AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez |

Un simple combat [PV : Ônoki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Redfox Gajeel
Juunin de Konoha
 Juunin de Konoha
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 24

Profil Ninja
XP:
310/1000  (310/1000)
Rang: B
Ryos: 2550
MessageSujet: Un simple combat [PV : Ônoki] Dim 29 Avr - 11:39

Mon combat contre un déserteur à l’archipel du pays de l’eau m’avait comprendre deux choses. Il était évident que j’étais faible, même trop faible. Rey-ji ne cessait de me sauver la vie, en plus de sauve la sienne. Je faisais figure de fardeau face à ces deux grands shinobis. Et pour finir, je me sentais de moins en moins sur de moi, dans la mesure où durant ce combat, l’angoisse de me voir mort m’a rongé de part en part. La peur, sensation, sentiment, qu’importe ! Ca me faisait terriblement défaut. Il fallait que je m’en débarrasse, que je gagne en sang froid. Seulement, je n’avais aucune idée de comment y parvenir.

Je m’étais justifié auprès de mes parents qui s’étaient beaucoup inquiéter, car en effet, mon voyage au pays de l’eau avait duré bien trop longtemps. Je m’efforçai de les rassurer, car ils ne savaient rien de la vie d’un Shinobi. Ils bénissaient ce Rey-ji qui avait su me protéger. Durant quelque jour, il ne voulait plus que je lance une quelconque mission. Je me sentais ridicule, moi qui croyait être complètement libre de mes actes. Après tout je n’avais que quatorze ans. Je pensais profiter de ces jours de repos pour m’entrainer.

Je préparai mon sac et direction les terrains rocheux ! C’était presque en courant que j’m’y rendais, impatient de commencer mon entrainement. Mais deux voix familière me coupèrent dans mon élan.


« Et bien Natsu, pourquoi est-tu si pressé ? Fit une voix féminine
- Tiens, cela fait bien longtemps que je ne t’ais pas vu ! Compléta la seconde voix, grave cette fois-ci »

Je me retournai et quelle ne fut pas ma surprise ! Kira-sensei, mon professeur à l’académie, et Joyru-sensei, titulaire de ma dernière équipe. Je leur adressai mon sourire, puis on discutait. Kira était pour moi une seconde mère, elle m’a tout enseigné, de l’entrainement physique jusqu’à la valeur moral. Joryu, au début, je ne l’aimais pas, il avait l’air faible, et pourtant ! Son titre de Junin ne lui avait pas été donné par hasard, je fus témoin de sa puissance, mais il m’a surtout appris à invoquer les renards. Et d’ailleurs, Je vis qu’il était accompagné par l’un d’entre eux. Et il m’intriguait beaucoup, ce renard était un …. Hybride, il se déplaçait tel un humain, mais avec l’apparence d’un renard. Ce dernier, en réponse à mon incompréhension, vint m’ébouriffer les cheveux en me rassurant.

« Beaucoup de surprise t’attends avec nous, Joryu-sempai m’a beaucoup parlé de toi »

Moi, je continuerais de le regarder, tandis qu’il se contenta de me sourire. Prétextant avoir des choses à faire, les trois shinobis s’en allèrent dans un nuage de fumée. Je restais incrédule, mais sans plus tarder je continuai mon chemin. Sans m’en rendre compte, je m’éloignai de plus en plus du village d’Iwa. Après une heure de marche, je me trouvai en plein terrain rocheux, et lorsque je me retournai pour évaluer ma distance par rapport au village, je fus pris d’émerveillement. Toutes ces montagnes, même l’horizon était déformé par le relief.

Je fis une pause, où, toute en réveillant mon chakra, j’admirais le paysage.



