AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez |

L'arrivée à Kiri [PV: Taisetsu Samuzora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité


MessageSujet: L'arrivée à Kiri [PV: Taisetsu Samuzora] Mar 22 Jan - 13:22



Retour aux sources.



Le pays de l'eau, un endroit connut dans le monde entier, cruelle et meurtrit, le sang avait coulé à flot durant ces quelques années. Le village caché de la brume, une des cinq grande nations du monde Shinobis, comme son nom l'indique, le brouillard que l'on y trouve est des plus épais dans le monde. Les nuages menaçaient à l'horizon et venait dans la direction du grand village, Akuma, un jeune genin de treize ans y été né. Aujourd'hui était le jour ou le ninja allait rentrer à sa maison, le temps d'une escapade, il était allé du côté d'un petit campement qu'il avait vu depuis sa maison sur les hautes montagnes du village. Il espérait y trouvée quelques victimes insignifiantes à se mettre sous la dent mais il n'y avait hélasse que des sacs vide et du tissus déchirés.

Le ninja de Kiri n'était pas d'un naturel curieux, il n'y avait personne, il ne lui était donc d'aucune utilité de rester là avec la pluie qui menaçait. Dans sa cape blanche, Akuma restait assez reconnaissable dans le village, le quais était désert comme à son habitude, les premières gouttes se mirent à tomber. Le jeune psychopathe aimait bien la pluie, il ne comprenait pas pourquoi certaines personnes rentraient chez eux dés que celle-ci montré le bout de son nez. Ça mouille et puis ? Depuis un certain temps, le jeune garçon avait pour habitude de sortir un os de son corps pour y jouer avec, plus précisément, une phalange, il s'amusait à la faire tournoyer dans la paume de sa main. Il était assit dans un des rebords du quais attendant peut être un touriste égaré ou une victime potentielle.
Cela faisait déjà quelques jours que le ninja n'avait pas assouvit ses pulsions meurtrières et celle-ci se montrait de plus en plus oppressante, il ne laissa rien paraître comme à son habitude mais une goutte de sang pouvait le faire sortir de ses gonds à toute instants. Le génie au pouvoir osseux sentit alors une présence, un peu trop puissante pour être un voyageur ou quelqu'un de perdu. Akuma ne pouvait tenter quelques choses, depuis le début du règne du Godaime Mizukage, les gestes de chaque ninja n'entrant pas dans le moule étaient épiés et commencer un combat contre quelqu'un d'assez habile n'était pas ce qu'il recherché. D'un seul coup, le jeune genin ne ressentit plus aucune présence, comment est-ce possible ? Ce ninja ne pouvait être que d'un grand niveau et peut être même du village, le descendant du défunt clan se ressaisit et pris à son habitude un grand sourire amical.

Son habile façon de cachée ses émotions lui servait beaucoup depuis quelques temps, avec les recherches sur les disparitions, il ne fallait en aucun cas attirer l'attention sinon tous les meurtres et même le plus anodins serait difficile à orchestrer. Il fit alors un mouvement de tête et regarda derrière lui sentant une présence, il ne pouvait pas savoir où elle se trouvait mais il allait forcément se montrer...





©Naruto Sensou

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'arrivée à Kiri [PV: Taisetsu Samuzora] Mar 22 Jan - 19:17



L'inconnu



Kiri, un village que Taisetsu n'avait plus vu depuis longtemps. En faite, il était revenu de son vagabondage seulement la veil, il n'avait pas encore eu le temps de revisiter son lieu d'origine. Il avait grandi à l'époque de la brume sanglante, et il était habitué à voir du sang, des affrontements et des assassinats tous les jours. Mais heureusement, cette époque est désormais révolu. L'architecture du village n'avait pas réellement changé, la pauvreté, vestige de l’ancienne air, était toujours présente. Il y avait des gamins qui volaient les étalages presque vides des marchés, des mendiants étaient là, assis au plein milieu du centre-ville, ils semblaient être plus nombreux que les simples passants. Malgré la pauvreté, tout le monde souriait se disant qu'il y avait pire. Les gens avaient bien changé depuis l'époque de la brume sanglante, avant, il n'y avait que tristesse et froideur, aujourd'hui, tout le monde semble plus joyeux. Est-ce que ce nouveau Kiri allait plaire à Taisetsu ? Evidemment, l'ancien l'avait chassé et traité en monstre, le village a changé, il serait peut-être temps de changer pour le Kirijin aussi. Il remarqua aussi les énormes progrès que Kiri a fait, les bâtiments administratifs étaient très moderne, ressemblants à ceux de Konoha, mais aux couleurs du pays. L'académie aussi, avait changé, il n'y a plus de monstruosité qui s'y passe, mais on y apprend l'art d'apprendre à travailler en équipe, chose qui manque au Samuzora.

