AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez |

Arrivée inopinée d'un étranger... [ouvert, sans combat!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité


MessageSujet: Arrivée inopinée d'un étranger... [ouvert, sans combat!] Lun 19 Mar - 21:19

Marchant depuis des heures sous un soleil écrasant, et foulant aussi sec et aride qu'un désert, Hanzô marchait en direction de Iwagakure no Sato, bien décidé à faire changer les choses. Peu de temps après le massacre de son pays, il eut cette idée en tête, de prendre les choses en main, et devenir le chef d'un clan inconnu mais aux raisons de vengeances. Le problème, c'est qu'il ne savait contre qui se retourner, et que de toute façon, s'il devait attaquer et trouver ces gens odieux, il a énormément de progrès à faire. Pleins de choses lui passait par la tête, notamment la façon dont il allait être reçu dans ce village. Il avait entendu cependant qu'il n'y avait que très peu de gens là bas, une raison pour laquelle il pourrait être accueilli plus aisément que dans un autre village. Cependant, il ne comptait dévoiler ni ses talents, ni son nindô à personne.

Tout ce qu'il voulait pour le moment, c'était un bout de tranquillité, son petit coin de paradis, dans lequel il pourra s'installer, reformer un clan et s'entraîner comme bon lui semble. Et à première vue, ce paysage lui convenait très bien : d'immenses paysages rocheux, des montagnes et encore de la pierre. Il était partit seul, contrairement à beaucoup de son clan, cela en était d'ailleurs son désir : les autres devaient rester soudés, tous ensemble à se protéger les uns les autres. La recherche de puissance qu'avait en tête ce jeune homme, était bien trop dangereuse pour pouvoir mener quiconque de son clan, sans risquer sa vie...

*Je suis bientôt arrivé, je peux voir les portes au loin. espérons que je n'ai pas à invoquer d’emblée, je ne suis pas sûr de pouvoir assurer après ce long périple...*



Il pouvait apercevoir de loin ce village, situé au pied des montagnes. encore mieux, et réjouissant de voir que ce village était si bien caché, à l'abris de regard trop curieux, au pieds de ces immenses montagnes. Il continuait à avancer, en accélérant légèrement le pas. Ce périple avait duré tout de même pas mal de temps, et il fallait encore qu'il se trouve un habitat et commence à s'installer, après bien sur une bonne nuit de repos. Il faisait cependant encore jour, et ce même soleil écrasant devenait agréable, du fait qu'il vint être accompagné par une légère brise agréable. Dans son immense et sublime tenue, le regard froid, il avançait, touchait à son but. Il arriva d'abord devant d'immense portes, celles du villages, qui étaient fermées. Un vieillard se ramenait vers lui orné d'une canne faite de bout de bois tordu, une longue barbe blanche dans laquelle il marmonnait, puis s'écria "un visiteur!!".

"Bonjour vieillard. Je suis Hanzô, et suis à la recherche d'un foyer qui voudras bien de moi. Je suis très attiré par ce magnifique paysage, et ce village m'as été vanté par beaucoup de voyageurs. Serait-il possible d'y entrer?"

Après ces mots, un shinobi apparut devant Hanzô, d'un grade qui avait l'air plutôt élevé, sûrement un Juunin, gardien de portes. Mais il était seul, et si une attaque venait à surgir, il ne serait pas capable de les défendre seul, autre point d'acceptation potentielle de sa venue. Il scruta Hanzô, et après lui avoir posé une série de questions, comme d'où il venait, et son nom, il le laissa entrer. Les portes s'ouvrirent dans un grondement soudain, bruit sourd remuant légèrement de poussière. Calmement, Hanzô marchait vers ce village, aussi beau que...désert. Il n'y avait pas un chat, quelques habitants mais vieillard ou enfants. Aucune trace de ninjas, rien. Pourquoi? Peut être que finalement, ce village était trop bien caché pour attirer d'autre ninjas? Ironie, évidemment. Iwa possédait un cadre assez spécifique, calme, et ce que cherchent les shinobis de nos jours, est l'action. Alors ils se dirigent tous vers Konoha, ou encore Kiri, des villages qui bougent. Sauf que Hanzô, lui était différent. Et l'action, il est persuadé qu'il la trouvera ici. Il entra alors, puis sorti une bourse de ryos assez impressionnante, somme d'argent qu'il avait récupéré sur des cadavres de brigands et pillards qu'il avait fait. Il pu s'acheter rapidement une maison assez spacieuse et luxueuse, il avait même réussit à avoir son bout de jardin.