Dernière édition par Hitoride Natsu le Lun 30 Avr - 23:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un simple combat [PV : Ônoki] Dim 29 Avr - 16:31

    L'affrontement face à Madara venait de se terminer, les centaines de shinobis qui m'avaient aidé étaient désormais à la recherche de paysans qui auraient puent rester dans le petit village qui n'était désormais plus qu'un champ de ruines enflammé. J'étais désolé par ce qui venait de se passer, des gens étaient morts et des centaines de bâtiments s'étaient affalés. Je marchais doucement, regardant ce paysage. J'éprouvais une haine sans nom envers de Madara. J'avais envie de pleurer, mais en tant que troisième dirigeant du village de la terre, je ne pouvais pas me le permettre.

    Je me dirigeais vers le corps de Hanzô, mon ancien disciple. Je fis signe à l'équipe médicale de venir tout de même, on ne savait jamais. Le sabre de l'homme à l'armure rouge ne lui avait pas fait de cadeau. La lame lui avait transpercée les organes vitaux, ne lui laissant aucune chance de survie. Il était mort-en héros et je comptais bien le faire comprendre à l'alliance. J'allais moi-même m'occuper de ses funérailles, quitte à y passer des jours et des heures. << Tu es mort en héros petit...>> Je marchais d'un air triste, je laissais mes hommes continués leurs recherches. Je me dirigeais vers les terrains rocheux.


    Je voulais me reposer, reprendre mes forces, ce combat avait été éprouvant. Cet homme, il était devenu beaucoup plus fort qu'autrefois, mes attaques ne lui avaient rien fait, même les plus puissantes. Peut-être que n'étais plus aussi puissant qu'à l'époque ? Peut-être que c'était mon niveau qui avait perdu de sa vivacité. Cela faisait déjà plusieurs minutes que je marchais, même une heure. Je me retourna et vis le village qui s'était éloigné, j'étais arrivér. Je m'envola, et sentis un chakra,minuscule, certes, mais présent. Je descida de descendre, et je vis un jeune gringalet, maigre & petit. << Salut le môme, qu'est-ce que tu fais là ? >>

Revenir en haut Aller en bas
Redfox Gajeel
Juunin de Konoha
 Juunin de Konoha
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 24

Profil Ninja
XP:
310/1000  (310/1000)
Rang: B
Ryos: 2550
MessageSujet: Re: Un simple combat [PV : Ônoki] Lun 30 Avr - 20:38

Difficile de me retirer cette image de la tête ! Celle de ce grand renard hybride, qui, outre le fait qu’il se tenait comme un humain, avait l’air terriblement fort. En plus de quoi, lorsqu’il avait posé sa main sur ma tête, une étrange sensation m’avait traversé. Etait-ce le contact de nos deux chakras ? J’en voulais un ! Je désirais réellement pouvoir invoquer un tel renard ! Malheureusement, Joryu-sensei n’était pas là. Mais je me souvenais avoir Kitsu, sans doute pouvait-il m’aider ? Sans me faire prier ! Je fis les signes incantatoires et posai la main au sol. Le sceau caractéristique de l’invocation se développa sur le sol, pour laisser apparaître le petit renard dans un nuage de fumée. C’était véritablement un de mes seuls amis. Enfin, je lui fis par de mes désirs.

« Mais, Natsu, Joryu ne peut pas t’aider ? Fit-il de sa voix d’enfant.
-Il a quitté le village … Pour je ne sais quelles raisons ! »

Ca avait d’ailleurs retenu mon attention, Kira-sensei et Joryu-sensei était préoccupé et ils me l’ont évidement caché. Autre chose m’avait quelque peu percuté. Les alentours du village d’Iwa semblaient être les restes d’un véritable champ de bataille. Il se passait quelque chose, et ça avait sans aucun doute un rapport avec la mission de Rey-ji dans laquelle j’avais pris part. Comment s’appelaient-ils déjà ? Ah ! Oui ... « L’Akatsuki ». Bon sang qui étaient-ils ? Et pourquoi me cachait-on tans de choses. Après tout je connaissais la réponse, j’étais un insignifiant Genin qui n’intéressait personne. Kitsu me sortit de ma torpeur en grognant. Je regardai autour de moi, rien, je levai la tête, un homme flottait dans les airs. Voyons … Petit, vieux, un gros nez, la tenue de Kage. Impossible ! Si c’était bien lui ! Ônoki-sama devant moi ! Mais enfin, c’était ma chance !

