AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez |

[Flash Back] Une erreur douloureuse [Yume Murakami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Sabaku no Gaara
Kazekage
 Kazekage
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 26

Profil Ninja
XP:
710/2300  (710/2300)
Rang: SS
Ryos: 1775
MessageSujet: [Flash Back] Une erreur douloureuse [Yume Murakami] Mar 22 Jan - 0:40


Une erreur douloureuse
Tu es un jeune Kazekage, posé et réfléchi. Mais comme tu le répétais souvent, tu n'étais pas exempt d'erreurs, et certaines pouvaient coûter cher, surtout lorsqu'elle vient d'un chef. La responsabilité de chaque shinobi est sur les épaules de leur Kage, en l'occurrence pour Suna, sur les tiennes - d'épaules.

Tu ne savais pas pourquoi, mais en ce jour, tu repensais à ta première grosse erreur de Kazekage. Était-ce dû à une variation du temps ou à une fluctuation d'humeur ? Tu ne savais trop le dire, mais toujours est-il que tu étais entrain de te remémorer le passé ...

Tu venais d'être nommé Kazekage et, même si l'Akatsuki n'était pas encore une priorité ni même répertoriée comme organisation comme organisation criminelle, les missions étaient loin de manquer et il te fallait les exhausser pour relancer l'économie du village, toujours mise à mal par la tentative, ratée, de coup d'état contre Konoha.

Imprudent ? En sous-effectif ? Qu'importe la raison, tu envoyas une équipe de quatre Chūnins effectuée une mission périlleuse. Dans les landes désertiques du pays du vent, un groupe de renégats emmagasinait forces et biens pour de sombres manigances. L'objectif de cette équipe n'était autre que de confirmer ces activités suspectes, de découvrir qui dirigeait cette organisation, leur nombre et, si possible, leur intention afin d'évaluer au mieux la menace.

Alors que tu étais, comme d'habitude, entrain d'étudier les diverses demandes de missions, une kunoichi du personnel médical de Suna fit son irruption et te signala qu'une patrouille avait découvert les corps de quatre des nôtres. Bien qu'impassible, tu eus un choc et tu te levas sans un mot. Alors que tu suivis la shinobi, elle t'expliqua que deux d'entre eux étaient morts au moment où ils furent découvert et que les deux autres étaient dans un état critique.

Tu franchis la pièce des soins intensifs et tu identifias formellement les deux rescapés : ils faisaient partie de cette équipe partie espionner les agissements ennemis. Tu serras le poing en comprenant ton erreur, et tu partis voir la responsable, tu voulais tout savoir, leur chance de rétablissement, le temps. Tout, absolument tout. Tu ne parvenais pas à accepter ton erreur, tu n'avais pas le droit dans commettre et c'était pourtant le cas.

» Tenez moi au courant.

Dis-tu en sortant du cabinet de la responsable, tu étais anxieux. Pour l'une des premières fois de ta vie, ton visage était tiraillé.

Quelques jours plus tard, tu appris que l'un des deux hospitalisés étaient décédés, t’engouffrant encore plus dans tes responsabilités. Désolé, réellement navré, tu décidas de veiller au chevet de la rescapée. En effet, pour sa part, ses signes vitaux s'étaient stabilisés et sa phase de réveil était annoncé comme proche.

Assoiffé, tu te levas et t'apprêtas à quitter cette chambre lorsque tu entendis un froissement de tissus et un gémissement de réveil douloureux. Tu te figeas, la main posé sur la porte coulissante, tu allais devoir assumer tes torts. Ici et maintenant. Être désolé ne serait pas suffisant.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yume Murakami
Chuunin de Suna
 Chuunin de Suna
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 13/01/2013

Profil Ninja
XP:
107/600  (107/600)
Rang: C
Ryos: 205
MessageSujet: Re: [Flash Back] Une erreur douloureuse [Yume Murakami] Mar 22 Jan - 21:56


Une erreur douloureuse

Tout le monde commet des erreurs un jour ou l’autre puisque personne n’est parfait. Pour aucune raison apparente, Yume ne pouvait s’empêcher de se remémorer le passé. L’erreur est humaine même si celle-ci peut causer la mort de trois shinobis...

Ils étaient si nombreux cette journée-là. Quatre chuunins ne pouvaient rien faire contre un groupe de renégats bien préparer. Leur mission était peut-être seulement d’espionner ce groupe et de découvrir quelques informations importantes à leur sujet, mais le danger était bien réel. Yume et son équipe n’avait rien pu faire sauf se défendre, mais à quel prix ? Deux d’entre eux étaient morts sous ses propres yeux alors qu’elle et un autre de ses compagnons était laissé pour mort sur les dunes du pays du vent. En réalité, ils n’étaient que gravement blessés.

