AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez |

La légende de Moudoku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité


MessageSujet: La légende de Moudoku Lun 4 Mar - 23:05

₪ Moudoku est le terme désignant un poison mortel, violent. Il est aussi le nom qui fut donnée à un tunnel à la triste histoire. Il y a plus de cinquante ans, les sources chaudes de Kamisuwa voulurent s'étendre. Seulement une montagne s'élevait à l'est obligeant les gens à un voyage de quelques jours avant d'atteindre les sources. Avec l'accord du Daimyo il fut décidé de creuser la roche à même la montagne et de faire un tunnel. Cela prit plus d'un an. Plus d'une centaine de personne étaient présente à l'inauguration. Ils traversèrent le tunnel. Ce qu'il n'avait pas prévu c'est qu'il se trouvait sous une source chaude souterraine. Arrivés à la moitié, leur pas avait suffisamment affaiblie la roche pour laisser passer la vapeur. D'abord ce fut une chaleur étouffante, puis des picotements à la gorge. On ne les a jamais revu. Un ninja fut dépêché sur les lieux, son rapport fut tragique. Ils étaient tous mort d'empoisonnement. La vapeur, mélangeait à la flore locale, était devenu toxique et avait envahie le tunnel. Il fut sceller et tristement nommé Moudoku. Beaucoup s'accorde à dire que le tunnel n'est plus toxique de nos jours, mais personne n'est près à prendre le risque d'y entrer. Puis une légende veut qu'il soit hanté par les morts et que les soirs de pleine lune, on les entendent crier leur agonie. Ce n'est qu'une légende et tout le monde sait que les fantômes n'existent pas ...

Tenma – " ... Si on omet les Edo Tensei, mais c'est encore autre chose. Tu connais toute l'histoire maintenant, à toi de voir si tu veux y entrer ou non. Tu m'as demandais si je connaissais un lieu pour t'entraîner, à ton niveau si tu veux devenir plus fort il faut savoir en payer le prix."

Il met un coup de pied dans la porte en bois faisant office de sceller. De la vapeur s'en échappe, le genin tourne la tête et tousse. Apparemment, c'est toujours autant toxique. Il s'en écarte et vient au côté du jounin.

Tenma – " En faite deux personne y sont entrer sans jamais en ressortir. Le premier est un mec bourré qui a fait un pari et le second un scientifique. Il a dit qu'il prouverait que ce n'est plus toxique et de l'attendre de l'autre côté. Au bout de trois jours, ils ont conclu qu'il était mort. Après c'est peut être le tunnel qui est super long ... En même temps ça fait deux ans qu'il y ai rentrer, il doit pas marcher vite."


Revenir en haut Aller en bas
Akairyo Terumi
~Soul Hunter~
~Soul Hunter~
Akairyo Terumi

Messages : 587
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 25

Profil Ninja
XP:
1345/1350  (1345/1350)
Rang: Croquette
Ryos: 1730
MessageSujet: Re: La légende de Moudoku Ven 8 Mar - 3:55


Une tombe sans fin..




Vérité ou simple légende ? Quoi de mieux que de vérifier soi même ? C’est avec cette conviction qu’il suivit Tenma à cet endroit qui a apparemment beaucoup fait parler de lui. A vrai dire Akairyo n’y croyait pas trop, et le passage des fantômes ne vint que confirmer sa thèse. Le gouvernement aurait surement dû arrêter le projet à cause de problèmes financiers, ou encore, l’incompétence de leurs employés. Ils avaient besoin d’un mensonge pour cacher leur inaptitude. Et bien sur, cette tendance de l’être humain – à savoir fausser l’information- en a fait tout un drame.