« Qu’est-ce que je fais là ? Je vais prendre votre titre et devenir Tsuchikage ! En garde ! Il est temps de laisser la place aux jeunes ! »

En effet, je m’étais enflammé ! Dans mon élan, je tenais pitoyablement le Kunai que je venais de sortir, ma garde était ridicule, je courrai sans réfléchir, et le coup que je voulais porter n’était pas dangereux, loin, loin, loin de la ! Ce qu’il m’était passé par la tête ? Sans doute ne savais-je pas que l’âge n’avait pratiquement pas d’influence sur la puissance d’un Kage. Je l’avais cru faible, grosses erreur. Kitsu lui-même s’était contenté de s’assoir et de me regarder d’un sourire moqueur. Enfin …



****

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un simple combat [PV : Ônoki] Mer 2 Mai - 10:42

    J’étais encore en hauteur, je pouvais admirer les terrains rocheux qui m’entouraient. J’étais bien ici, dans les airs, à prendre l’air et à pouvoir me sentir libre. Cette paperasse continuelle au bureau m’avait fatigué, mais aussi le combat face à Madara. J’étais devant ce gamin, à l’air chétif, maigrichon et faible. Pour une fois, je n’avais pas envie de me moquer de la jeunesse qui semblait l’habité. Je me reculais peu à peu, jusqu’à ne presque plus pouvoir voir la couleur de ses yeux. Il m’avait adressé une phrase visant sûrement à me déstabiliser, il désirait apparemment me prendre mon titre de chef du village de la terre. A point où j’en étais, je ne faisais plus attention. Il brandissait alors un kunaï pitoyablement, puis se mit à foncer vers moi. Le petit renard qui l’accompagnait esquissa un sourire sur son visage, et laissa le petit s’approcher de moi.

    Je me demandais si j’allais l’arrêter avec un simple coup de pied qui aurait suffit, ou alors une technique, qui elle le calmerait. Même après mon affrontement coûteux en énergie, je disposais de largement assez de chakra. Je composa des signes, et laissais alors sortir de ma bouche un long jet de flamme arborant légèrement la forme d’un dragon de flammes. Le feu l’avait sûrement fouetté en plein visage, et il était sûrement à terre. Il m’aurait peut-être cru fou, mais il m’avait provoquer et carrément attaqué. Je m’approchais de lui, regardais ses brûlures au visage et au corps. Elles n’étaient pas très grande, mais elles avaient sûrement suffit pour le mettre hors d’état de parler. J’avais peut-être mal réagis et utiliser une technique trop puissante pour ce jeune loup, mais depuis la mort très récente d’Hanzô, j’avais décidé de ne plus faire de cadeau aux jeunes.

    Je n’avais plus d’élève, plus personne à qui apprendre des techniques, plus personne à qui apprendre les règles de tenues face aux grandes légendes qui peuplaient ce monde. Quand je vis encore une fois ce gamin au sol, je n’eu qu’une seule envie, le prendre sous mon enseignement et faire de lui quelqu’un de redoutable. Peut-être que même ce genin, insignifiant pour les forces de mon village, pourrait devenir un des prochains chef de ma patrie ? Qui sait ? Je le soulevais alors, le posa sur le rocher, le regardais dans ses yeux entourés de brûlures. J’allais lui demander s’il était intéresser par un entraînement, même plusieurs sous ma tutel. Le regardant une dernière fois, je pris la parole : « Gamin, désolé, je suis peut-être aller trop fort avec ce Jutsu, sa te dirait de devenir mon disciple ? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Redfox Gajeel
Juunin de Konoha
 Juunin de Konoha
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 24

Profil Ninja
XP:
310/1000  (310/1000)
Rang: B
Ryos: 2550
MessageSujet: Re: Un simple combat [PV : Ônoki] Mer 2 Mai - 19:53