Une perle argentée roula le long de sa joue en repensant à ses compagnons. Un petit gémissement de douleur envahit la pièce terne de l’hôpital. Ses doigts glissaient sur le drap de son lit, resserrant leur emprise dessus. Ses yeux s’ouvrirent doucement pour ne pas être aveuglée par les rayons du soleil qui se reflétait sur les murs blancs de la chambre. La jeune femme eut le réflexe de se redresser pour ainsi s’asseoir, mais la douleur fut telle qu’elle retomba immédiatement dans son lit. Une grimace de douleur se lisait sur son visage alors qu’elle se tenait les côtes. Ne pouvant pas bouger comme elle l’aurait souhaité, Yume observa la pièce dans laquelle elle se situait. Elle remarqua un petit parchemin sur l’une des deux tables de chevet à sa droite. Tendant le bras pour attraper le parchemin, quelque chose attira son attention de l’autre côté de la pièce. Ou plutôt, quelqu’un...

Elle en oublia aussitôt le parchemin. Après avoir tourné la tête en direction de cet inconnu, elle écarquilla faiblement les yeux sous la surprise. Ce n’était ni un médecin, ni un ami. Elle aurait pu reconnaître cet individu parmi une centaine de personnes. C’était le Kazekage en personne.

- Kazekage... -sama ?

Était-elle en train de rêver, d’halluciner ? Pourquoi viendrait-il lui rendre visite dans cette chambre d’hôpital ? *Chambre d’hôpital ?* Yume se sentait quelque peu perdue. Si elle n’était plus dans le désert du pays du vent, mais dans un lit d’hôpital, il y avait certainement une patrouille qui les avait ramener à Suna. C’était la seule explication logique dans toute cette histoire. La chuunin regarda autour d’elle. Ils étaient seuls. Où était donc le deuxième chuunin qui était à ses côtés ? Si sa mémoire était bonne, il était vivant avant qu’elle ne s’évanouisse. Tant de questions se bousculèrent dans sa tête.

- Est-ce que l’autre chuunin est vivant ? Est-ce qu’il va bien ? Depuis combien de temps suis-je ici ? Que s’est-il passé exactement depuis notre mission ? Nous avons été attaqués et depuis je... je ne me souviens de rien...

La blessée porta son avant-bras devant ses lèvres et tourna la tête sur le côté, toussant quelque peu. Elle avait parlé si vite que son corps, pas tout à fait rétablit, en soufra. Pourtant, elle avait besoin de le savoir, de savoir s'il y avait eu un autre survivant qu'elle. C'était bien elle ça à toujours s'inquiéter pour les autres alors qu'elle est elle-même mal en point. Laissant retomber son bras le long de son corps, Yume fixa son supérieur, espérant avoir de bonnes nouvelles. Si seulement elle savait...

fiche par holliday, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas
Sabaku no Gaara
Kazekage
 Kazekage
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 26

Profil Ninja
XP:
710/2300  (710/2300)
Rang: SS
Ryos: 1775
MessageSujet: Re: [Flash Back] Une erreur douloureuse [Yume Murakami] Mer 23 Jan - 12:36


Une erreur douloureuse
Lui tournant le dos, tu ne pus t'empêcher de serrer ta mâchoire devant ce flot de parole. Non qu'elle te cassait les oreilles, mais les réponses qu'elle te demandait était assez dur à dire. Ta main tremblas légèrement avant de saisir le chambranle. Tu te retournas péniblement, cette simple démarche était une réponse limpide.

Tu fis doucement racler ta gorge, espérant en dégager le nœud qui était logé dans ta gorge. En vain. Cette erreur te giflait toujours de plein fouet et avec la même intensité, la même froideur. Tu comprenais que ton rôle, n'était pas semblable à un joueur de Shogi. Perdre des pièces, perdre des hommes, ce n'était pas la même chose, contrairement à ce que certaines personnes parvenaient à croire.

» Je ... Non, Murakami Yume. Non, il n'a pas survécu à ses blessures.

Devais-tu lui dire qu'un poison était venu le tirer vers le noir éternel ? Que ce n'était qu'une question de chance, de hasard, si son sort n'avait pas été le même ? Devais-tu lui avouer qu'en de nombreux points, tu avais été laxiste ? Comment devais-tu réagir par rapport à ce genre de situation, tu n'en savais fichtrement rien et il n'existait aucun manuel pour vous apprendre à confronter cela.

