AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez |

Rencontre avec une abeille ... [Flashback] [Pv Killer Bee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité


MessageSujet: Rencontre avec une abeille ... [Flashback] [Pv Killer Bee] Lun 3 Sep - 22:41



Nouvelle rencontre pour un nouveau départ




Kumo, ce village où il fait si beau et si chaud … C'était en effet tout l'opposé du village natale de Kaori. Native du Yuki, elle avait toujours vécue dans le froid, la glace et la neige, et surtout dans un paysage éternellement couvert d'un brillant manteau blanc. Autant dire que le climat du pays de la foudre est vraiment différent que celui de la neige, mais ce n'était pas pour déplaire à la jeune kunoichi, bien au contraire ! Habitué à porter de nombreuses couches de vêtements pour se protéger du froid, ici Kaori pouvait enfin se permettre des tenues plus légères, sans non plus tomber dans la vulgarité. Serte, elle aimait être féminine mais elle n'en restait pas moins une jeune fille pudique et timide, surtout qu'elle était encore considéré comme une étrangère ici. Cela faisait environ un an qu'elle était devenue une habitante et ninja de Kumo et sa timidité lui faisait justement défaut. Elle avait du mal à s'intégrer et à se faire des amis pourtant elle connaissait beaucoup de monde mais elle n'osait jamais aller vers eux... Ce n'était pas l'envie qui lui manquait, bien au contraire ! Seulement pour elle, faire le premier pas était trop difficile. Ainsi, pour passer le temps et espérer peut être rencontrer quelqu'un avec qui elle pourrait partager une conversation, la jeune femme apprécié de temps en temps une petite promenade dans les rues du village. Le rire des enfants et les voix des habitants qui résonnaient entre les mûres lui rappelaient son ancien village. Un petit sourire nostalgique se dessina sur son visage.

Kaori secoua sa tête comme pour faire sortir ce souvenir de ses pensées. Elle n'avait pas envie de repenser à ses moments-là, même si avaient beaucoup de beaux souvenirs, ceux-ci lui rappelaient
malheureusement ces affreux instants qu'elles avaient vécues avant de quitter Yuki. Aujourd'hui, elle n'avait plus envie d'y penser. Plus maintenant. A Kumo elle voulait vivre un nouveau départ, une nouvelle vie avec de nouvelles personnes et ne plus repenser à tout cela.

Marchant lentement à travers les rues et les gens, la kunoichi préféra se retirer vers un endroit plus calme avec moins de monde. Elle se dirigea vers près d'un petit jardin japonais traversé par un petit ruisseau. De merveilleux bruits s'échappés de cet endroit si reposant. Des petits oiseaux chantaient, le vent soufflait et le bruit de l'eau qui ruisselle sur les pierres donné à ce lieu un charme totalement zen et tellement beau. Kaori ferma les yeux, appréciant cet instant qui la fit s'évader dans ses pensées. Elle se sentait tellement bien comme ça qu'elle laissa son corps allé et sa tête se vider complètement. Comment de ne pas se sentir bien dans un endroit comme celui-là, c'était impossible. Petit à petit, se laissant aller, la jeune femme s’endormie contre un arbre sur lequel elle s'était posé pour profiter du bruit et du paysage. Alors que le temps s'écoulait sans que Kaori ne s'en rende compte, des bruits de pas vinrent la sortir de son profond sommeil. Tout doucement elle ouvrit les yeux, cherchant du regard d'où venait ce bruit et qui était la personne qui venait vers elle …




©Naruto Sensou

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre avec une abeille ... [Flashback] [Pv Killer Bee] Mer 5 Sep - 20:49


Day ' & ' Night



« Putain ! Il fait déjà jour, mec … Depuis combien de temps je suis là ? … Ca devient une habitude ces temps ci, Shimatta ! »