Une fois ceci fait, il demanda la permission avant aux garde des portes, de visiter les alentours qui étaient magnifique, suivit bien sûr d'une réponse affirmative. Hanzô se mit à courir, et monter sur les falaises rocailleuses, donnant une vue extrêmement jolie. Il se posa alors, s'assied au bord d'une d'entre elle, et regardait au loin, pensif...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arrivée inopinée d'un étranger... [ouvert, sans combat!] Mer 21 Mar - 20:20

Serait-ce un intrus ?

La journée s'annonçait encore une fois banale. Peut-être que quelque chose de spécial allait se passer, qui s'est ? Mais j'étais persuadé que non, que ma journée allait être identique aux autres que je passais dans mon bureau. Des papiers à signés, des missions à distribuer, puis encore des papiers. J'attendais de recevoir des nouvelles de l'alliance, car depuis la réunion, même si les forces se préparaient, je n'avais pas eu de nouvelles particulières. Chaque jour, une angoisse différente naissait, celle de ne pas voir la fin de la guerre, où alors celle de ne pas pouvoir assister aux combats les plus terrifiants. Mais qu'allait-il réellement se passer lors de cet affrontement ? Rien n'était sûr, rien ne pouvait me rassurer. Je marchais paisiblement dans mon village, observant les pousses des plantes, les habitants souriant, qui ne semblait pas inquiéter par les évènements passés.

Ce jour-là, pour ne rien cacher, je n'avais pas envie de me rendre à mon bureau et encore moins de m'occuper de toute cette paperasse. Une balade dans les sommets du village, c'était ça mon choix. J'adorais entendre l'eau se frotter aux parois lisses, j'adorais aussi voir l'herbe se plier sous la force du vent, les petites pierres dégringolées des hauteurs. Après avoir pris le minimum nécessaire, je me dirige donc vers le chemin qui menait au lac. Tous semblait normal dans le village, aucune alerte, pas de faucon voyageur, une journée parfaite pour un vieillard comme moi. Je n'avais plus la force pour grimper ses côtes innombrables, la seule solution, c'était ma technique de lévitation. Une technique, qui, parfois, il faut le dire, était bien utile. Les habitants pouvaient voir mon corps volé à une hauteur impressionnante et pouvaient aussi me voir disparaître dans l'opacité formée par l'ombre de la montagne. Enfin, un moment de repos, dans cette période d'activité constante. L'armée coalisée était certes une bonne idée, mais une idée couteuse en énergie, en endurance. Oui, car tenir des heures à lire des papiers sur la situation, parfois, ça demandait beaucoup d'énergie.


j'étais arrivé dans la ma zone préférée du village. Tout autour de moi, il y avait des arbres et des haies, soigneusement entretenus par des femmes employées spécialement pour l'entretien de cette zone. Dans l'eau du lac se trouvant devant moi, il y avait de nombreux petits poissons, qui formaient un arc-en-ciel de couleurs. Je m'étais posé sur un rocher, à côté d'un coquelicot d'un rouge intense. L'air était frais et rafraîchissant, le bruit de l'eau me calmait, je n'avais que très rarement été aussi bien. Les nuages recouvraient juste parfaitement le ciel, empêchant le soleil de me taper de plein fouet. En ces temps de guerre, la défense du village était diminuée, l'accès aux portes était facilité. Je craignais de recevoir une alerte de la part du gardien, un vieillard à la canne courbée. Malgré son apparence, cet homme était un grand ninja sensoriel et très compétent.