» Tu es ici depuis une bonne semaine et cela faisait deux de plus que vous étiez partis en mission.

Ta voix était chevrotante, pour la première fois de ta vie. Tu étais au fond, c'était horrible et tu sentais ta poigne sur ton propre monstre s’affaisser. Cette confiance qui te permettait de le tenir en laisse fuyait. Au final, tu n'étais qu'un gamin, sans doute trop présomptueux.

» Je suis le seul responsable de ceci. Je ne peux rien faire de plus, ces criminels sont entrain d'être épier depuis leur nouvelle localisation et ... on mettra un terme à leurs sévices. Mais pour ce qui est de votre équipe ... Je ... Je suis le seul responsable de votre débâcle. Je ... Pardon.

Tu t'approchas de la Chuunin, espérant ne pas l'apeurer. Tu étais toujours le démon Gaara et tu venais de lui prouver qu'on ne pouvait pas te faire confiance. Tu restas néanmoins sur le premier redressement du lit et posa délicatement ta main sur le barreau.

» Rien de ce que je pourrai faire ramenera les ninjas que j'ai envoyé à cette mission ... Et je sais que la vengeance n'est qu'un bien faible réconfort. Mais c'est tout ce que je peux faire. Je suis ... tellement désolé.

Tu restas droit et déformé par ta honte, ton visage lisse et indéchiffrable était à présent semblable à un livre ouvert. Ton père aurait sûrement fait les choses autrement. Pour un mieux. Naruto aurait pris le chemin vers ses ennemis de lui-même. Aurais-tu dus y aller seul et éliminer toutes menaces à ta portée ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yume Murakami
Chuunin de Suna
 Chuunin de Suna
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 13/01/2013

Profil Ninja
XP:
107/600  (107/600)
Rang: C
Ryos: 205
MessageSujet: Re: [Flash Back] Une erreur douloureuse [Yume Murakami] Mer 23 Jan - 22:22


Une erreur douloureuse

Péniblement, demandant beaucoup d’efforts à son corps, Yume parvint à s’asseoir sur le lit en se mordant la lèvre inférieure. Aucune réponse ne vint à ses oreilles. Elle attendit, craignant une mauvaise nouvelle. Elle observa les faits et gestes du Kazekage. Les paroles qu’il prononça fut un choc pour elle. La chuunin plaqua une main sur ses lèvres, les yeux commençant à être inondés de larmes. *Il était... mort ?* Comment avait-elle pu survivre alors que les trois autres étaient morts ? Retenant un sanglot, ses yeux se fermèrent pour éviter de pleurer devant cet homme qui avaient envoyé ses compagnons directement à la morgue.

Elle était ici depuis si longtemps... Ses pensées se dirigèrent vers les enfants du village qui devaient certainement être inquiets de la savoir à l’hôpital. Yume ouvrit finalement ses yeux alors qu’elle joignit ses mains ensemble. Un mélange de tristesse et de colère se lisait dans son regard vairon qu’elle plongea dans celui turquoise de son interlocuteur. Elle le savait, elle s’en doutait qu’il était désolé, mais le mal était déjà fait. L’erreur qu’il avait commise avait envoyé trois de ses shinobis à la mort et peut-être quatre si elle n’avait pas survécu. Comment pouvait-elle agir ? Elle avait le goût de lui sauter à la gorge et de le frapper pour les avoir envoyés directement dans les bras de la mort, mais en même temps... Elle ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il était jeune, tout comme elle, qu’il était kage que depuis peu de temps et que cette fonction devait être lourde sur ses épaules. Que faire ? La blessée n’en savait rien. Il s’était rapproché sans pour autant être trop près. Avait-elle une raison d’avoir peur ? Non. Il était peut-être le jinchuriki qui avait été détesté par tout le monde, mais elle ne pouvait pas s’empêcher de ne pas le juger. Apprendre à connaître quelqu’un et faire son propre jugement étaient quelque chose d’important pour elle. Yume savait que tout le monde peut changer, même lui.

Il était tel un livre ouvert que l’on pouvait feuilleté après qu’il aie été scellé depuis de longues années. C’était ainsi que la chuunin voyait le jinchuriki actuellement. Elle ne l’avait jamais vu exprimer des émotions sur son visage qui était habituellement impassible. Elle pouvait ressentir autant dans sa voix que dans les expressions de son visage qu’il s’en voulait d’avoir sous-estimé le danger. Yume secoua doucement la tête, échappant un léger soupire de tristesse.