« Hum … »
Je recrachais un long jet d’air par mes naseaux, s’évaporant en une légère fumée blanche. Trois jours de suite nous nous sommes entrainés, le gamin et moi. Trois jours à peaufiner sa maitrise de la transformation en mode Bijuu. Et je dois avouer que c’est plutôt agréable de pouvoir prendre, même durant ces courts moments, une forme réelle, palpable dans ce monde et pouvoir me mouvoir à mon envie. Un bonheur simple et pourtant, vous ne pouvez pas imaginer à quelque point c’est agréable de sortir de ma prison de chair pour enfin détendre mes épaules et ses tentacules. Imaginez qu’on vous a habitué enfant à pouvoir bouger comme bon vous semble, libre de vos mouvements et que soudainement, on vous enfermait dans une boite à chaussure ? Quel sentiment ressentiriez-vous ? Ne seriez vous pas en train de maudire toute l’humanité et tout ceux qui sont dehors, en train de faire leur vie ? C’est un aperçu de la vie de Bijuu. Mais, avec le gamin, j’avoue ne pas avoir trop à me plaindre. Même si nos débuts ont été compliqué, même si sa vie n’a pas non plus été de tout repos, nous avons passés de bons moments ensemble et combattus de nombreux Shinobis. Nous sommes arrivés à un stade ultime, celui de la fusion parfaite entre l’hôte et son démon. Qui aurait-cru ça de moi, le Bijuu à huit queues ? Mais ne vous y méprenez pas. Je suis encore le patron dans ma propre demeure … Bee, sorti de la grotte protégée par une petite tente, la lumière l’éblouissait un peu, il était très tôt, la nuit se terminait à peine que le soleil commençait déjà sa course folle. Le Fanfaron reprit ses airs musicaux, sur le chemin, dansant avec la grâce d’un bœuf ou d’un taureau de Camargue …

« Cuz’ Day’N’Night, The lonely Killer seems to free his mind at night ♪
He's all alone, some things will never change ♫ »

Nous sortions alors des grottes de l’orage, spécialement aménagées pour m’y accueillir lors de ce genre d’entrainement quelque peu bruyant et à ne pas mettre à la vue tout le monde. J’imagine difficilement Bee s’afficher aux yeux de tous, s’entrainant à maîtriser les techniques de tentacules et s’habituer au corps, qui ma foi, est immense par rapport au sien. Impossible de montrer ça aux plus jeunes, aux plus anciens et encore moi à nos potentiels ennemis. C’est pourquoi nous nous entrainons seuls. Parfois, le Raikage « s’amuse » aussi avec nous. Je le soupçonne de ne pas être vraiment franc avec nous. Il se méfie de moi, il n’a pas vraiment une confiance aveugle en Bee, loin de là. Il sait très bien que l’un comme l’autre, pouvons dévier du droit chemin qu’il nous impose à tout deux. Il sait également que si le fameux Bijuu que je suis venait à s’échapper, il risquerait de devoir recommencer à zéro, mais également perdre son frère. Ce que tout deux, nous ne voulons pas. De toute façon, je n’ai aucun moyen de m’échapper face à Bee. Son esprit et sa détermination sont sans failles, j’ai déjà essayé de m’y échapper, mais le trou que les Jinchuurikis ont en général, celui de la peur et des doutes, lui l’a largement comblé par son rôle de protecteur du village d’abord, mais aussi par l’amour fraternel, d’être quelqu’un de spécial aux yeux de Aa.

Continuant à raper en chemin tout un tas d’inepties, Bee se dirigeait vers le village de Kumo, non loin de là, traversant les montagnes de la foudre. Bientôt, nous passèrent l’enceinte du village. L’abeille, sans vraiment calculé la population autour de lui, avançait, continuant son show pour lui-même, sans préter garde au regard des autres. Il faut dire que depuis tout ce temps, les gens le connaissaient suffisamment. Même si ses slams ne faisaient pas l’unanimité, le personnage quand à lui était un héro reconnu de tous. Comme à son habitude, il se dirigea vers le petit jardin japonais au cœur du village de la foudre, un endroit qu’il squattait de temps à autre pour y faire des concerts privés où bien encore cherchait l’inspiration. Ce parc me plaisait. Il me changeait des habitations et le calme y régnait. Zen.