Akai était convaincu qu’une vapeur naturelle n’avait pas d’effet instantané. C’est avec une tonalité prétentieuse qu’il affirmait que son Kekkai Genkkai dépassait les lois de la nature, et qu’une balade aux sources chaudes serait une perte de temps sans plus. En effet, cela fait quelques jours qu’il voulait perfectionner son Futton. Ce serait mentir de dire qu’il ne commençait pas à douter de ses capacité en ce domaine, pour preuve, il ne l’utilisait plus dans ses combats les plus dangereux. Il avait besoin d’une vapeur plus efficace, plus pertinente. Une vapeur, qui saurait handicaper les plus grands Ninja. Depuis qu’il ait rejoint l’unité de scellement, son rôle dans cette bataille opiniâtre contre l’Edo tensei étant l’un des plus importants, il était obsédé par une seule idée : devenir plus fort.

"Il faut savoir en payer les pris", comme dirait si bien le rouquin. Quand ce dernier enfonça la porte qui scellait le tunnel, très vite l’expression du Terumi changea, d’un Akai indifférent et légèrement grincheux à un autre, étonné, curieux. La doucereuse vapeur qui surgit du trou n’était pas la seule chose qui attirait son attention. Il s’accroupit pour voir de plus prés l’autre face de la porte, la touchant délicatement de son index. Ses yeux se posèrent ensuite sur la paroi, apparemment il y avait une part de vérité dans cette histoire … Cela l’amusait finalement, d’autant plus que le léger ton provocateur de Tenma ne lui était que trop perceptible, et réussit à le faire rigoler. « J’vais y jeter un coup d’œil, si je ne reviens pas avant trois jours, tu peux conclure que je suis mort » Ce furent ses derniers mots, non sans un accent ironique et un rire des plus confiants, avant qu’il n’entre dans la grotte.

Il disparaissait dans l’obscurité. Aussi surprenant cela puisse paraître, la vapeur environnante lui provoquait des toussotements, rien d’inquiétant, pour l’instant.. Il se perdait de plus en plus dans le noir, et finit par allumer la lampe-torche qu’il avait emmené sous conseil de Tenma. Akairyo ne pouvait s’empêcher de penser aux marques qu’a laissées la vapeur dans la porte. Sans qu’il ne s’en rende compte, cette dernière s’intensifiait de plus en plus et avec elle, le malaise. Il faisait une chaleur accablante, si bien qu’il dû enleva le haut. . Transpirant de tout son corps, il venait de dépasser les trois quarts d’heure de marche, mais ne s’arrêtait pas pour autant. Sa nature curieuse prenait le dessus. Bientôt, même la lumière de la torche ne pouvait pas traverser l’intense brume. La toux se faisait plus fréquente jusqu’à en devenir permanente. Le jeune homme sentit des brûlures dans la gorge, les mains, le torse.. en fait, il brûlait de tout part ..





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Nëssa est une cochonne perverse [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Terumi Akairyo le Ven 8 Mar - 7:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La légende de Moudoku Ven 8 Mar - 4:06

₪ Pendant ce temps Tenma attend à l'autre bout du tunnel, à l'extérieur. La nuit tombant il fut décidé par lui et ses Tanuki de faire un feu de camp et d'attendre le lendemain. Un feu de camp chef les ninjas, c'est souvent le moyen de souffler et de discuter. Un feu de camp chez les Tanukis c'est plus ou moins le bordel quand tout va bien. Pour commencer c'est la guerre pour manger. Ils sont cinq, il y a huit poissons. Pour une raison que Tenma ignore, quand il revient près du feu pour manger il n'y a plus de poisson. Ce qui est encore plus étrange, c'est que les Tanukis sont végétariens. Si il n'avait pas l'habitude, le genin s'affolerait. Passons, il grignote simplement des gâteaux secs en observant le spectacle sous ses yeux. Ils ont trouvé le bandeau d'Akai. Taquin comme pas deux, il se le passe l'un après l'autre pour l'imiter de manière assez ridicule. Tenma ne peut pas s'empêcher d'en rire.

Amakuni – " C'est moi Akairyo le ninja puceau !"

Pompoko – "Dis pas ca, c'est pas cool. "

Nezumi – "D'être puceau ? "

Pompoko – "Non de crevé puceau. "

Tenma – "Il est pas encore mort tu sais. "

Amakuni – "Moi je suis sûr qu'il va s'en sortir."