- Effectivement, vous êtes responsable de la mort de ces trois shinobis et de la tristesse que cela à engendrer dans leur famille et dans leur entourage, mais... dit-elle en déviant par la suite le regard vers la fenêtre. Elle était dure, elle le savait, mais c’était la stricte vérité. Sauf qu’il y avait bel et bien un mais dans tout ceci. Tout le monde fait des erreurs Kazekage-sama. Même les autres kages ont déjà commis des erreurs. Vous êtes peut-être le seul responsable, mais vous ne saviez pas combien ils étaient ni qu’ils étaient préparés à l’arrivée de shinobis. Et puis, vous êtes jeune et pourtant vous possédez une si grande responsabilité. Je me doute que cela doit être difficile pour vous - cela se voit dans votre regard, mais il y aura toujours des morts que vous sous-estimiez le danger ou non...

Voilà, tout était dit. C’était une façon pour Yume de lui dire qu’il ne devait pas s’en faire. C’était certes, sa première erreur - une grave erreur - en tant que Kazekage, mais il devait se laisser le temps de prendre un peu plus d’expérience. La fenêtre n’était plus l’objet de son observation depuis un petit moment déjà. Le Kazekage l’était de nouveau par contre. Un léger sourire apparut sur son visage. Un sourire qu’elle se voulait réconfortant et rassurant.

fiche par holliday, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas
Sabaku no Gaara
Kazekage
 Kazekage
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 26

Profil Ninja
XP:
710/2300  (710/2300)
Rang: SS
Ryos: 1775
MessageSujet: Re: [Flash Back] Une erreur douloureuse [Yume Murakami] Ven 25 Jan - 17:34


Une erreur douloureuse
Quelle ironie. C'était celle qui se retrouvait privée de liberté qui cherchait à réconforter son involontaire geôlier. N'était-ce que par égard envers ton rôle de Kage qu'elle prenait tant de soin à masquer la haine qui devait indéniablement lui ronger l'intérieur ?

Un long et grave silence s'installa alors. En temps normal, tu n'étais déjà pas du genre bavard, mais vu la situation, les mots te venaient au compte-goutte. Quand ils venaient. Au fond, elle avait raison. Tu étais jeune, mais tout ce qu'elle avait dit, tu te l'étais déjà dit. Ce n'était qu'un ensemble d'excuses et les excuses n'étaient utiles qu'après une faute. Et tu avais fauté.

Encore et toujours à la recherche d'une phrase à dire, tu scrutas longuement la pièce. Elle était plongée dans l'obscurité ou du moins exempt de lumière naturelle afin de pas chauffer la pièce et de perturber le sommeil des patients. Chambre pour deux, l'autre lit était vide. Qu'elle se rassure, ce n'était pas celui de son coéquipier. Pour le mobilier, rien de plus simple que le stricte nécessaire.

» Je ... le sais. Quelque soit le nombre de raisons qui peuvent excuser mes erreurs, elles ne changeront rien aux faits.

Tu la regardas avant de consulter les chiffres sur son état, rien qui ne demande une assistance médicale. Elle était saine et sauf. Du repos, beaucoup de repos était le meilleur remède à présent. Évidemment, l'apport d'anti-douleur, d'onguent et autres seraient les bienvenus.

» Mes yeux seront définitivement ouverts à présent. Cela ne te rendra rien, mais je te fais la promesse de ne plus répéter ses erreurs.

Tu dis cela en souriant tristement, conscient que tout tes beaux mots ne restaient que des paroles vides de sens pour elle. Tu quittas le bord de son lit pour rejoindre cette porte qui semble t'attirer.

» Je doute être en mesure de pouvoir t'aider dans l'immédiat et ma présence n'est pas des meilleurs. Je reviendrai demain pour prendre des nouvelles sur ton état.

Au fond, tu regrettais que la meilleure chose à faire, selon toi du moins, était de la laisser tranquille. Tu aurais aimé te montrer plus utile. Mais ces choses là n'étaient pas ton fort, encore moins lorsque tu étais la source première du mal-être.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yume Murakami
Chuunin de Suna
 Chuunin de Suna
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 13/01/2013

Profil Ninja
XP:
107/600  (107/600)
Rang: C
Ryos: 205
MessageSujet: Re: [Flash Back] Une erreur douloureuse [Yume Murakami] Lun 28 Jan - 0:56


Une erreur douloureuse

Un silence lourd et pesant régnait dans la pièce. Le silence... La pire chose qui pouvait arriver en ce moment. Ce silence qui prouvait que la jeune femme avait raison et que le Kazekage approuvait. Ne disait-on pas “celui qui ne dit rien, consent “ ? C’était probablement ce qui était en train de se passer. Devait-elle en avoir honte ? Non. Elle avait seulement dit ce qu’elle pensait haut et fort. Et, selon les paroles qu’il venaient de prononcer, brisant ainsi le silence, il le savait déjà. Elle aura beau essayer de le persuader que ce n’est pas entièrement de sa faute, que le destin est imprévisible et décidait de qui allait mourir maintenant ou non, il ne l’écouterait certainement pas.

