AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez |

Mission de rang A : Sakyuu no Sato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité


MessageSujet: Mission de rang A : Sakyuu no Sato Sam 16 Fév - 18:05



Infiltration


Lorsque Sachiyo décidait qu’elle se donnait à fond dans un projet, elle n’y allait pas de demi-mesure. Cela lui provoquait souvent bien des problèmes, surtout une fatigue qui finissait par l’empêcher de continuer une journée ou deux, mais qu’importe, elle était ce genre de femme à ne pas renoncer, à être motivée dans n’importe quelle situation. Cette fois, de suite après son entretien avec son Kage et cette promotion qui l’enthousiasmait réellement, la belle n’avait pas perdu de temps. En effet, elle devait peaufiner certaines connaissances, elle devait maîtriser d’avantage un style effacer, être capable de disparaître aux yeux du monde. La kunoichi s’était demandé par quoi elle devrait commencer, et ce qui lui vint naturellement était de mieux comprendre le corps humain pour être en mesure d’un seul mouvement de le faire tomber dans l’inconscient. Pour se faire, la diablesse choisit de commencer par lire des livres sur l’anatomie humaine. Évidemment, un ninja médecin aurait également pu tout lui apprendre, mais elle ne désirait pas apparaître comme une plaie qui était ignorante. Voilà pourquoi, le jour même de sa réunion avec Gaara, elle se rendit à la bibliothèque, recherchant des ouvrages complets sur le corps de l’homme. Sélectionnant ceux jugés comme meilleurs, la Sunajin trouva un endroit tranquille et feuilleta d’abord rapidement, à la recherche de ce qui lui était véritablement nécessaire. Lorsque trouvé, elle resta là, mémorisant un maximum d’information. D’abord, les points vitaux, ces fameuses faiblesses. Si touchés directement, ça en était fini sans soin d’urgence. Elle s’attela à les apprendre par cœur, à aussi pouvoir les localiser sur un corps immobile, plutôt sur photo. Afin d’être certaine de bien avoir assimilé ces informations, elle y passa plusieurs heures. Elle n’eut même pas l’impression d’avoir fait cette tâche aussi longtemps. Les yeux lourds, elle choisit alors de rentrer chez elle se reposer, apportant les livres, désireuse de poursuivre le lendemain.

Au matin, Sachiyo se prépara rapidement, puis se plongea dans les pages blanches si bien illustrées. Elle poursuivait son apprentissage, avide de savoir. Heureusement pour cette femme, c’était des ouvrages shinobi, alors elle put y retrouver également des astuces pour mettre quelqu’un rapidement hors d’état de nuire. Décidément, ça lui plaisait de plus en plus et elle vint à se demander pourquoi elle n’avait pas songer à parfaire ses connaissances dans ce domaine avant. Minutieuse, elle possédait une bonne méthode pour tout apprendre vite. Seulement, entre la théorie et la pratique, il y a tout un monde. Voilà pourquoi, lorsqu’elle jugerait que ses connaissances étaient bien avancées, elle irait trouver une équipe médicale afin qu’ils l’aident avec cette dernière portion de l’apprentissage. Déjà, elle se voyait réussir et passer à une autre étape, développer un style plus complet pour l’espionnage, pour se fondre dans le décor. Néanmoins, d’abord, elle devait terminer de lire le nécessaire contenu dans ces bouquins. Plongée dans son étude, la beauté fut dérangée par quelqu’un qui frappa à sa porte. Inévitablement, pas moyen de se concentrer à la tâche… Délaissant les ouvrages, la oinin du sable alla ouvrir. Un messager lui remit un parchemin provenant directement du Kazekage. Était-ce déjà l’heure pour la mission dont il lui avait parlé lors de leur entretien? Alors que le shinobi disparut, sans un mot de plus, elle referma derrière elle et déroula le parchemin. Ses yeux allaient et venaient sur le papier, le lisant à bon rythme. Visiblement, elle avait vu juste. Il était temps pour l’experte en fuinjutsu de mettre ses talents au service de son village, une fois de plus. Elle se prépara donc rapidement, apportant tout son nécessaire ninja sauf ses bandes de tissus. De toute façon, le premier contact n’était que pour faire un rapport sur la zone, de préparer un plan, si jamais ce village se montrait hostile envers Suna et l’alliance. Pas supposé avoir de bataille.