Alors que j'entendais les oiseaux chantés de leurs voix aigus, un ninja vint me prévenir qu'un certain Hanzô, un homme désirant s'installer dans le village, était entré et visitait désormais les alentours. Il fallait que je lui parle, que je mette les règles au point. Il avait même réussi à se procurer une maison spacieuse, de grande classe, possédant aussi un jardin. Si un jeune pouvait rapporter de l'argent dans le village, tant mieux, après tout, on ne pouvait pas dire qu'un peu d'activité économique gênerait. J'arrivais alors devant la maison, un logement que j'appréciais particulièrement, puisque moi-même j'y avais vécu lors de mon apprentissage avec mon mentor. Je frappe de trois puissants coups sur la porte, puis attendis quelques minutes. Lorsque la porte s'ouvrit, un homme à la haute carrure fît son apparition. Il avait de longs cheveux noirs et un regard perçant, il avait un air impressionné quand il me vit devant sa bâtisse. Je pris alors une voix grave et stricte.

- Si c'est bien toi ce fameux Hanzô, laisse moi entrer, j'ai plusieurs choses à mettre au point avec toi, jeunôt. Et dêpeche-toi s'il te plaît, mon temps est compté en ces jours, je n'ai guer de temps à perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arrivée inopinée d'un étranger... [ouvert, sans combat!] Mer 21 Mar - 21:48

Après un périple long et périlleux, qui en paraissait au final interminable, Hanzô avait enfin réussit à rejoindre le village de Iwa, un village calme et paisible, exactement ce qu'il souhaitait. Il avait, durant son voyage, éliminé pas mal de brigand et pillard aisément, leur volant leur argent pour le prendre, et espérer se payer un logement. Espérer? Il avait au final, les moyens de se payer une luxueuse maison troglodyte, dans un coin d'Iwa où la végétation en était presque luxuriante. Après avoir acheté son bien en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, Hanzô rangea soigneusement ses affaires, puis posa au dessus de sa cheminée une sorte de pierre taillée parfaitement, représentant l'insigne de son clan.

Il se mit alors à se diriger vers sa cuisine, pour se cuisiner un bol de ramen, puis se fit un thé bien chaud, appréciable malgré la chaleur déjà pesante à l'extérieur. Quoi que, le soleil était lentement entrain de se coucher, tandis qu'un petit vent froid lui, prenait le relais. Fermant les yeux, il se posa sur son futon, puis prit une grande respiration. Par où commencer? Il avait tellement de choses à faire, tellement de choses à penser. Il devait recréer son clan, mais avant cela, il devait lui même prendre du "galon". Et pour cela, il en était bien conscient, il allait devoir réaliser des missions pour son village. De plus, il sentait non loin d'ici, la présence d'une chimère assez puissante, pourquoi pas aller en premier lieu la chercher pour l'obtenir. Mais sortir directement après son entrée, cela ferait peut être un peu louche, il devait trouver une excuse.

*Je vais devoir sortir d'ici, et aller en premier lieu chercher cette chimère. Je la sens... agressive, et puissante. Elle risque de me donner du fil à retordre. Peu importe, je dois absolument évoluer le plus rapidement possible... je vais simplement dire, que je souhaite visiter les alentours.*

Il avait finalement trouvé son excuse assez rapidement : les lieux, il est vrai, étaient magnifique. Pourquoi ne pas sortir en disant souhaiter observer les lieux, visiter? C'était pas mal, et ceci pourrait passer, surtout vus les conditions d'arrivée. Se relevant assez lentement, il s'étira puis avant de sortir, il n'en avait même pas prit la peine, de visiter sa grande maison, qui se situait sur deux étages. Elle était complète, et très grande. De plus, sur la terrasse de derrière, se trouvait un jardin magnifique et assez grand. Il monta à l'étage, tout était propre, nikel. Ici, les gens avaient l'air d'entretenir les choses et pas qu'un peu.

A la chambre du haut (et oui, il en avait plusieurs), se trouvait aussi un petit balcon, enfin de taille tout de même importante. Il s'y mit alors, regardant au loin, donnant une vue sublime sur l'ensemble du paysage. Il ne regrettait finalement pas d'être venue ici, du fait qu'il allait devoir encourir pas mal d'entrainement solitaire notamment sur sa concentration et son chakra, rien de tel qu'un paysage comme celui-là, une vue sur une immense zone luxuriante. Soudain, il cru apercevoir passer quelque chose au loin, il sentit que ce n'était pas un simple animal. Un e "chose", volait autour des montagnes, et des pics. Tentant d'y voir, c'était beaucoup trop loin, mais il avait bel et bien sentit cette présence humaine. Il trouvait cela bizarre, d'autant plus qu'il sentait cette force se rapprocher de plus en plus...