Yume espérait que, comme il le disait, il ne ferait plus les mêmes erreurs qu’il avait fait avec elle. Elle ne voulait plus perdre de compagnons même si elle savait qu’un jour ou l’autre, elle allait en perdre encore et encore. C’était le cycle de la vie après tout. La chuunin aperçu alors un sourire triste sur le visage de Gaara. Un sourire qui lui brisa le coeur. Comment l’expliquer ? Elle n’aimait pas voir les gens de son village être triste même si c’était celui qui... qui avait fait quoi exactement ? Il les avait seulement envoyés en mission après tout. Il aurait très bien pu les envoyer faire une autre mission et ils auraient tout de même risquer leur vie. N’était-ce donc pas cela être un shinobi ? Que de sentiments contradictoire régnait dans le coeur de la jeune femme en ce moment même ! Elle l’observa sans un mot s’éloigner vers la porte. Était-ce la meilleure chose à faire ? La laisser seule ? Yume devait faire ou au moins dire quelque chose pour le rassurer. C’était plus fort qu’elle.

- Attendez un moment Kazekage-sama... Je sais que j’aurais beau vous dire de ne pas vous en faire, vous vous en voudrez toujours. Mais sachez que c’est la vie de chaque shinobi. Nous grandissons, nous nous entraînons, nous partons en mission et nous finissons par mourir un jour ou l’autre que ce soit d’une mort naturelle ou lors d’une mission.

Une douleur, plus forte que la première, au niveau de sa poitrine se fit ressentir. De nouveau, elle toussa contre son avant-bras. De quel genre de blessures souffrait-elle ? La jeune femme se le demandait bien. Probablement qu’elle avait une côte de cassée si ce n’était pas plus. Elle observa son interlocuteur. Elle n’osait point lui demander quelque chose et puis, n’était-il donc pas sur le point de partir ? Il était libre de ses faits et gestes et elle ne pouvait pas le retenir contre sa volonté. Elle toussa encore un moment, probablement avait-elle la gorge irritée ou était-ce peut-être seulement dû à ses blessures. Yume réussit à reprendre son souffle. Elle appuya sa tête contre le mur derrière elle, son regard toujours posé à la même place.

- Kazekage-sama... Restez. Je vous en pris. Je me doute bien que vous avez des choses plus importantes que d'être à mes côtés, mais... dit-elle doucement. Elle hésita un instant avant de reprendre, déviant par la même occasion le regard. J'ai certaines choses à vous dire qui me tient à coeur. Ce n'est peut-être pas le bon moment à cause de tout ce qui s'est passé, mais je ne sais pas quand je pourrais vous revoir seul à seul comme aujourd'hui...

Elle avait prit son courage à deux mains. Voilà la chose qu'elle voulait lui demander un peu plus tôt. N'ayez crainte ! Ce n'est point une déclaration d'amour. Il y a seulement quelque chose qui est resté dans son coeur depuis trop longtemps. Quelque chose que la jeune femme voulait lui avouer, mais elle n'en avait jamais eu l'occasion.

fiche par holliday, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas
Sabaku no Gaara
Kazekage
 Kazekage
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 26

Profil Ninja
XP:
710/2300  (710/2300)
Rang: SS
Ryos: 1775
MessageSujet: Re: [Flash Back] Une erreur douloureuse [Yume Murakami] Mar 5 Fév - 13:38


Une erreur douloureuse
Alors que tu t'apprêtais à partir, voilà qu'elle revenait à la charge, cherchant à te réconforter. Mais elle avait vu juste : elle ne parviendrait pas à te faire sortir cette débâcle de ta tête, tu étais responsable, il n'y avait rien de plus à dire. Rien de plus à faire. L'erreur appartient au passé et nous n'avons aucun pouvoir sur celui-ci.

Tu savais que le monde shinobi comprenait ses risques, dont - le plus évident - celui de la mort. Utiliser le feu comprenait le risque de se brûler, cela ne voulait pas pour autant dire qu'il fallait plonger les mains dans le brasero. Ce que tu avais fait, d'une certaine manière, pour ces ninjas.