Je vis ce feu si intense, je vis ces flammes à l’apparence de dragon foncer sur moi, que faire ? Comment m’en sortir ? Pas le temps de réfléchir ! Par reflexe, je mis mes bras devant ma tête, mais l’intensité du jutsu était tel que je fus projeté au sol. Au début, je ne sentais rien, je pensais ... J’étais donc à ce point stupide, pour croire que je pouvais foncer tête baissé face au puissant Tsuchikage ? Puis, la douleur me poignarda, j’avais l’impression de brûler. Je laissai échapper quelques gémissements de douleur, après quoi je vis le maître du village s’approcher de moi. Etait-il assez cruel pour me faire encore plus de mal ? Sans doute je le méritais. Je lui ais réellement manqué de respect. Je voyais Kitsu qui revenait : il avait eu le temps d’éviter l’attaque. Visiblement, il ne savait que dire, il me fixait avec un regard inquiet. Je lui souris, pour le rassuré.

Suite à quoi, le kage me porta et me posa contre un rocher. A ce moment, je retrouvais mes esprits. Il ne tenait donc pas à m’achever ou à me faire souffrir ! Je le fixai de mes yeux rouges.


« Gamin, désolé, je suis peut-être allé trop fort avec ce Jutsu, ça te dirais de devenir mon disciple ? »

J’avais du mal à y croire ! Pour commencer, ce vieil homme, qui était plus puissant que ce que je pensais, était très sympathique. Du moins, il s’excusait auprès de moi, un simple Genin. Ensuite, être le disciple du Tsuchikage ? Pour de vraie ? Comment pouvais-je refuser ? Je hochai la tête énergiquement en guise de réponse.

Ca résoudrait pas mal de mes problèmes ! Je pouvais d’abord avancer rapidement dans ma quête de puissance grâce à cette opportunité. Je ne serais plus le petit genin d’Iwa, mais le disciple du Tsuchikage troisième du nom ! En sachant cela, mes parents m’autoriseront à nouveau de faire des missions ! Pour ne pas plus lui manquer de respect, je me présentai.

« Je suis Hitoride Natsu ! J’ai 14 ans et je suis Genin d’Iwa ! Mon rêve c’est de devenir Tsuchikage ! Mais je me rends compte que ça ne vas pas être facile … »

Je parlais en caressant Kitsu, qui lui semblait intimider par le Kage. C’était normal, il pouvait sentir et mesurer l’aura d’une personne, celle en face de nous était impressionnante ! Je me relevai, ne sentant plus la douleur des brulures. J’étais prêt à l’entrainement. Si entrainement il y aurait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un simple combat [PV : Ônoki] Mar 8 Mai - 15:12

    Le jet de flamme d’une longueur indescriptible l’avait bien eu, en effet, cette technique avait laissée suffisamment de traces pour qu’il ne puisse plus bouger correctement. Il avait de l’espoir dans son regard, il semblait vraiment vouloir devenir mon disciple, c’était une chose qui me faisait plaisir. Je ne savais pas encore quelle entraînement j’allais lui faire subir, mais surtout, une chose me préoccupait particulièrement. Dans quel domaine possédait-il des affinités, je le savais déjà, on lui avait déjà apprit à invoquer des créatures, et pour lui, c’était apparemment les renards, créature magnifique à la fourrure orange flamboyante. J’allais lui faire subir le test le plus basique qu’il puisse exister dans ce monde ; la feuille d’arbre. J’arrachais sur un petit arbuste un des feuilles vertes, puis lui donna, lui expliquant ce qu’il devait faire. Cet exercice consistait à malaxer son chakra puis à l’insuffler dans la feuille, pour finalement pouvoir déterminer l’énergie qui l’habitait.