« Promenez vous dans les bois, pendant qu’l’abeille n’est pas là ! ♫
Si l’abeille y était, elle vous empalerait, OH YEAH ♪ »

Soudainement, Bee remarqua sous un arbre une jeune fille, assoupie. Le teint blanc, les cheveux d’un bleu azur, plutôt jolie pour une humaine. L’imbécile de rappeur ne pu se retenir et s’approcha dansant un peu, tournoyant un peu sur lui-même avant d’arriver juste au niveau de la demoiselle endormie. Bee s’agenouilla, approchant sa tête bronzée surmontées de ses lunettes de soleil de celle de la jeune fille. Le contraste était saisissant entre son teint et le sien. Une étrangère, probablement. L’abeille ne pu s’empêcher de tendres deux doigts vers elle, tapotant deux fois de suite le front de la demoiselle afin de la réveiller :


« Yoh, blanche neige, il faut pas te prendre pour la belle au bois dormant ♪
Tu vas cuir ici, vu ta peau les coups d’soleil vont être plutôt méchant ! ♫ »





Dernière édition par Killer Bee ♪ le Dim 9 Sep - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre avec une abeille ... [Flashback] [Pv Killer Bee] Jeu 6 Sep - 23:02



Drôle d'approche




Alors que je m'étais paisiblement endormie sous quelques rayons de soleil, un léger vent soufflant sur mon visage, j'entendis un chant au plus profond de mon sommeil. Tout en dormant, le son de cette voix masculine et ses drôles de rimes résonnaient dans mon rêve. Qui pouvait bien chanter de cette manière ? J'avais bien ma petite idée, mais cela me paraissait insensé. Je continua cependant à dormir, tout en me faisant bercer par cette mélodie. Je ne pensais pas qu'il était nécessaire de me réveiller, pensant que cette personne ne faisait seulement que passer. Mais je me trompais... Je n'entendais plus cet étrange rap, cet homme s'était sûrement éloigné. Croyant que j'allais pouvoir continuer à dormir tranquillement, je sentie tout d'un coup un léger souffle chaud sur mon visage. Non ce n'était pas le vent. C'était comme si quelqu'un respirer prêt de moi. En même temps, une voix retentis, me sortant violemment de mon sommeil. C'était la même voix que tout à l'heure, cet homme qui chantait, mais cette fois si elle était tout prêt et même très prêt !


« Yoh, blanche neige, il faut pas te prendre pour la belle au bois dormant ♪
Tu vas cuir ici, vu ta peau les coups d’soleil vont être plutôt méchant ! ♫ »


Je me réveilla, paniqué quand je vis ce visage tout prêt du mien. C'était un homme d'une trentaine d'années, les yeux cachés par de drôles de petites lunettes noires, des tatouages et la peau bronzé. C'était certainement un ninja de Kumo, puisqu'il avait en plus de cela son bandeau et de nombreuses armes sur lui. Son visage n'était plus qu'à quelques centimètres du mien, ce qui était assez déstabilisant, surtout lorsqu'on vient de se réveiller ! Surprise, j'avais voulue reculer ma tête mais je me suis bêtement cogner à l'arbre qui me tenait derrière moi. Comme si la situation n'était pas assez gênante ! Quelle honte. Mais en même temps, pourquoi s'était-il autant approché de moi, alors que je ne le connais même pas ? Pourtant, son visage me disait quelque chose, de même que ces chansons farfelus. Si je ne me trompais pas, il s'agissait de ce fameux Bee, le « frère » du Raikage. J'en avais beaucoup entendu parler depuis que j'étais arrivée ici, mais je ne l'avais jamais rencontrer auparavant. Selon les échos que j'avais eu, c'était un homme originale, très joviale, chanteur mais aussi un ninja redoutable en plus d'être un jinchuriki. Après tout, ce n'étais pas pour rien qu'il avait été choisi pour être le double du Kage et pour posséder un bijuu. Ici, les gens avaient l'air de l'apprécié, il avait su se faire respecter et faire en sorte qu'on lui fasse confiance. Je me doutais bien que cela n'avait pas dû être évident. Les jinchuuriki ne sont pas très bien vu par la plupart des shinobis et de la population. Ce que je ne comprends pas vraiment d'ailleurs … Pour moi, ce sont des ninjas comme les autres, avec plus de pouvoir évident. Mais justement, ils sont courageux, car leur vie est plus difficile, ce qui les rends plus forts et plus mûres.
Intimidée, je regarda cet homme dans les yeux avant de les baissés, troublée par son regard et gênée parce que j'étais endormie et qu'il m'avait tout simplement réveillé en s'approchant tout prêt de moi.