Une mélancolique musique sembla s'immiscer dans ta tête. Combien de fois avais-tu crains la mort en tant que ninja ? Jamais. Ton talent, ton don, tout cela combiné te rapprochait toujours plus du shinobi parfait. Seule ta déconvenue face à Naruto existait et elle n'avait aucun air mortuaire. Donc au final, tu ne pouvais pas comprendre - pas encore - ce sentiment.

» Je sais tout ça. Mais il y a une différence fondamental entre le savoir et le vivre. J'ai échoué, Yume, les faits sont là. Je vais donc te laisser.

Alors que tu avais tout dit, tu ouvris la porte, mais sa voix hésitante se leva à nouveau et tu l'écoutas. Pour toute réponse, tu fis doucement coulisser la porte, la refermant. Si elle souhaitait te garder à ses côtés, vu le mal que tu lui avais fait, c'était la moindre des choses.

» Bien.

Tu viens cette fois près d'elle, t'adossant à un mur, la regardant légèrement de biais. Tu ne te sentais pas de t’asseoir à ses côtés et de devoir assumer son regard. Tu n'étais pourtant pas contraire à endosser des responsabilités, mais là, c'était plus intime. Un domaine qui, de toute évidence, n'était pas ton fort.

» Je n'ai rien à faire que je ne puisse remettre à plus tard. N'aies crainte pour mon horaire, je vais savoir me consacrer entièrement à toi, je te le promets.

Malgré le fond chaleureux de cette phrase, elle ne fut en rien ponctué d'un sourire. Tu n'avais pas la tête à ça. Tu relevas même le regard vers le plafond, réfléchissant à ce que tu devais dire ou faire, d'autant que sa dernière question t'avait particulièrement troublé.

» Je ... Je suis ton Kazekage donc ... Il est facile de me rencontrer en tête-à-tête ... Mon bureau est ouvert à tous et toutes. En dépit du bon moment, tu peux profiter de ma présence. Je t'écoute, Yume.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yume Murakami
Chuunin de Suna
 Chuunin de Suna
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 13/01/2013

Profil Ninja
XP:
107/600  (107/600)
Rang: C
Ryos: 205
MessageSujet: Re: [Flash Back] Une erreur douloureuse [Yume Murakami] Dim 10 Fév - 16:29


Une erreur douloureuse

Le son de la porte coulissante lui fit comprendre qu’il acceptait de rester à ses côtés un moment ce qui fit que la jeune femme sourit doucement au Kage. Elle passa même une main dans ses cheveux rosés lorsqu’il lui répondit qu’il était facile de le rencontrer. Après tout, il était le kazekage non ? Elle aurait dû y penser ! Son doux sourire se transforma bien rapidement en un sourire gêné.

- Hum... oui, c’est vrai... Désolée, je n’y avais pas vraiment pensé à vrai dire.

*Et si tu revenais à tes moutons ? Tu ne l’as pas fait rester juste pour t’excuser de ton oublie !* Yume essaya d’oublier son petit moment de gêne pour se concentrer sur ce qu’elle voulait lui dire. Elle prit une grande inspiration avant de se lancer.

- Vous avez souffert dans votre enfance, tout le monde vous haïssait et pourtant, ils ne vous connaissaient pas... C’est idiot quand j’y pense. On exclu toujours les jinchurikis pour aucune raison apparente. Cependant, ils existaient des exceptions. Peut-être que vous vous en n'êtes pas rendus compte. Disons qu’ils étaient plutôt discrets. Ils ne disaient rien pour vous aider, mais pourtant ils ne vous détestaient pas car ils n’avaient aucune véritable raison pour vous haïr. Ils sont plutôt du genre à apprendre à connaître une personne avant de la juger... J’étais l’une de ces exceptions Kazekage-sama.

La chunin laissa cette dernière phrase en suspense. Comment allait-il réagir ? C’était une bonne question. C’est pour cela qu’elle posa son regard sur Gaara, attendant une quelconque réaction. Allait-il être surpris ? troublé ? indifférent ? Elle n’en savait guère, mais elle continua tout de même à parler.

- Je voulais que vous le sachiez. Je ne vous connais pas très bien Kazekage-sama, mais ce n’est pas parce que vous avez commis une telle erreur que je vais vous détestez. Vous avez donc encore une chance de vous rattrapez.