    Juste avant que je lui donne dans ses deux mains cette feuille, il m’avait confié qu’il était un jeune genin de 14 ans du village de la terre, c’est exactement ce dont à quoi je m’attendais. Alors que je regardais malaxer son chakra et à essayer de l’envoyer dans cette feuille, je vis de la fumée apparaître au-dessus de sa tête à la chevelure grise comme l’argent. Ce bout de végétation allait s’enflammer, et je le voyais d’ors et déjà. Et quelques secondes après, une flamme vint consumer la totalité de la partie verte de la feuille. Il maîtrisait l’élément du feu, que moi aussi j’avais eu la chance de pouvoir apprendre. Mes capacités résidaient dans mon large panel d’affinités (La terre, le feu et l’air) mais aussi dans mon Kekaï Tötta. Particularité me permettant de pouvoir mélanger trois éléments pour n’en obtenir qu’un seul d’une puissance hors-normes ; la poussière. Une fois qu’il eu finit avec cette feuille, je lui fis signe de s’asseoir. Je pris de la hauteur, composa des signes et laissais alors apparaître entre mes deux mains un missile de ma combinaison des trois éléments. J’allais détruire un énorme rocher qui nous bloquait la vue, non pas pour le plaisir, mais pour lui faire une démonstration.

    Le missile décolla aussi vite que la lumière émanait du soleil lors de son apparition le matin. Il détruisait alors le rocher, propulsant vers mon nouvel élève un énorme bout de caillisse qui aurait largement pût le tué. Je composais alors quelques petits signes et laissais apparaître devant nous un énorme mur de roche qui stoppait aussi net le rocher volant. J’allais désormais lui poser une question ; « Tu possèdes le Katon, tout comme moi, je vais commencer par t’enseigner la technique que je viens d’utiliser face à toi, même si le temps que sa prendra sera long. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Redfox Gajeel
Juunin de Konoha
 Juunin de Konoha
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 24

Profil Ninja
XP:
310/1000  (310/1000)
Rang: B
Ryos: 2550
MessageSujet: Re: Un simple combat [PV : Ônoki] Jeu 10 Mai - 20:17

La feuille entre mes deux mains brûla. Je m’y attendais, puisque je connaissais la nature de mon chakra, il m’aurait suffit de le lui dire, au lieu de faire cet … Etrange test. Mais sans doute voulait-il s’assurer de mon affinité. Le Katon était en effet ma spécialité. J’ai déjà eu de nombreuses discussions avec certains de mes camarades genin qui mettaient à profit leur talent de Ninjutsu. D’après eux, le Suiton se caractérisait par sa souplesse, le Futon par sa légèreté, le Raiton par son intensité, le Doton par sa densité et enfin le Katon, pour quoi ? Pour sa puissance ! Pour tout dire, maîtriser un chakra dont la nature est le feu, ce n’était pas chose facile. J’ai rencontré d’énorme difficulté à apprendre le Jutsu nommé « Ryuka no Jutsu », le feu du Dragon. Et Ônoki-sama m’avait présenté une technique similaire, mais beaucoup plus puissante !

Je m’assis comme ce dernier me le fit comprendre. Je m’attendais à ce qu’il me fasse la démonstration d’une des techniques qu’il comptait m’apprendre. J’ouvrais grand mes yeux quand je le vis s’envoler. Il avait rapproché ses mains lorsqu’un …. Objet d’une étrange allure apparut. Rien qui n’avait l’air d’une technique de Katon. Je n’ai pas vraiment eu le temps de comprendre ce qu’il s’était passé. Quoi qu’il en soit, un énorme rocher fut détruis, et j’en fus parfait témoin puisqu’un des projectiles naturels se dirigeait vers moi à grande vitesse. Je mis mes bras devant ma tête, par réflexe. Le tsuchikage eut la présence d’esprit de faire un doton pour bloquer le roc, et ça, à une vitesse remarquable. Je compris dès l’instant qu’il m’était impossible de battre un Shinobi tel que lui.