« Blanche Neige ? Vous savez, même si j'ai la peau si blanche je ne prends pas forcement des coups de soleil. Je suis de Yuki donc avec toute la neige, le soleil tape fort croyez moi ! Mais c'est gentil de vous en être inquiétez ... »

Lui dis-je en souriant timidement. Je me sentie un peu bête tout de même, il n'en avais sûrement rien à faire de savoir d'où je venais, alors pourquoi lui avais-je dis ça ? Je ne sais même pas … Il était assez intimidant en fait. Plutôt grand et très musclé, il imposait le respect. Moi à côté, j'étais plutôt petite et fébrile, je faisais pâle figure. De plus, son regard caché par ses lunettes lui donné un air assez mystérieux. Il avait du charme je dois l'avoué, mais il est beaucoup plus vieux que moi ! J'étais honteuse de penser à ça. Malgré tout, il avait l'air sympathique, avec ce sourire naïf, ses airs joyeux et ses rimes à répétitions, il n'avait pas l'air mauvais du tout. Je le regarda à nouveau dans les yeux, essayant de voir à travers ses lunettes noires, cherchant un quelconque regard de sa part, j'étais curieuse. Je lui souriais. Je ne voulais pas qu'en plus de me trouver trop blanche, il pense que je sois aussi une fille froide car j'étais loin d'être comme ça.

« Vous êtes sûrement Bee-san .. ? J'ai beaucoup entendu parler de vous. Je suis contente de vous rencontrer, j'étais loin d'imaginer pouvoir vous rencontrer, surtout dans cette circonstance! »





©Naruto Sensou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre avec une abeille ... [Flashback] [Pv Killer Bee] Lun 10 Sep - 21:50


Day ' & ' Night

Yuki, le froid rigoureux et la neige. Tout ce que Bee pouvait ne pas aimer. La neige ? Ne lui en parlez pas, il en a horreur. Il préfère de loin la chaleur des contrées du pays de la foudre, ces montagnes qu’il foule depuis tout petit déjà. Et pourtant, son désir de liberté et de voyage l’aurait poussé à parcourir le monde Ninja et à avoir la chance de découvrir de ses propres yeux le village de la jeune fille. Intéressant, pensa-t-il. La jeunette semblait également surprise par le type d’approche qu’avait choisit Bee. Elle le regardait avec de grands yeux ronds, qu’il trouva fort pétillant et d’un éclat ravageur. Foi de Bijuu, l’homme que vous connaissez en tant que Bee n’a aucun goût pour la vraie beauté des choses. Il pourrait trouver des yeux de requins beaux et amusants à voir. Il est simple de le comprendre, rien qu’au style de ses rimes. Ce type, bien qu’il ait de l’énergie et de l’originalité à revendre, n’a aucune notion de poésie ou de sens esthétique. Heureusement que la face est sauve lorsqu’il s’agit de combattre. Ce n’est plus le même homme. À l’aube de sa trente cinquième année, le Jinchuuriki de couleur a encore de beaux jours devant lui et la jeunesse coule dans ses veines. La demoiselle lui répondit qu’elle le connaissait, qu’elle appartenait au village de Yuki mais que pour autant, elle avait déjà entendu parler de sa réputation et probablement de son passé aussi. Elle savait certainement quel genre d’homme il était, le monstre que je suis caché en lui. Je m’attendais à une classique réaction de rejet de la part de toute personne ne connaissant pas Bee et ayant un effroi pour les Jinchuurikis. En général, l’hôte est considéré comme son Bijuu : Un monstre sanguinaire, une bombe à retardement dans un corps humain … Cependant, la jeune femme ne réagit pas d’une mauvaise manière, au contraire, accueillant plutôt bien notre arrivée, souriant même, donnant une bonne image d’elle-même. Bon, je l’avoue, il y a un peu de cela, ce n’est pas entièrement faux ! Toutefois, lorsqu’on fait abstraction du mauvais, nous sommes tout à fait cotoyable et nous sommes gentlemen … Du moins, pour ma part. La réputation de Bee n’est plus à refaire et celui-ci allait encore une fois faire une démonstration de ses grandes qualités que sont le tact et l’humilité … Évidemment, ce dernier passage est ironique.