**N'ai crainte Hanzô, cette force ne te veut aucun mal. Soit digne et la fierté de ton clan, ne dis absolument rien. On ne sait pas comment tu sera perçu.**

*Grr... Bien Anima.*

Cette voix qu'il entendait, était celle d'une de ses chimère élite. Il était une des seules avec qui il pouvait discuter ainsi, du fait que c'était elle qui l'avait choisit. Cette force se rapprochait encore, et Hanzô devait garder son calme. Il était devenu impulsif, et bien loin d'avoir peur, il détestait être dérangé. Mais il venait d'entrer dans un monde où il allait devoir faire profil bas pendant quelques temps, et surtout un monde civilisé, non pas comme son périple où tuer était gratuit. Il était conscient à présent, que la patience allait devoir s'apprendre, chose plus difficile que ses multiples entrainement psychiques et physique. Bref, le voilà se mettant debout, et entendit alors frapper trois fois à la porte, assez fortement, chose qui le mit d'autant plus en colère. Serrant les points, il prit une grande respiration, puis s'avançait tranquillement de sa porte, pour finalement entendre quelques paroles..

- Si c'est bien toi ce fameux Hanzô, laisse moi entrer, j'ai plusieurs choses à mettre au point avec toi, jeunôt. Et dêpeche-toi s'il te plaît, mon temps est compté en ces jours, je n'ai guer de temps à perdre.

Cette voix, lui paraissait assez vieille, mais d'un ton assez sec. Des menaces, déjà? Allait-il déjà devoir se confronter à quelqu'un? Avec un petit sourire sadique, il fit craquer son cou. Peu importe qui était derrière cette porte et peu importe sa puissance, il connaissait son nom. Chose plutôt plaisante, mais étrange. Ouvrant la porte, il baissa rapidement la tête, pour voir un vieil homme chétif, mais en même temps plein de vitalité, au chakra assez impressionnant. Il portait aussi le bandeau du village. Et vu le chakra du garde des portes, complètement inférieur au sien, il devait être une personne importante du village. Le chef peut être? Peu importe, il allait devoir lui répondre, et calmement...

"Puis-je vous aider, vieil
homme?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arrivée inopinée d'un étranger... [ouvert, sans combat!] Jeu 22 Mar - 20:15

Serait-ce un intrus ?


Cette maison, elle me rappelait ma vie. J'avais vécu dix longues années ici, en ces lieux. Ses murs, je l'ai avait tous déjà vu, j'avais aussi vécu dans cette demeure. L'odeur du jardin, me rappelait mes entraînements dans celui-ci. La végétation luxuriante dehors, c'était ça qui m'avait donné le coup de coeur. Ces arbustes, ses fleurs magnifiques, m'envahissait un peu de mélancolie. C'est alors, que le grand homme se trouvant devant moi, me fixa dans les yeux, d'un air snob. Je ne pouvais pas tolérer ce type de comportement, surtout quand un jeune s'adresse à un ancien. Il prit alors la parole, d'un air calme, comme ci il s'adressait, à un faiblard.

"Puis-je vous aider, vieil homme?"

Il m'avait totalement énervé, je n'avais qu'une envie, le brûler vif et le torturer. Comment pouvait-il oser me parler comme ça. Je voulais le provoquer en combat, car il m'avait clairement chercher. Mais je ne pouvais pas me permettre, pas dans mon propre village, pas un avec mon propre "sujet". Oui, car j'étais forcé de l'admettre, il était désormais sous la responsabilité d'Iwa, et était considéré comme un homme de mon village. Je pris une chaise et me posa dessus, je vis alors que Hanzô fit de même, c'est alors que je composa des sceaux et chuchota. "Doton - Technique de la roche alourdie (土遁・加重岩の術, Doton - Kajūgan no Jutsu) " Une épaisse couche de roche recouvra alors son corps, le laissant pour immobile devant moi. J'esperais bien que ça allait calmer ses ardeurs.