Ainsi voulait-il m’apprendre la technique qu’il a utilisé il y a peu ?! Bien soit ! Mais … Il ne m’a rien expliqué ! Quels signes incantatoires ? Quelle dose de chakra ? Comment … Cracher autant de feu d’un coup ? Je ne connaissais rien de cette technique, même pas son nom ! Quoique, ce jutsu ressemblait bel et bien au feu du dragon, mais en bien plus puissant. Je m’élançais donc dans cette optique et sans tarder, je faisais les mudras nécessaire à la réussite de ce Katon. Je rapprochai deux doigts près de ma bouche et je crachai cet impressionnant filet de feu. Sauf que cette fois ci, il était plus … Massif si je puis dire. Mais je n’étais point satisfait. Pourquoi ? Elle ne ressemblait en rien à ce qu’Ônoki-sama m’avait lancé. Je me suis tourné vers lui, accompagné d’un regard incrédule.


« Pouvez-vous m’en dire plus sur le Jutsu que vous voulez m’apprendre ? »

Kitsu s’était déjà couché un peu plus loin, il se reposait sans doute tout en me regardant progresser. C’était à croire qu’il se sentait plus à l’aise lorsqu’il était plus ou moins éloigné du Tsuchikage.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un simple combat [PV : Ônoki] Ven 11 Mai - 10:49

    Je venais très rapidement de détruire la roche devant moi, et j’avais aussi stopper le projectile de roc qui aurait pût bien amocher le gamin. J’avais décider de lui apprendre cette technique Katon que j’avais utilisé face à lui, ce qui lui servirait. Je savais très bien qu’il allait avoir du mal à apprendre une technique de cette envergure et de cette puissance, car il n’était encore qu’un jeune Genin. Pour la maîtriser, il fallait utilisé une quantité moyenne de chakra, mais parfaitement dosé. Car si l’on ne dose pas de la bonne façon l’énergie dans ce Jutsu, cette technique engloutie totalement les réserves de chakra. En bref, si jamais le dosage d’énergie n’était pas le bon, la technique s’avérait très coûteuse en chakra, surtout pour un jeune débutant comme lui. Moi, je n’avais eu aucun mal à le faire, mais j’étais quand même une personne âgée, et ma réputation n’est plus à faire.

    Je le vis composé des signes, piètrement malaxer son chakra à une vitesse bien trop courte pour cette technique, puis former le signe et faire sortir de bouche fine un long jet de flammes, d’une taille plus que médiocre à mes yeux. Il avait fait deux erreurs, une première en ne mettant pas assez de Chakra dans ce jet de flammes, mais aussi en ne restant pas assez de temps immobile pour malaxer son énergie. Mais il fallait le dire, il avait fait une bonne prestation pour une première tentative d’exécution de la technique. « Natsu, tu vas maintenant m’écouter. La dose de chakra doit-être parfaite, tu dois rester plus de temps immobile pour obtenir une meilleur concentration et avoir le parfait dosage de Chakra dans le jutsu. Mais pour une première fois, c’est très bien. Tu ne vas pas recommencer, tu risquerais d’user trop de chakra. Nous allons aller chez moi, tu vas te ravitailler et tu vas passer un test qui m’a à moi-même permit d’apprendre les techniques les plus puissantes. »

    Nous nous dirigions vers chez moi, je le faisais voler grâce à une de mes techniques spécial. Nous étions arriver, je poussais la porte et lui fis signe de s’asseoir et de prendre quelque chose dans les nombreux placards de ma cuisine. Après qu’il est rapidement engloutit sa nourriture et après qu’il est bût la totalité d’une bouteille d’eau, je mis sur ses brûlures des pensements froids. J’ouvris la porte du jardin, puis m’y dirigea, je savais qu’il allait sûrement me suivre. Il y avait juste devant moi, une grande fontaine. « Tu vois cette fontaine ? Tu dois t’asseoir ici, en dessous de la chute d’eau, et essayer grâce à ton énergie spirituelle, tu dois sentir ton chakra, ses réserves, mais aussi la nature qui vit autour de toi. Après cet exercice, qui peut durer des semaines et des mois, tu seras parfaitement manier t’es réserves de Chakra. Je te laisse t’installer, je resterais à t’es côtés jusqu’à la fin de ce test, qui peut comme je te l’ai dit, durer des jours ! »
Revenir en haut Aller en bas
Redfox Gajeel
Juunin de Konoha
 Juunin de Konoha
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 24

