AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez |

Un lourd passé, une histoire à apprendre, un joli début! [Ouvert à l'alliance!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité


MessageSujet: Un lourd passé, une histoire à apprendre, un joli début! [Ouvert à l'alliance!] Jeu 28 Fév - 20:57

Envie de changer d'air, de bouger, de rencontrer des gens. Envie de parler, de se changer les idées, de sortir cette maudite vision qui ne cesse de me suivre depuis tant d'années. Et oui, j'ai perdu mes parents, les mains rouges de leur sang. Le problème, c'est que je ne me souviens absolument de rien. Et que de rester enfermé à Kumo, cela n'arrangeait pas les choses. Il me fallait prendre l'air, sortir, et apprendre. Apprendre l'histoire, savoir ce qu'il se passe dehors. J'ai mainte fois entendu que la guerre faisait rage dehors, que tous les villages étaient à présent réunis, que la paix entre les pays était présente. Il avait tout de même fallu qu'une guerre explose, et que ce soit le dernier recours, les êtres humains et leur comportement "bizarre". Bref, me voilà partir pour le pays du feu, le village de la feuille, Konoha no kuni. Je voulais voir de nouveaux horizons, connaître de nouvelles personnes, il était temps. M'enfoncer dans mon éternelle solitude à me morfondre, n'allait pas faire avancer les choses. Je pris simplement une petite sacoche avec quelques grenades fumigènes au cas où, ainsi que quelques kunais bref, le minimum du matériel de survie. Le soleil était au plus haut, et transperçait presque l'éternelle brume électrique recouvrant Kumo. Je ne tardais pas à partir, et à traverser divers paysages, tous plus somptueux les uns que les autres. Le chemin allait être long, j'allais en prendre pleins les yeux. Et oui, je ne connaissais rien à part mon village, qui lui aussi bien sûr est magnifique. Donc en même temps qu'une balade de découverte, ceci allait être une aventure. Cependant, j'étais conscient qu'avec mon grade, je n'espérais pas me battre contre quelconque shinobi. Cependant, je ne reculerai devant rien, et comptais bien affronter celui qui osera se mettre en travers de mon chemin, quitte à en perdre la vie. Il y a plus dangereux qu'un être fou, ou sanguinaire, il y a celui qui n'a plus rien à perdre, et je me trouvais dans ce cas là. Il me fallait survivre ici, me nourrir pendant ce temps là, boire, me trouver un endroit où dormir. Mais bizarrement, toutes ces idées ne me traversaient pas la tête, j'étais bien trop "ailleurs", occupé à regarder ce qui m'entourait. Il y avait même de la faune et de la flore que je n'avais jamais. Non pas un signe de non intelligence ou d'inculte, mais lorsqu'on vit dans un endroit sans en sortir à un moment, normal que la découverte soit assez intense le moment venu...

"C'est fou... Si j'avais su qu'il y avait autant de belles choses, j'en serai sorti plus tôt..."

Le jour était au plus haut, mais le temps passait, et si rapidement, que je ne me rendis même pas compte que le soleil tombait à une vitesse folle. De nuit, je ne voulais pas trop m'exposer non plus, on ne pouvait savoir ce qui m'entourait, surtout par temps de guerre. Je me mis à monter sur un arbre, attendant que le soleil se couche. Cependant, la lune était si étincelante, que ses rayons étaient presque aussi puissants que ceux do soleil. J'admirait cela encore, comme un enfant devant un animal. Mon ventre cela dit, vint briser ce moment enivrant en ronchonnant tout ce qu'il savait : j'avais faim. Cependant, je ne savais que manger, je ne connais pas tout ce qui m'entourais, j'avais quelques notions, surtout de grosses connaissances sur les plantes et animaux à ne pas manger grâce à ma mère, qui prélevait leurs poisons afin de m'enseigner, et de me montrer comment fabriquer et concocter un bon poison bien puissant. Cependant, tout ce qui concernait champignons et autres, je ne connaissais pas tous, seulement les venimeux. Il y en avait quelques uns, brillant aux reflets de la lune. je me mis a en arracher un, puis le mangea. De toute façon, la mort ne me faisait pas peur, et pour ce qui est de la souffrance, j'avais connu déjà le summum. Ils étaient goûteux, et consistant, j'en mangea alors un, puis un autre, puis un autre... Puis plus les minutes passait, plus je me sentais bizarre, une sensation étrange, comme si j'étais entrain de quitter ce monde, comme si je me sentais voler. Cependant, encore un minimum conscient, je décidé (sage décision) de descendre de l'arbre, puis aller boire quelques gorgée d'eau d'une source qui était non loin d'ici. Soudain, de grosse bouffée de chaleur se mirent à me faire couler quelques gouttes de sueurs bien froide le long de mon dos, me donnant chaud à m'en enlever le t-shirt...