Une journée comme les autres à Kiri, brumeuse et pluvieuse. Taisetsu avait reçu une mission assez banale, il fallait récupérer une jeune fille qui avait été kidnappée par deux truands, un ninja de Rang C et de rang B. Le Kirijin avait à vrai dire pas l'habitude de ce genre de mission car il allait devoir travailler en équipe, la Mizukage refusant que le Samuzora travail seul. D'un côté, il devait accepter car il avait un nindo: protéger Kiri. Et un membre du village capturé peut en apprendre beaucoup aux ennemis. Taisetsu marchait les mains dans les poches, les yeux fermés. Il avait confiance et son sens de l'orientation pour rester dans l'obscurité. Même sans le voir, il savait qu'il y avait de la brume car l'atmosphère était très humide, de plus, petit à petit, il y avait des gouttes d'eau qui tombaient des cieux. Le shinobi appréciait cette sensation, la pluie qui humidifie la peau et le brouillard qui vient refroidir la température du corps, quel plaisir. Il avait été convenu que le rendez-vous se face sur les quais, bien que le futur coéquipier de Taisetsu lui était totalement inconnu, il allait devoir travailler avec celui-ci. Il arriva enfin sur les quais, un lieu désert et dénué de vie. La seul chose présente sur ces places étaient les vieux rafiots qui flottaient encore sur les mers, et les rats qui se nourrissaient des ordures qui jonchaient le sol. L’environnement semblait délaissé et cruellement inhumain, mais le ninja ne s'y déplaisait pas, il commençait même à se dire qu'il devrait envisager de se promener ici plus souvent, isolé de tout. Au loin, il y avait une légère silhouette qui se distinguait de la brume, mais qui pouvait être présent ici à un moment pareil ? Plus Taisetsu avançait, et plus il pouvait sentir la chaleur humaine qui se dégageait du corps du protagoniste. Celui-ci ne semblait dégager aucune émotion, la seul chose qui était palpable chez lui, était sûrement sa sérénité. Malgré la pluie, le mauvais temps et le brouillard, ce ninja restait là, le regard au loin. Il semblait attendre quelqu'un. Le Samuzora ouvrit les yeux au moment d'arriver à la hauteur de l'autre ninja, il croisait bientôt son regard, les pupilles des deux hommes se déplaçaient en direction des yeux de l'autres. Ce changement de cible semblait très long pour Taisetsu, comme s'il voyait en ralenti. Le moment fatidique arriva enfin, le shinobi marchait toujours et croisa le regard de son éventuel futur coéquipier. Le Samuzora regardait l'autre jeune homme dans les yeux, il semblait vraiment très jeune. Il avait de long cheveux, mais on ne pouvait voir plus de détails à cause de la brume. Le regard des deux Krijins se croisait, mais celui de Taisetsu était indifférent, il regardait celui-qui se trouvait à côté de lui comme s'il regardait une salle vide, sans réel intérêt. Sans échanger un seul mot Taisetsu mis la capuche de sa cape, comme pour s'isoler du monde, puis il marchait de nouveau, il se dirigeait en direction des portes.


"Est-ce lui ?..."

De part sa nature, le shinobi n'avait pas la motivation à engager une conversation, il voulait simplement terminer sa mission au plus vite, comme le lui avait ordonné la Mizukage. Il marchait en direction des portes, si le jeune homme qu'il avait croisé le suivait, il serait certain qui ce soit le ninja avec qui il devrait faire sa mission, s'il ne le suis pas, c'est que son équipier n'était pas venu et que Taisetsu allait devoir effectuer cette mission seul. Tout en marchant, il pouvait sentir que le jeune shinobi le regardait, il avait cet étrange sensation au dos, comme quand quelqu'un nous observe. Il n'attendait qu'une chose, c'était de voir si le garçon qu'il avait croisé deux secondes avant allait le suivre. Toujours les mains dans les poches, il referma les yeux et les portes du villages semblaient de plus en plus proche.



©Naruto Sensou


Dernière édition par Taisetsu Samuzora le Jeu 24 Jan - 11:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'arrivée à Kiri [PV: Taisetsu Samuzora] Mer 23 Jan - 7:05



A peine arrivé qu'il faut repartir.