- Ecoute, je ne sais pas si tu sais à qui tu t'adresses, mais tu ferais très bien de t'arrêter tout de suite. Je ne tolererais aucun autre débordement. Je tenais à te dire, que tu étais le bienvenue dans l'alliance shinobi, mais si jamais, tu venais à ne pas rester fidèle à elle, ne crois pas t'en sortir, je te pourchasserais moi-même et te tuerais moi-même, est-ce bien clair ? Aussi, j'aimerais connaître t'es pouvoirs, je suis à la recherche d'un garde rapproché pour mes combats futurs, un combat t'intéresserait-il ?

J'étais aisément installé, le fixant dans les yeux. Pendant un moment, je pensais à un évènement de ma vie passée. Oui, ce que je venais de faire vivre à Hanzô, Muu me l'avait fait vivre auparavant. Il ne fallait pas mentir, mon mentor me manquait. Cet homme était un shinobi puissant & tolérant. Sa puissance m'avait touché et jamais je ne l'oublierais. Je lui avais proposé de devenir mon garde du corps, si jamais notre affrontement me convenait, parce qu'il dégageait une aura puissante et qui m'intriguait énormément. Voilà ce qu'il me fallait, un homme de haut rang, fidèle et futé. Mais ce genre de personne ne se rencontrait que grâce à l'aide du hasard et de la chance. Peut-être qu'aujourd'hui, j'avais trouvé la perle rare, qui sait ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arrivée inopinée d'un étranger... [ouvert, sans combat!] Jeu 22 Mar - 22:24

Le vieil homme entra comme s'il était chez lui, puis prit une chaise, en faisant signe de s'asseoir à Hanzô, face à lui. Le regardant, il ne savait trop comment réagir. Il ne comptait pas le mettre dehors, du fait qu'il devait s'introduire dans cette société. Puis ce vieil homme était marrant, malgré son regard froid. Hanzô prit une chaise à son tour, et se mit face à lui. Le silence rôdait dans la maison, il n'y avait aucun bruit à part la respiration des deux hommes présents dans la pièce. Cependant, Hanzo cru entendre quelques mots prononcé par le vieil homme, du moins chuchotés. Sans aucune méfiance, et malgré son chakra, il se disait simplement que ce vieil homme chétif marmonnait dans sa barbe comme les "vieux", radotant peut être ce qu'il comptait faire après cette petite visite "forcée" chez lui.

Cependant, ni une ni deux, Hanzô fut pris dans de la roche, lourde et solide. Cette technique qu'avait fait ce grand père, sans faire le moindre signe, prouvait qu'il n'était pas n'importe qui. Il ne savait quelle réaction attendait le grand père de cette action. Peut être voulait-il que Hanzô se rebelle, ou qu'il essaye simplement de se débattre, mais il n'en fit rien. Il avait toujours le même air sur son regard, ce regard froid fixé droit dans les yeux de ce vieux. Il savait qu'il ne lui voulait aucun mal, du fait qu'Anima l'avait prévenu. cependant, une chose avait changé, Hanzô avait à présent des envies de meurtres. Sans déconner! Un vieil homme frappe for à sa porte, rentre chez Hanzô comme s'il était chez lui, s'assoit et lui envoi une technique en pleine poire. Comment réagir? Hanzô, avait sûrement fait le bon choix. Le papi se mit alors à parler.



- Ecoute, je ne sais pas si tu sais à qui tu t'adresses, mais tu ferais très bien de t'arrêter tout de suite. Je ne tolererais aucun autre débordement. Je tenais à te dire, que tu étais le bienvenue dans l'alliance shinobi, mais si jamais, tu venais à ne pas rester fidèle à elle, ne crois pas t'en sortir, je te pourchasserais moi-même et te tuerais moi-même, est-ce bien clair ? Aussi, j'aimerais connaître t'es pouvoirs, je suis à la recherche d'un garde rapproché pour mes combats futurs, un combat t'intéresserait-il ?

Le voilà qui en plus de tout ça, lui pose une colle. A présent il en était sûr, comment ne pas l'être après ce discours clair et précis, ce vieil homme était le chef du village, et malgré ses apparences, il ne fallait surtout pas le sous-estimer. Cependant, plusieurs problème se posa à Hanzô. Déjà, il lui expliqua, que s'il quittait le village un peu précipitamment, ou sans avertir, il le pourchassera et le tuera. Bien, très bien. Comment se faire un ennemi en moins de deux. Etre pourchassé ne lui posait aucun problème bien au contraire, Hanzô serait monté au front directement. Cependant, être pourchassé par un kage, c'est une autre tasse de thé. Il ne faut pas oublier, que le Kage à un niveau supérieur à tous, et qu'il n'est pas à la tête d'un village pour rien. Bien qu'il n'ai aucune peur, et qu'il serait prêt à l'affronter jusqu'à la mort, le deuxième problème était le principal. Il avait besoin de combattant à ses côtés pour une future guerre, certes.