Pompoko – "Pareil. "

Nezumi – "La même. "

Rokko – "Yé parie qu'il va s'en sortirrrr vivant. "

Tenma – "Pas moi. "

₪ Un froid a était jeté sur le groupe. Les Tanukis font des petits pas pour s'écarter de Tenma. Il se retrouve tous grouper au même endroit les uns sur les autres et fixe le genin avec de gros yeux. Il faut qu'il précise que c'était une plaisanterie pour que tous se détendent. Tenma rigole, les Tanukis rigole, que la joie demeure. Au fond ce n'est pas une plaisanterie qu'il a fait, mais juste un ... Contre sort.
Revenir en haut Aller en bas
Akairyo Terumi
~Soul Hunter~
~Soul Hunter~
Akairyo Terumi

Messages : 587
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 25

Profil Ninja
XP:
1345/1350  (1345/1350)
Rang: Croquette
Ryos: 1730
MessageSujet: Re: La légende de Moudoku Ven 8 Mar - 7:33


Une tombe sans fin..




De l’oxygène ! Priant-il inconsciemment, chaque aspiration d’air était plus pénible que la précédente, plus brûlante. Il devrait peut être faire demi-tour, mais le peu de conscience qui lui restait rejetait l’idée. Il ne pouvait abandonner si facilement, sa fierté en prendrait un sérieux coup. Mais c’est à se demander s’il était encore maître de son corps. Son regard était encore plus vide que l’environnement qui l’entourait, il semblait.. Inconscient. Comme s’il était pris dans une illusion, qui le menait vers sa fin. Sa main laissa tomber le t-shirt sans même qu’il ne s’en rende compte, tandis que ses pas se faisaient plus lents et maladroits. Sa propre transpiration se mêlait à la vapeur pour lui ronger la peau, jusqu’à quand pouvait-il supporter ?

Un dernier toussotement roque. Sa main chercha désespérément la paroi, prenant appui de l’autre main sur son genou, ses jambes ne le supportaient plus. Akairyo Terumi du s’arrêter quelques instants, toussotant encore, la douleur dans sa gorge devenait insupportable. L’instant suivant, le monde extérieur tournait dans tous les sens, le temps s’arrêta, il s’effondre.

La lampe illuminait à peine un bout du « mur ». Le souffle saccadé, les yeux entre-ouverts, il parvient à reconnaître la trace d’une main qui s’étend jusqu’au sol, signe d’écroulement d’un humain. Ce tunnel fut sans aucun doute la tombe de nombreuses personnes, leurs corps furent corrodés jusqu’au néant. Redressant légèrement la tête, il finit par abandonner l’idée de se relever, s’offrant à un sort des plus ironiques : La vapeur, son propre don héréditaire, son frère d’arme, son meilleur ami depuis l’enfance, serait à l’origine de sa mort. Il ne pu s’empêcher de sourire, tandis que le souvenir du premier jour de sa maîtrise du Futton lui revenait à l’esprit. Ce jour là le gamin qu’il fut était si fier. Il s’amusait à créer des formes et les montrer innocemment à un père encore plus satisfait.. On dit que l’homme visionnait toute sa vie, quand il est au point de mourir. A moitié éveillé, le jeune homme revécu son enfance en quelques instants.. Jusqu’au cri d’une mère mourante.. « Tu dois survivre ! » donnant sa vie pour le sauver.

« Survis » C’était la dernière parole de sa mère. Ce cri protecteur le sorti des ténèbres de l’enterrement. Il rassembla ses forces et fit un signe de main, pour but d’appliquer son chakra Futton dans la vapeur qui l’entourait. Il tentait de fusionner avec elle, de la comprendre.. S’en emparer. Fermant les yeux, il inspira profondément puis adopta une posture de Yoga. L’air inspiré fut bizarrement moins corrosif que les autres, il fut même agréable. Akai vida son esprit, tout ce qu’il avait à faire c’est de se concentrer. Il entreprit un rythme de respiration ordonné et apaisant, se connectant avec l’élément au plus profond de son être.