Profil Ninja
XP:
310/1000  (310/1000)
Rang: B
Ryos: 2550
MessageSujet: Re: Un simple combat [PV : Ônoki] Lun 14 Mai - 17:12

« Tu vas passer un test, qui m’a moi-même permit d’apprendre les techniques les plus puissantes. »

Lorsqu’il avait prononcé cette phrase, j’eus des frissons. J’allais enfin passer dans la cour des grands. Je me rendais compte qu’il prenait très au sérieux notre entrainement. Grâce au Tsuchikage, qui était désormais mon sensei – et croyez moi, je n’allais pas m’empêcher de le crier à tous les coins de rues – je savais que je ne tarderais pas à atteindre mon objectif.

Je commençai à me demander quel genre de test il allait me faire faire, lorsqu’il se passa quelque chose de … D’incroyable. Je volais ! C’n’était pas un rêve, j’étais bien en train de survoler les montagnes d’Iwa. Il lui aura suffit de me toucher pour me faire voler, le Tsuchikage était vraiment incroyable. J’avoue avoir eut du mal à me tenir correctement en l’air, mais enfin … Je volais ! Après avoir vaguement « maîtriser » mon vol, je m’amusais à faire des saltos, ce genre de choses. J’essayais quand même de ne pas perdre de vue mon sensei, ce qui n’était pas choses faciles d’ailleurs, notez que lui, avait l’habitude de … Voler.

On atterrit devant sa demeure, pour d’obscurs raisons, j’hésitais à entrer. C’était chez le Tsuchikage tout de même ! Je suivi ce dernier, après quoi, il me fit assoir. Je balayais du regard l’aménagement et sans vouloir faire de mauvaises plaisanteries, je ne m’attendais pas à ce qu’un si petit homme vive dans une aussi grande maison. Je sentis brusquement l’odeur de la nourriture, en réponse de quoi, mon estomac gargouilla. Je pris mon temps pour engloutir tout ce qu’Ônoki-sama … Ônoki-sensei dorénavant, pouvait m’apporter.

Quelque minutes plus tard, on se trouvait dans son jardin … Jardin c’est beaucoup dire, ça ressemblait à un véritable terrain d’entrainement, sauf que on loin, il y avait cette chute d’eau. Il m’en vanta certaines de ses propriétés, comme quoi il serait plus aisé de sentir son chakra lorsque l’on s’y installe. J’avoue ne pas avoir compris où il voulait en venir. Mais sans me faire prier, je me plaçai sous l’eau, assis en tailleur. Et j’attendis.

D’abord, c’était le noir. Puis, petit à petit, sans que je m’en rende compte, mon esprit s’était comme ouvert, laissant apparaître cette nappe d’énergie bleue. J’interprétais ça comme un rêve dans lequel j’étais conscient. Ces choses commençaient à prendre forme. Il y avait comme une matérialisation de cette étrange aura bleue. En y prêtant plus attention, je vis …. Moi ! Je me voyais assis dans l’obscurité, de la même façon que sous la cascade. Qu’est-ce que ça voulait dire ? Voilà qu’à présent, cette énergie se dirigeait mollement vers mon corps. Lorsqu’il le percuta, je sentis une sensation très étrange. Mon sensei n’avait pas mentit !

Je n’vais rien vous dire de plus, car c’est à peine si je me souviens de cet … Etrange rêve. En plus de quoi, ça a duré longtemps. Une semaine. C’est la première chose qui m’éveilla l’esprit quand je m’étais levé.