L'ambiance froide et silencieuse qui régnait sur les quais auraient fait pâlir plus d'un villageois, certains même n'osaient pas sortir de chez eux quand la brume se montre trop épaisse. On ne pouvait leurs en vouloir, il n'était pas rare que des personnes disparaissaient dans le brouillard infernale de Kiri. Certaines personnes à l'allure plus sadique appréciait ces endroits, c'était le cas d'Akuma, il avait sentit une présence mais avec cette purée de pois, il ne pouvait voir qu'une petite silhouette qui s'effaçait pour refaire surface de plus belle. Les yeux des deux ninjas ne se lâchèrent pas du regard, il n'y avait aucune rivalité mais plutôt, une envie de savoir qui était-ce. Le jeune genin avait eut part d'une mission quelques heures plutôt, il devait être accompagnés par un juunin du village, était-ce ce ninja ? Un shinobi de cette trempe à l'habitude des jeunes ninjas et il se rue pour leurs demander des comptes. Bien sûr, les ninjas de Kiri même haut gradés ne sont pas les mêmes que dans les autres villages, le jeune démon regarda alors la silhouette, son chakra était assez puissant pour être un juunin et son manque de courtoisie ne pouvait être due qu'à plusieurs missions pour le village.

Le ninja qui marchait les mains dans les poches ouvrit ses yeux un quart de seconde avant de mettre une capuche et continuer sa route de plus belle, Akuma ne laissa passer aucune émotions, ce contentant de sourire en coin. Celui-ci continua son chemin, le regard de genin se retourna sur les quais désertique, il ne put entendre que les pas de son futur équipier qui marqué l'eau au sol. D'un bond, le ninja se mit debout et regarda l'ombre du juunin se résorber avec la brume, il le regarda sans bouger.

"Ce peut-il que ce soit le juunin dont on m'a parlé ?" pensa-t-il.

Le descendant du clan Kaguya se mit à suivre cette silhouette comme une lionne qui suit sa proie doucement, il n'avait aucune intention de faire quelques choses de stupide mais c'était dans sa nature de traquer les gens, il était même devenu un spécialiste. Une mission de rang B, une aubaine pour le jeune ninja qui avait soif de reconnaissance, la mission était à la fois simple et délicate. Il devait en équipe arracher des mains de ces kidnappeurs une jeune enfant, les ninjas, connus pour leurs enlèvements à répétition avait demandé une rançon bien trop élevée pour le jeune couple. La mission n'allait pas être aisée, les ninjas s'attendaient sans aucun doute à une intervention et la vie de la jeune victime était primordiale. Du moins pour la mission, en effet, pour le jeune genin, l'importance était tout autre. Sauver la victime était secondaire, il savait qu'il pouvait faire d'un assassinat, une bonne oeuvre pour le village. Voilà donc un meurtre que l'on ne lui reprochera jamais, le juunin devant lui ne faisait aucun geste superflu ce contentant de marcher vers les portes du village, il a bien un moment où il va s'arrêter si cet homme est véritablement l'équipier d'Akuma. Expert en taijutsu, le genin avait une rapidité à couper le souffle, fidèle aux techniques de son clan, un Kaguya sans une condition physique hors normes ne pouvait pas aller très loin dans le monde des ninjas. D'un coup et d'un seul, Akuma se trouva épaule contre épaule avec son équipier et avec un sourire cachant presque à la perfection son vrai visage.

- Es que vous êtes le juunin qui m'accompagne pour la mission de sauvetage ? dit-il d'un ton amical, peut être même un peu trop.

Les années d'entraînements à contrôler ses pulsions avait payé, très peu de ninja pouvait voir les réels ambitions du jeune assassin et puis sur une première rencontre, comment accuser quelqu'un d'être un tueur en série. Le genin attendit dés lors une réponse de la part de son équipier, peut être, était-il surpris de la rapidité du jeune garçon, après tout, un genin se déplaçant aussi vite n'était pas commun et ce même à Kiri. Bien évidement, le ninja à sans aucun doute vue pire dans sa vie et "impressionner" n'est plus un mot aussi facile à écrire dans son vocabulaire. Le sourire en coin et les yeux amicale, Akuma attendit une réaction de la part du ninja à ses côtés.