« Oh ? Ce n’est pas tout les jours qu’on croise une Rock Star, Baby ! OH WEE ! ♫
Tu m’envoie ravi, belle plante du Yuki ! ♪ Mais … Dis moi, pourquoi es tu venue ici, si c’n’est pas ton pays ? ♫»

La curiosité du Jinchuuriki se montrait une fois de plus. Dansant, faisant virevolter ses bras et sa tête tout en rapant ses paroles qui n’avait presque ni queues ni tête, il interpellait la jeune fille, la questionnant sans ménagement sur son passé. Bee s’est toujours adressé aux autres d’une manière très peu délicate et ceux même si il rencontre quelqu’un pour la première fois. Il n’est pas du genre timide ou à prendre des pincettes. C’est plutôt tout le contraire, il est du genre à vous rentrer dedans des la première occasion. C’est également mon caractère, ce qui nous fait un point commun très important. Bee n’hésite pas à insulter ou humilier son adversaire pendant un combat, il n’en éprouve aucune gêne. Il s’est toujours formé cette carapace solide qui peut à la fois faire son charme comme le défaire. Il n’a pas peur du regard des autres et des qu’en dira-t-on. Son image est parfaitement contrôlé, celle d’un Ninja exubérant, n’ayant aucun gêne pour quoi que ce soit, parassant juste dissipé et impoli en surface. Cependant, depuis le temps que je connais Bee, j’ai appris à connaitre son caractère, ce qu’il est vraiment au fond de lui. Et au final, il se soucie beaucoup des apparences que l’ont pourrait le croire. Le corps n’est que le reflet de l’âme. Bee, comme à chaque rencontre, sortit alors un petit cahier plein de gribouillis. Soudainement, le jinchuuriki s’arrêta net, comme ayant une révelation, avant de la regarder de nouveau et lui lancer :

« Au fait, je ne t’ai même pas demandé comment tu t’appelais ? Je vais vraiment finir par noter les formules de politesses … »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre avec une abeille ... [Flashback] [Pv Killer Bee] Mer 12 Sep - 18:13



Danse et chante




J'avais beaucoup entendu parler de Bee depuis mon arrivée ici, presque autant que le Raikage ce qui était assez rare en effet. Selon les rumeurs, le beau Jinchuuriki possède un caractère assez spéciale, agissant de manière plutôt décontracter peu importe où il se trouve. Chantant, rappant et dansant partout où il passe (Bee trépasse). Du haut de ses 35 ans cela peut paraître assez immature et gamin, et c'est ce que pense la plupart des villageois, malgré l'énorme respect qu'ils ont envers lui. Car en effet, le blondinet possède comme qui dirait « un monstre», un bijuu, ce qui lui procure un pouvoir énorme en plus de ses propres talents en Kenjutsu. Ces atouts font de lui un ninja redoutable. A Kumo il a su se faire respecter, même si ses débuts ont été difficiles. Considéré comme un monstre, il n'était pas accepter ici et c'est ce que j'ai du mal à comprendre en le voyant devant moi … Il est loin d'avoir l'air méchant et dangereux, bien contraire. Vous me direz, c'est peut être une apparence et les apparences sont parfois trompeuses. Surtout quand on voit Killer Bee, son attitude peut laisser perplexe, on ne le prend pas vraiment au sérieux ce qui est assez déroutant en fait, pour un shinobi de son niveau et de son âge... Mais bon, pourquoi débattre là dessus ? Il est comme il est, tout le monde est différent, le Juunin en était l'exemple même et pourtant c'est quelqu'un de bien et ça, j'en étais persuadé. J'avais beau entendre tout et n'importe quoi dans le village, j'attends ce jour pour pouvoir le rencontrer et faire enfin mon propre jugement, beaucoup mieux que celui des autres. Pour moi, Bee semblait quelqu'un de tout a fait respectable. Malgré ses airs de gamins, il imposait le respect et le chakra qu'il dégageait me faisait ressentir toute la puissance qu'il avait en lui, sans même qu'il n'eut besoin de se battre. Avec mes petits 17 ans, j'étais impressionné par ce qu'il dégageait. Tout en lui m'étonnait et même si il sous ces apparences il n'a pas l'air d'être quelqu'un de sérieux, je le trouve tellement original que ça le rend sympathique. Je comprends mieux comment il a pu monter dans l'estime des villageois ici. Ce n'est pas seulement grâce à ses talents, mais surtout grâce à ce caractère qu'il possède et cette carapace qu'il a su se forger.