Sortant de chez elle, la diablesse était fin prête. Elle prit la sortie du village, puis s’engouffra sans crainte dans le désert chaud et aride. Après tout, la chaleur faisait partie intégrante d’elle, elle n’en avait pas peur, n’en ressentant pas les effets néfastes. Après seulement une demi-journée de marche, connaissant par cœur les chemins les plus courts dans cet étendu de sable à perte de vue, Sachiyo arriva enfin à la frontière du pays du vent. D’ailleurs, les dunes commencèrent à laisser place à la verdure. Les arbres devenaient plus présents, le paysage se colorait différemment. La kunoichi de rang supérieur décida d’attendre au crépuscule pour s’avancer d’avantage. Cela lui permit aussi de se reposer un peu. Alors que la lumière du soleil s’éteignait lentement, la délicieuse jeune femme s’approcha prudemment. Alors que les arbres devinrent plus présents encore, elle exécuta un Kage Bunshin, puis ce dernier employa à son tour une technique, le Meisaigakure no Jutsu, le rendant totalement invisible. Réussirait-il son infiltration pour recueillir suffisamment d’information? Serait-il repéré? Il n’y avait qu’un seul moyen de le savoir. La vraie demeura assez loin, histoire d’être prête à parer toute éventualité. Si son double était détruit, elle aurait le temps d’agir. Il valait mieux être prudent dans ce genre de situation que de faire le pitre et de mettre en péril toute l’opération. La réplique partit donc de son côté, s’enfonçant dans cette zone pleine d’arbre. Elle s’assurait évidemment de faire le moins de bruit possible. Pratiquement arrivée, elle choisit de sauter sur les hautes branches, afin d’avoir une meilleure vue. Ce village était réellement intéressant, bien établi, bien qu’il semble primitif, tout fait de tente, pas d’habitation réellement solide. Il ne lui restait plus qu’à tout mémoriser, mais est-ce que tout se déroulerait à la perfection?

À suivre



©Naruto Sensou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mission de rang A : Sakyuu no Sato Mer 20 Fév - 22:06



Informations


Pour le moment, la mission coulait toute seule, se déroulant sans embûche. Seulement, les problèmes pouvaient surgir si subitement que personne ne pouvait s’y préparer, alors la diablesse ne baissait pas sa garde. Même la vraie restait attentive à son environnement. Donc pour l’heure, sa petite préoccupation était de savoir s’il y avait des ninjas senseurs habitant ce lieu. Elle pourrait alors être plus vulnérable. Heureusement, la belle ne manquait pas d’intelligence, voilà pourquoi elle choisit d’envoyer un clone. S’il était détruit, elle aurait largement le temps de pouvoir se préparer à la fuite, puisqu’elle était demeurée relativement loin, à une centaine de mètres. Plus que ça, le contrôle de sa réplique deviendrait trop précaire, trop difficile. La kunoichi ne désirait pas jouer avec le feu non plus… Bref, le Kage Bunshin en place, il tâchait de tout mémoriser. Une fois en lieu sûre, la véritable prendrait l’expérience pour dessiner un plan, puis reviendrait à Suna avec de précieuses informations qui seraient utiles à la troupe de la mission diplomatique. Du haut de l’arbre, le clone se rendit vite compte qu’il y avait beaucoup de mouvement dans ce petit village. Bruyants, la déesse compara rapidement les habitants à des hommes dépourvus de la moindre classe. D’autant plus lorsqu’elle s’attarda à leur style vestimentaire. Sachiyo était une femme très superficielle. Pour elle, quelqu’un désireux de se mettre en valeur ne devait pas paraître d’un ivrogne ou d’un sale! Décidément, elle souhaitait bonne chance à la troupe qui viendrait négocier avec eux. Elle préférait largement sa mission à celle des autres. Pourvu qu’elle finisse vite ici et pousse rentrer avec toutes les informations en main. La beauté aux iris violets voulait tellement peaufiner ses talents de kunoichi, il lui semblait que ça devait passer en premier plan, pour ses futures affectations, mais bon… elle devait obéir aux ordres.

Tout l’endroit faisait penser à une ville très pauvre, dans laquelle les gens vivaient un peu trop simplement. C’était disposé sans réelle logique, à part pour la rivière de l’autre côté, de quoi s’approvisionner en eau très aisément. Beaucoup de tentes comme simples habitations, rien de très développé, quelques autres étaient faites de bois, dont une en particulier, plus grande. Néanmoins, Sachiyo n’était pas le genre de ninja à sous-estimer ce qui lui faisait face. Donc elle resta tout de même sur ses gardes. D’ailleurs, celle de bois semblait être la pièce centrale, la zone de leur chef. Deux gardes immenses surveillaient l’entrée. À les voir, elle déduisit d’office qu’il n’était que des mercenaires probablement dépourvus de chakra, et sûrement d’intelligence. Bref, ses yeux violets allaient et venaient, tâchant de pratiquement photographier la zone. Durant la manœuvre, un élément nouveau attira son attention. En effet, un homme sortit de la grande maison, puis envoya visiblement les deux armoires à glace dans sa direction. Oh non, il était senseur ce type! Enfin, rien n’était sûr, mais valait mieux agir maintenant, alors qu’ils étaient encore loin. Ne prenant pas de risques inutiles, la réplique de la Sunajin bondit sur des branches plus basses, dans le même arbre, tout en gardant un contact visuel avec les potentielles sources de problèmes. Le clone se tenait prêt à annuler son existence à tout moment pour informer la vraie des récents développements. Sens en alerte, elle ne se ferait pas avoir comme une débutante, oh non. Après tout, c’était la vocation du Kage Bunshin, la tromperie, l’espionnage. Combinée à ses autres talents, elle devenait très dangereuse. Donc pour le moment, la belle se contenta de simplement observer. Ce n’était pas comme si elle risquait réellement sa vie. Quel chemin prendrait les deux hommes? Ça, il ne lui tardait que de le découvrir.


