vision, il s’était volatilisé. Il devenait véritablement fou. Il sentit alors quelque chose de chaud sur lui. Il regarde alors son buste et remarque une plaie béante qui partait du bas de son ventre jusque son épaule droite. Il lâcha alors son épée, son visage devint livide et son corps s’écroula au sol. Kazuhiko était derrière lui, la lame de son katana levé et son sourire habituel au visage. Le rideau venait de tomber sur ce combat, il venait enfin de tester son genjutsu ultime qui était entièrement de son crue…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Flashback] Tosen's Memories [solo][Part 1]

Revenir en haut Aller en bas

[Flashback] Tosen's Memories [solo][Part 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Le Saint, le Calme, et le Baron [Intro Solo - Part II] » [Flashback - Entrainement solo] Il faut savoir se mouiller pour ses amis » Tribulations d'une naine [solo & flashback] » Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen] » Départ non réfléchi et vite regrété.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sensou :: Rôle Play :: +Pays de la foudre+ :: Kumogakure no sato :: Centre du village / Habitations -