Pour la première fois, le Terumi apprenait un nouvel aspect que peut procurer le Futton. Jusqu’à présent, ses techniques n’ont pas atteint l’apogée de leur nuisance. La vapeur corrosive peut s’avérer beaucoup plus efficace au niveau interne. Après plusieurs heures de connexion spirituelle, Il sorti enfin de la grotte -non sans difficulté. Le soleil se levait au loin, laissant part à un magnifique paysage, dont le fond montagneux faisait croire à un tableau fascinant. Cette vision fit sourire le jeune homme qui se tenait à peine sur ses pieds, désormais il saurait apprécier la vie. Une chose est sure : la chance était de son coté. Il s’écroula brusquement, un tour à l’infirmerie lui ferait du grand bien.






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Nëssa est une cochonne perverse [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Terumi Akairyo le Ven 8 Mar - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La légende de Moudoku Ven 8 Mar - 19:51

Tenma – "Je te l'avais dis qu'il ne sortirait pas à poil. "

Amakuni – "Oué bah normalement les habits fondent !"

₪ Le genin s'approche d'Akairyo. Il se doutait bien que, même si en ressortirait vivant, il ne serait pas dans un bon état. Seulement le poison l'aurait déjà tué si ça avait été le cas. Il doit juste être a cours d'énergie et complètement épuisé. Il tire de son sac une bouteille d'eau qui lui permet dans un premier temps de le rafraîchir et dans un second temps de le faire boire. Nul doute qu'après avoir passé toute la nuit dans ce tunnel il doit être complètement asséché. Le seul avantage peut être, c'est d'avoir perdu une taille de pantalon. L'effet sauna, ce tunnel peut encore servir si on est près à risquer sa vie pour perdre du poids.

Tenma – "En tout cas j'espères que ça t'as servit a quelques choses."

Pompoko – "Ben c'est classe déjà, il est le premier à avoir réussi."

Amakuni – "Il est le premier à avoir essayer en même temps."

Tenma – "Et les deux autres ?"

Pompoko – "C'était pour le folklore de l'endroit, tu y as cru ?"

Nezumi – "Je te l'avais dit qu'il était assez con pour y croire."

Tenma – "C'est sympa les castor !"

Amakuni – "Raton laveur ! Est ce que j'ai une tête à manger du bois ? "

₪ Le jounin n'étant pas encore réveillé et Tenma ne voulant pas le porter, c'est les Tanukis qui s'en charge. Un membre pour chaque raton laveur, puis une chanson entraînante. Pour sûr Akairyo le tuerait rien que de savoir qu'il est ainsi porté par les Tanukis, mais si il savait qu'il a fait une mission sur son dos, ce serait pire. Tenma n'a pas découvert l'endroit par hasard. Il est tombé sur une annonce qui, moyennant quelques ryos, demandait de vérifier si l'endroit est encore toxique. Peu enclin a risquer sa vie dans un tunnel sombre et froid et ayant le jounin sous la main, il c'est dit qu'il pourrait faire d'une pierre deux coups. Il a aidé son ami à s'améliorer et il a remplit ses poches de quelques ryos ..... Alors oui, techniquement c'est salaud ce qu'il vient de faire, mais Tenma aura tendance à dire que c'est de l'amour vache ou que c'est une plaisanterie. Puis un tel entraînement vaut bien quelques ryos et il trouvera sûrement d'autre excuse toute aussi crédible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La légende de Moudoku

Revenir en haut Aller en bas

La légende de Moudoku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» La légende de Martin et Martine par Tournesol » Bretagne magazine spécial légende arthurienne » Quelque vilains dans la Légende » Une légende amérindienne surprenante... » La Légende du Pêcheur
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sensou :: Rôle Play :: +Les autres Pays+ :: Le reste du monde -