À suivre



©Naruto Sensou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mission de rang A : Sakyuu no Sato Sam 23 Fév - 20:10



L'échec


Descendant sur des branches plus stables et moins hautes de l’arbre, Sachiyo remarqua immédiatement que quelque chose clochait. En effet, elle put voir les deux gardes regarder dans sa direction, visiblement contrariés. De l’inquiétude se lisait également sur le village de celui qu’elle jugea vite comme plus civilisé, plus normal. Avait-elle réellement été repérée par une bande de primitifs? Cela semblait si improbable pour être réel. Son combo était pratiquement parfait. Il ne lui faudrait plus que d’apprendre à camoufler son chakra puis le tout serait idéal. Future force spéciale, cela deviendrait peut-être une nécessité. Traquer sans être vu, c’était leur spécialité après tout. Elle devrait tout faire pour devenir aussi performante et visiblement, cette mission lui démontrait que ce n’était pas encore au point. Toutefois, la Sunajin ne devait pas se laisser abattre maintenant, pas dans une situation aussi précaire. Elle réfléchit à ses alternatives, à ses options. Seulement, elle fut assez vite interrompue. En effet, le type des deux qui ressemblait le moins à un homme des cavernes claqua les doigts. Cela prit à peine quelques secondes pour dévoiler ce que ce geste signifiait. Troublée, le clone ne savait plus ce qu’elle devait faire. Après tout, sa tâche était bien de récolter le plus d’information possible sur ces potentiels ennemis afin de les mettre hors d’état de nuire s’ils ne se ralliaient pas à l’alliance, mais il ne devait pas pour autant se montrer imprudent et compromettre la vraie kunoichi.

Donc que faire? Rester sur place et encore observer pour récolter un maximum d’information avant de disparaître et de leur montrer que c’était un piège? Disparaître tout de suite et donner les informations acquises? Cependant, cette option ne permettrait pas de savoir ce que pouvait faire les golems formés suite au claquement de doigt. C’était donc une bien délicate situation. Il y en avait beaucoup, qui formait un cercle autour de leur invocateur, mais aussi de l’endroit où elle se trouvait. Quelles étaient les capacités de ces choses? Ça semblait être les protecteurs de ce petit village. Ils n’étaient donc pas sans ressources. Décidément, ça allait de mal en pire, mais la belle n’était pas au bout de ses peines. En effet, une mauvaise odeur de sueur mélangée à du sang émanait fortement en cet instant. Si le sang possédait habituellement des vertus qui rendaient dingue la diablesse aux allures d’ange, ici ce n’était pas le cas. Limite ça la répugnait juste. Tâchant de demeurer silencieuse, elle poursuivait son observation, toujours en dilemme de si elle devait fuir maintenant. Au loin, le chef semblait s’adresser à ses troupes. Le vent qui se levait l’empêcha de savoir ce qu’il disait exactement. Bon, le jeu avait suffisamment duré. Son infiltration se soldait donc par un échec. Établir un contact n’était pas dans sa liste de tâche pour cette fois. Heureusement, la réplique avait tout de même réussi à obtenir de précieuses informations qui seraient utiles pour la suite des choses. Il valait donc mieux pour la technique de se résorber maintenant, et de laisser la véritable recenser les informations.

Au moins, toute la région lui était en mémoire. Elle en savait un peu plus sur le style de mode de vie de cette tribu, sur son emplacement, sur ce qui les entourait. Sachiyo avait également un itinéraire rapide à proposer, puis elle connaissait sommairement leurs capacités, capable de les déduire au moins. Donc sans attendre d’avantage, dans un pouf sonore et provoquant un nuage de fumée, le Kage Bunshin disparut tout simplement. De l’autre côté, à une centaine de mètres de là, la vraie membre des forces spéciales prit conscience du danger. Elle choisit donc de fuir pendant quelques temps, usant de sa vitesse légèrement plus élevée que certains ninjas non spécialisés dans le domaine du corps à corps. L’utilisatrice du Shakuton désirait être certaine de ne pas se faire rattraper par ses poursuivants. Ayant pris une bonne distance, elle put se poser quelque part dans le désert, ouvrant un parchemin, puis rédigea absolument tout ce qu’elle avait appris au cours de cette mission d’infiltration. C’était une précieuse source pour la suite, qu’elle irait remettre en main propre à son jeune Kage. Prenant la route la plus courte, mais aussi la plus sûre, la Oinin du sable progressait rapidement, sans mal, supportant la chaleur mieux que quiconque. Encore une fois, elle ne pouvait que remercier son don héréditaire pour cela. Entrant dans le village par l’immense hall d’entrée, elle se dirigea directement vers la tour de l’ombre du pays du vent.


The end



©Naruto Sensou
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mission de rang A : Sakyuu no Sato

Revenir en haut Aller en bas

Mission de rang A : Sakyuu no Sato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère » [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait... » Mission de rang D: Examen Chuunin » La grotte de diamant [ Mission de rang C ] » [Mission de rang S] Partons à la chasse au loup.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sensou :: Rôle Play :: +Pays du vent+ :: Le désert :: Les petits villages du désert -