©Naruto Sensou

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'arrivée à Kiri [PV: Taisetsu Samuzora] Jeu 24 Jan - 17:19



Ce sourire


Le temps n'avait pas changé, même après ce laps de temps... restreint. La brume faisait des siennes et on ne pouvait voir la beauté de la nature, le tout était caché par ce voile blanc, comme la cataracte qui se forme sur les yeux des personnes âgées. Il y avait une atmosphère étrange qui régnait ici, deux shinobis qui se croisent sans dire un mot n'est jamais bon, d'autant plus que les deux Kirijin devraient sûrement faire équipe avec celui qu'il vient de croiser. En réalité, il ne savait pas si le jeune homme qu'il venait de voir était son équipier, il semblait bien trop jeune. Mais les apparences sont trompeuses, le Samuzora a bien une tête et un corps d'enfant innocent mais son regard nous dévoile tout autre chose. Peut-être que le genin de tout à l'heure cachait bien son jeu. Mais non, Taisetsu aime ce genre de ninja, ceux qui ne se dévoila pas. Même sans parlé, les deux guerriers s'échangeait un message étonnement fort, alors que le plus jeune semblait être curieux de connaître son aîné, le plus âgé semblait vouloir faire cette mission seul. Le Kirijin n'est pas particulièrement doué en ce qui concerne l'approche avec les gens, disons que son passé lui a montré que s'attacher au gens n'est jamais bon. Toujours les mains dans les poches, capuche mise dans sa poche et les yeux fermés, alors que le genin se trouvait derrière, Taisetsu accéléra le rythme, passant de décontracté à pressé. Mais à peine avait-il eu le temps d'augmenter le rythme, que ce jeune ninja mystérieux se trouvait là, à ces côtés épaules contre épaules.

"Hum...Intéressant"

Impressioné par la vélocité du jeune Kirijin, il ouvrit les yeux et regarda son interlocuteur dans les yeux. Un regard vide et sans ambition regardait le visage doux du genin. Celui-ci lui demanda si Taisetsu était bien le Junin avec qui il allait devoir faire la mission, en guise de réponse, il hocha la tête, ne voulant pas lancer la discussion. Cependant une chose interpellait Taisetsu, pourquoi ce jeune homme souriait-il ? Un sourire presque enfantin, qui faisait presque faux. Ce sourire semblait bien cacher son jeu, était-ce une ruse pour faire ami-ami avec Taisetsu ? Ou seulement un gage de respect, il ne le savait pas. Ce sourire l'intriguait au plus haut point

"Est-ce comme ça qu'on se rapproche des gens ? Avec un simple sourire ?..."

Le questionnement de Taisetsu lui semblait interminable, et ces deux questions raisonnaient dans la tête du Junin comme un écho infini, comme un enfant qui en nargue un autre. Le Samuzora ravala sa salive mais continuait de regarder le sourire dégager par le Genin. Il ne savait pas quoi lui dire, il n'avait rien envie de lui dire. Il était encore bloqué dans son monde, dans sa bulle ou personne n'a le droit de rentrer, ou personne n'y a jamais mis les pieds. Mais le geste du jeune homme le mis dans un profond embarras, ne sachant pas comment réagir face à un geste amicale. En réalité, il se sentait un peu stupide et déshumanisé, un homme normale devrait normalement répondre en souriant: Oui, c'est moi, Taisetsu. Et toi quel est ton nom jeune ninja ? Le shinobi savait comment si prendre, mais il n'y arrivait pas, il n'arrivait ni à redonner un sourire en retour, ni même à parler. Il se sentait totalement désarmer, un jeune homme a réussi à mettre le Kirijin hors de lui, simplement avec un geste tout bonnement naturel. Son regard vide s'estompa et se dirigea maintenant en direction des yeux de son équipier.

"Allons-y..." dit Taisetsu avec un ton monotone et sans mélodie.

Le ninja ferma à nouveau les yeux, mais serra les poings dans ses poches. Il prit conscience aujourd'hui que le travail d'équipe n'était absolument pas fait pour lui, mais il savait aussi qu'il en ressortirait plus fort. Tout le long du chemin, le ninja se remettait en question en se disant que peut-être, il devrait changer de mentalité comme Kiri l'a fait. Plus facile à dire qu'à faire, comment rééduquer un homme qui n'a jamais été éduqué, comment apprendre à un homme ce qu'un homme apprend seul, comment faire envie à quelqu'un qui ne désir qu'un chose. Les deux ninjas marchaient maintenant en direction de leurs objectif, mais chaque fois que le Junin faisait un pas, il entendait celui du Genin, comme pour dire que peut-être, ce jeune homme allait lui montrer le chemin vers la vertu humaine. Les portes du village n'étaient plus qu'à quelque pas, et au loin, sur les quais, un éclair frappa...



©Naruto Sensou
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'arrivée à Kiri [PV: Taisetsu Samuzora]

Revenir en haut Aller en bas

L'arrivée à Kiri [PV: Taisetsu Samuzora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Kurasa arrive à Kiri ! » Arrivée de Houille » La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante) » Piri piri piri [comme Kiri] » Cimetière de Kiri
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sensou :: Rôle Play :: +Pays de l'eau+ :: Kirigakure no sato :: Les quais / Bord de la mer -