Cependant ,il lui demanda ce qu'étaient ses pouvoirs. Hanzô resta immobile et aucune réaction sur son visage, cependant, cela ne fit qu'un tour dans sa tête. Il ne savait pas vraiment s'il serait sage de faire confiance à cet homme, il pourrait déguerpir et tout recommencer à zéro. Surtout que ,ce vieil homme lui a parlé d'alliance, autrement dit que plusieurs villages étaient alliés, et qu'il y a sûrement, comme il y en a toujours eu, des réunions de kages, et beaucoup de communication entre eux. Donc qui dit au revoir Iwa, peut aussi dire au revoir tous les autres villages. Ne sachant que répondre, et encore moins effrayé par cet homme malgré sa posture, il lui posa à son tour une question...

"Et si je refuse, que se passerait-il?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arrivée inopinée d'un étranger... [ouvert, sans combat!] Sam 24 Mar - 12:13

Serait-ce un intrus ?


Le temps avait viré à la pluie, les fines gouttes d'eau coulaient sur les tuiles du toit de la maison, laissant apparaître au fond de mon esprit, une once de colère. Je détestais la pluie et son odeur, elle rappelait la tristesse et la mélancolie et encore plus la souffrance. Tandis que le soleil lui, incarnait la joie, la bonne humeur et le bonheur de vivre. Les fleurs laissaient tombées leurs pétales au sol sous la force (certes minime) de l'eau. Le ciel c'était recouvert, le ciel bleu azure avait laissé sa place à des nuages gris, presque noirs. Après quelques secondes et surtout avant après avoir fini de parler, je romps ma technique d'immobilisation, puis attendais sa réponse. Le soleil avait capturé ses rayons et les avait empêchés de sortir. Je fis voler ma chaise pour me déplacer jusqu'à la fenêtre, pour observer cette magnifique vue, que j'adorais regarder des heures autrefois. J'entendis alors la voix de l'énergumène, au chakra, assez puissant.

- "Et si je refuse, que se passerait-il?"

Le culot de ce petit commençait vraiment à me plaire. Même si l'idée de ne pas me faire respecter m'étais plus que désagréable, il prouvait qu'il était sûr de lui, quelle que soit la puissance de son adversaire. Je voulais connaitre ses pouvoirs, l'étendue de ses capacités et de son intelligence. Je voulais, savoir s'il serait digne de mon village, s'il pouvait devenir un ninja de l'enseigne de Iwa. Je devais lui répondre, mais pas de n'importe quelle façon, une façon qui le pousserai à me suivre.

- Si tu refuse ? Je sais très bien que tu ne te permettrais pas de refuser une telle offre. Je te rappelle que tu as affaire au chef du pays de la terre, haut gradé de l'alliance mondiale shinobi, ayant affronter Madara uchiwa lui-même. Maintenant, j'espère que tu seras d'accord, i lfaut que tu me suives, on vient de plus, de m'avertir qu'un déserteur de rang S trainait dans les rocheuses du village


Je lui avais retransmis l'information en direct. Je venais à peine d'apprendre qu'un intrus avait-été détecté dans l'enceinte du village. Je compose des signes, puis dit à voix haute. - Technique de lévitation (Jinton - Fujö no Jutsu) Puis je me remis à voler, mais Hanzô aussi, grâce à ma technique. Nous volions désormais à pleine vitesse vers les sommets géants de mon village, espérant trouver ce voyageur intempestif, qui, de plus était dangereux.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arrivée inopinée d'un étranger... [ouvert, sans combat!]

Revenir en haut Aller en bas

Arrivée inopinée d'un étranger... [ouvert, sans combat!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Arrivée de Houille » La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante) » Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée » Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti] » Zorro est arrivée... sans se presser.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sensou :: Rôle Play :: +Pays de la terre+ :: Iwagakure no sato :: Les terrains rocheux -