« Oh ? Ce n’est pas tout les jours qu’on croise une Rock Star, Baby ! OH WEE ! ♫
Tu m’envoie ravi, belle plante du Yuki ! ♪ Mais … Dis moi, pourquoi es tu venue ici, si c’n’est pas ton pays ? ♫»

Me dit-il tout en tournoyant sur lui-même comme à son habitude. Un sourire se dessina sur mon visage, il me faisait sourire. Je ne me moquais pas de lui, bien au contraire ! Je n'étais pas comme ça. Non, je souriais simplement parce que c'était agréable de rencontrer une personne comme lui ici, alors que j'étais seule depuis un moment. Mais aussi parce qu'il avait l'air de s’intéresser à moi, il me posait des questions. Il n'y avait rien d'intime là dedans, je l'entends bien. C'était simplement sympathique, j'appréciais cela. Tranquillement, alors qu'il attendait que je lui réponde, Bee se déhancher. Je me releva pour me retrouver à sa hauteur, frottant mes vêtements pour retirer quelques herbes qui s'étaient accrochés et je tourna mon regard vers lui.

« Je suis moi même ravie de faire votre connaissance en tout cas. Et sinon, si je suis à Kumo et bien … Disons que c'est une longue histoire. Pour faire bref, il y a eu un grave accident et les villageois m'ont porté comme responsable. Je n'étais plus accepté parmi eux, voilà tout … Mais ce n'est rien, je suis bien ici moi ! »

Lui dis-je avec un grand sourire pour me voiler la face. C'était la première fois que j'expliquais plus ou moins ce qui s'était passé à Yuki et je ne pensais pas que cela me fasse aussi mal au cœur de ressasser cette histoire … J'avais honte d'en parler, c'était très gênant et j'avais peur que Bee s'en rende compte. Je me sentais ridicule, je dû rougir un peu. Rapidement je baissa la tête, m'aidant de mes cheveux pour me cacher, faisant mine de réfléchir. Au final, je crois que j'étais encore plus ridicule en agissant de cette manière. Pourquoi étais-je aussi mal à l'aise ? Sûrement parce que je sentais le regard du Jinchuuriki posé sur moi, même lui me rendait nerveuse, sans que je ne comprenne vraiment pourquoi non plus … Rapidement, je répondis à son autre question, cela tombé bien ou pouvait changer de sujet. Comme si de rien n'était, je lui souriais à nouveau, mais je cherchais encore à éviter son regard.

« Je m'appelle Kaori. Kaori Nishimura.
Si je peux me permettre Bee-san, que faites vous ici vous aussi ? Vous ne dirigez pas une équipe ? »

J'avais une petite idée en tête, je ne posais pas vraiment cette question au hasard. J'avais entendue parler des talents de Bee en terme de maîtrise des armes et maîtrisant moi-même les armes, j'espérais peut être pouvoir apprendre de lui et pourquoi pas le connaître un peu plus par la même occasion …



©Naruto Sensou
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre avec une abeille ... [Flashback] [Pv Killer Bee]

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre avec une abeille ... [Flashback] [Pv Killer Bee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Jeff The Killer » Entraînement magique [FLASHBACK avec Morrigan et Myrdhinn] » Gros Mek avec CFK et Krameur » Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens » Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sensou :: Rôle Play :: +Pays de la foudre+ :: Kumogakure no sato :: Centre du village / Habitations -