Elle se mit à rire doucement. Elle essayait un peu l’humour pour lui remonter le moral même si elle se doutait qu’elle n’allait probablement pas y arriver. Mais qui ne tente rien, n’a rien ! Sauf qu'elle arrêta de rire pour éviter d'avoir encore mal aux côtes et puis, la jeune femme ne voulait pas qu'il pense qu'elle se moquait de lui. Glissant une main derrière son oreille pour replacer quelques petites mèches rebelles, Yume observa attentivement la pièce. Elle aimait bien venir à l'hôpital pour soigner et aider les patients, mais cette fois-ci, c'était elle la patiente. C'était toujours aussi étrange de se retrouver dans la peau du blessé.

fiche par holliday, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite

Revenir en haut Aller en bas
Sabaku no Gaara
Kazekage
 Kazekage
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 26

Profil Ninja
XP:
710/2300  (710/2300)
Rang: SS
Ryos: 1775
MessageSujet: Re: [Flash Back] Une erreur douloureuse [Yume Murakami] Dim 17 Fév - 18:04


Une erreur douloureuse
Cette situation était vicieuse, c'était presque palpable à ton sens : c'était elle la blessée, alitée, et c'était toi qu'il fallait plaindre ? Non, tu étais le Kazekage, nul ne devait te réconforter, c'était toi l'épaule sur laquelle il fallait venir pleurer, pas l'inverse !

Une sensation d'inconfort te prit. Tu n'étais pas habitué à suer de mal aise, si le sable ne couvrait pas ta peau, tu aurais inévitablement retourner tes mains entre elles, alors affligé d'une moiteur certaine. Pourtant, après avoir déglutit discrètement, tu repris d'un calme exemplaire. Une fois que la main, venant dégager une mèche de son visage, se reposa sur son lit, tu viens doucement la tapoter, presque affectueux.

» Il n'y a pas de raison de me plaindre, Yume. Nous avons tous connus nos tristesses et chagrins. J'ai eu les miens à cause de Shukaku.

Dis-tu en venant contracter ta poitrine de ta main libre. Le démon était toujours en toi, mais tu le contrôlais, tu parvenais à brider sa folie latente. Mais les faits étaient là, il vibrait encore quelque part en toi. Étais-tu vraiment l'arme dont avait besoin Suna pour survivre ? Peut-être, mais quoi qu'il en soit, tu serais le bouclier qui protégerait le village.

» Mais ce n'est qu'une cause parmi les milliers existantes. Je t'en ai affligé une - de cause à la souffrance. Mes souffrances passées ne peuvent pas me service d'excuse, Yume. Ceci étant, je te remercie de m'accorder une confiance depuis si longtemps. Néanmoins, je ne pense pas être exempt de critiques durant mon jeune âge. Ma condition de Jinchuuriki ou pas, j'ai fait le mal et semé la mort autours de moi.

Ta main ne quittait pas la sienne, toujours présente, tentant quelque chose d'inédit : apporter ta chaleur. Allez ! C'était ton devoir après tout, tu étais le pilier de ce village, le portant quoiqu'il arrive, impassible quelque soit les tempêtes qui tenteraient de te faire rompre. Tu prenais de plus en plus conscience de ton devoir et de ton amour envers Suna.

De nombreuses générations de ninjas avaient portés leur espoirs en Suna et au Kazekage du moment. Toi, le cinquième, tu serais un digne successeur. Cette jeune femme, pétillante d'énergie et de bonnes intentions, avait su te remettre pied à l'étrier. Sans la regarder, tu acquiesças alors qu'elle se laissait aller en un rire cristallin.

» Je ne gâcherai pas cette chance, Yume. Merci.

Tu entouras alors délicatement sa main des deux tiennes et tu la regardas dans tes yeux. Ton regard, avare d'émotions, ne devait pas la rassurer et pourtant, tes intentions étaient à des lieux ailleurs.

» Il te faut du repos, n'hésite pas à me congédier lorsque la fatigue te viendra. Je pourrais même veiller à ton sommeil, si tu le souhaites. Mais profites de ma proposition, ça ne sera pas tout les jours que tu auras l'occasion de donner un ordre à ton Kazekage.

Oui. Tu étais capable de faire un peu d'humour, toi aussi. Bien que maladroit.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yume Murakami
Chuunin de Suna
 Chuunin de Suna
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 13/01/2013

Profil Ninja
XP:
107/600  (107/600)
Rang: C
Ryos: 205
MessageSujet: Re: [Flash Back] Une erreur douloureuse [Yume Murakami] Dim 17 Fév - 23:26


Une erreur douloureuse

Yume fut surprise par ce geste, par ce contact presque affectueux Elle cessa aussitôt d’observer la pièce dans laquelle ils se trouvaient pour observer leur deux mains. Elle était surprise, très surprise même. Jamais elle n’aurait pensé qu’il ferait cela. Non pas que cela la dérangeait au contraire, mais elle ne l’avait jamais réellement vu avoir un geste d’affection pour quiconque. Elle lâcha du regard leur main pour regarder devant elle, souriant en sachant qu’il ne gâcherait pas la chance qu’elle lui donnait pour se rattraper en quelque sorte.