"Wow... Mais... Wouah!!! Il faut.. Je me sens trop bien! Mais, qu.. C'est quoi ça???"



Je commençais à voir des choses bizarres, des sortes de visages qui sortaient de nulle part comme des lucioles, levant la tête la lune était entrain de me sourire... Pas de doute, ces champignons n'étaient pas venimeux, mais bon, plutôt hallucinogènes à fond... Le pire, c'est que l'effet venait plus tard, et avec la quantité de champignons que j'avais mangé, je n'étais pas près de redescendre. Les heureuses découvertes de la vie! Première leçon, éviter de manger n'importe quoi! Quoi que... J'étais si bien, que je repris mes affaires, mon t-shirt rentré dans le pantalon à l'arrière, le laissant pendre, j'étais donc torse nu... Et tout en courant, j'avais l'impression que le soleil et la lune se menaient un combat sans fin, comme si je voyais le soleil tourner autour de la lune, mais mettre environ 3 secondes pour faire le tour, c'était complètement fou. Je continuais à courir, avec un grand sourire aux lèvres, poussant de petits gémissements à la fois de plaisir, à la fois d'inconnu, je ne comprenait pas vraiment ce qu'il m'arrivait, mais je me sentais bien, et cela ne m'était plus arrivé depuis pas mal de temps. J'eu un moment de clarté, mais vraiment court, d'environ une ou deux secondes, et je me rendis compte que le décor avait changé, j'avais avancé, et à priori dans la bonne direction. Je prenais d'énormes risques sans le savoir, complètement défoncé aux champignons hallucinogènes, complètement vulnérable.

Mais sur le moment, je ne pensais pas du tout, mais vraiment pas du tout à cela. Je vis un point d'eau, premier réflexe : j'ôtai mes habits, puis fis un plongeon... Se laver, quoi de mieux! Mais le pire, c'était les sensations que j'avais : l'eau sur mon corps, une sensation tellement étrange, comme si elle était vivante, comme si elle me montait dessus, pour danser autour de moi... Je sorti après une belle heure de ce point d'eau pour reprendre ma route... Après quelques heures encore, et une bonne petite sieste, je repris enfin mes esprits. A mon plus grand étonnement, je me trouvais... En plein coeur de la forêt de Konoha. Trois jours s'étaient passé, je n'avais fais que boire, aucune nourriture n'était passé dans mon estomac pendant 72 longues heures. Forcément au réveil, le ventre criait encore plus famine. J'étais torse nu, mais il faisait bon, je n'avais donc aucune raison de remettre mon haut. Je marchais tranquillement, une main sur la tête, car la reprise de mes esprits fut assez soudaine, donc douloureuse.

Je pris rapidement une gourde d'eau pour me la verser sur la tête, et boire un peu. Quelque chose me gênait dans les poches, je décidais d'y mettre la main. J'en sorti des poignées de ces fameux champignons, et me mis à rire tout seul, de ce comportement que j'eu à ce moment là, je me souvenait même les avoir appelés "les champignons du bonheur". Après tant de temps, tant d'années même sans avoir esquissé un sourire, je l'avais accroché aux lèvres. Comme quoi, personne ne sait ce que la vie lui réserve. Je me trouvais non loin de Konoha, et me posa sur une branche. Par chance, le soleil se levait, la vue de là où j'étais était dégagée, je l'admirait sans dire un mot les yeux grands ouvert, le coeur libre...


"... Magnifique..."
Revenir en haut Aller en bas

Un lourd passé, une histoire à apprendre, un joli début! [Ouvert à l'alliance!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Winter, une jument avec lourd passé ~ » Le lourd passé de Nuage Sombre » Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas » le passé c’est douloureux, mais à mon sens, on peut soit le fuir soit... tout en apprendre ![Alexouille] » Eh oui le passé c'est douloureux ... mais à mon sens, on peut soit le fuir, soit tout en apprendre !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sensou :: Rôle Play :: +Pays du feu+ :: Les environs :: Coeur de la forêt -