La jeune femme sentit le regard du Kazekage se poser sur elle. Elle tourna donc la tête pour que leur regard se croise. Maintenant, il entourant entièrement sa main des siennes. Il ne cessera jamais de la surprendre. Néanmoins, il avait raison. Même si elle voudrait continuer de parler avec lui, elle devait se reposer. Yume s’allongea donc dans son lit sans pour autant le quitter des yeux et un sourire amusé illumina son visage.

- Vous avez raison, il vaudrait mieux que je me repose, dit-elle avec douceur. Vous donnez un ordre ? Non, je dirais plutôt un souhait ou encore un désir, mais certainement pas un ordre ! Mon souhait est le suivant : j’aimerais que vous restiez encore un peu avec moi, s’il vous plaît.

Doucement, elle ferma les yeux sans pour autant s’endormir immédiatement. Elle bailla faiblement, signe que l’heure de se reposer approchait à grand pas. Il était vrai qu’elle commençait à être fatiguée, mais elle ne voulait pas dormir tout de suite, pas avant qu’elle aie pu lui dire ceci dans un murmure:

- Vous serez un grand Kazekage, j’en suis certaine...

Malgré sa résistance, Yume sombra dans les bras de Morphée. Elle était soulagée de lui avoir enfin dit ce qu’elle n’avait jamais osé révéler par le passé. Peut-être avait-elle eu peur de ce qu’il pouvait bien penser. Son visage était paisible, voir même serein. La jeune femme ressemblait presque à un enfant lorsqu’elle dormait. Elle était heureuse en quelque sorte malgré ses blessures qui ne l’avaient pas vraiment préoccupées durant leur discussion.

fiche par holliday, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas
Sabaku no Gaara
Kazekage
 Kazekage
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 26

Profil Ninja
XP:
710/2300  (710/2300)
Rang: SS
Ryos: 1775
MessageSujet: Re: [Flash Back] Une erreur douloureuse [Yume Murakami] Ven 22 Fév - 9:42


Une erreur douloureuse
Il est impossible de refaire le passé. C'est une affligeante tristesse, mais si cela était faisable, l'homme changerait il raisonnablement le passé ? Certainement que non, si la douleur des évènements antérieurs étaient présents, c'était un mal nécessaire.

Face à cette faiblesse, ce domaine incontrôlable, il ne restait à l'homme que l'avenir. Et c'est là que la décision se prenait : soit on partait en quête de vengeance, soit on pardonnait. En ce jour, Yume avait décidé de te pardonner toi, son Kazekage. Une fois fait, tu avais repris ton rôle à la lettre et c'était sur toi que pouvait reposer les tiens, Yume notamment.

Tu l'invites au sommeil, tu sens qu'elle lutte, qu'elle désire te parler. Le pardon aura été bien salvateur et les langues se délient vite. La jeune chuunin te demande à son chevet, tu acquiesces de la tête. Tu lui offres toujours l'étau de tes mains, rassurante présence aux blessés. Elle murmure alors que tu seras un grand Kazekage. Tu ne dis rien, recevant le compliment avec plaisir.

Son sommeil, sa fatigue, sa faible l'entraînent dans les limbes somatiques. Un doux sourire illumine son visage. Sa main doucement se décontracte et tu retires les tiennes. Dans un dernier geste, tu réajustes le drap. Tu restes à ses côtés de longues minutes durant, puis tu te lèves. Tu aurais aimé resté davantage de temps avec elle, mais tu te devais de faire les tâches propres à ton rang.

» Lorsqu'elle sera réveillée, et si elle sort, j'aimerais être tenu informé. Merci du travail que vous effectuez ici.

Dis-tu aux médecins en présence à l'accueil avant de repartir en dehors de l'établissement hospitalier. Aussi dur avait été la confrontation avec Yume, tu avais repris confiance en toi. Tu serais toujours vigilant à présent. La suffisance était une valeur à honnir dans le monde shinobi.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Flash Back] Une erreur douloureuse [Yume Murakami]

Revenir en haut Aller en bas

[Flash Back] Une erreur douloureuse [Yume Murakami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Made in Flash Back » Un professeur un peu spécial... [Flash Back] » Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya] » Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben] » Un pti Flash Back...
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sensou :: Rôle Play :: +Pays du vent+ :: Sunagakure no sato :: Centre du village / Habitations -