« Ônoki-sensei ? Combien de temps je suis resté ici ? »

Je me sentais très léger, sans doute était-ce dû au fait que j’étais exposé à l’intensité de la chute d’eau durant sept jours. En plus de quoi, j’avais faim ! Terriblement faim ! Mon estomac en témoigna d’ailleurs. Enfin, une dernière chose. Mon chakra ! Je le sentais encore bouillonné en moi …

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un simple combat [PV : Ônoki] Mer 16 Mai - 19:55

    Le petit était encore sous l’eau, le temps passait, l’eau coulait sans cesse sur son front, elle devait même ne plus se faire sentir sur son corps depuis le temps qu’il était sous cette fontaine. Cela faisait déjà deux jours, et il ne lâchait pas prise. Je ne faisais aucun bruit, ne bougeais pas car si jamais un bruit étranger aux forces de la nature venait le perturber, il ne pourrait pas continuer et serait directement déconnecter de sa relation avec les forces naturelles. Je n’en revenais pas, il restait longtemps, pour un ninja de ce niveau, il était normalement presque impossible de rester ici plus d’un jour sans ressentir d’atroces douleurs sur tous son corps et se sentir très faible. Si les plus faibles pouvaient venir et essayaient de tenir, certain en serait même peut-être mort. Cinq jours, il avait toujours ses deux paupières de closes, et il ne bougeait pas, qu’il pleuve, qu’il vente quoi qu’il arrive.

    Sept jours, et il ouvrit enfin ses deux yeux. Il me demandait alors combien de temps il était resté, mais je n’avais pas le temps de lui répondre, il fallait que je lui donne des ressources, car s’il ne se ravitaillait pas, il serait tombé dans les pommes quelques minutes après. J’avais, et heureusement pour lui, déjà sorti ce qu’il fallait. Je lui tendis la nourriture et les boissons et lui fit signe de s’asseoir sur le haut de la fontaine de roche. Il engloutissait son repas, puis je lui fis rapidement signe d’essayer de faire cette technique sous mes yeux. Je savais qu’il ne pouvait se rater. Il composait alors des signes, malaxait son chakra parfaitement et ne se mouvait pas comme je lui avais conseillé. Une grande flamme en forme de dragon engloutissait alors une plante qui était devant nous, l’enflammant. La végétation en flamme ne le resta pas longtemps car l’eau de la fontaine supérieure l’arrosa.

    Il avait réussi, il venait donc d’apprendre à utiliser une technique de rang B, mais il fallait encore qu’il se perfectionne. Après lui avoir dit très rapidement qu’il fallait qu’il continue d’utiliser la technique pour mieux la maîtriser, je me posai dans ma chambre et m’allongea, j’avais besoin de repos et de réflexion pour la suite des évènements pour mon village et ses habitants…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Redfox Gajeel
Juunin de Konoha
 Juunin de Konoha
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 24

Profil Ninja
XP:
310/1000  (310/1000)
Rang: B
Ryos: 2550
MessageSujet: Re: Un simple combat [PV : Ônoki] Dim 27 Mai - 11:51

Somme toute, ça n’était qu’une méditation, mais à la sauce d’Onoki-sensei, pourrait-on dire. Est-ce que tous le temps – c'est-à-dire, une semaine – que j’ai mis à sentir parfaitement mon chakra, témoignerais de ma faiblesse ? Je ne cessais de penser que les plus grands n’avaient besoin que de quelque minute pour faire cet exercice. Mon état me sortit de mes penser, en effet, je me sentais partir, j’avais faim ! Pas une ni deux, mon sensei m’apporta de quoi reprendre des forces. Je prenais mon temps pour manger à ma faim – autant vous dire que j’ai beaucoup mangé – après quoi, j’étais … Très agité, je ne ressentais aucune fatigue, aucun besoin de me reposé. Sans doute était-ce lié au fait que je sentais bouillir mon chakra en moi.

Justement, Onoki-sensei me fit essayer la technique de rang B qu’il souhaitait m’apprendre depuis le début. Franchement je ne savais encore rien de ce jutsu. Je me souviens d’un puissant jet de flamme ayant l’apparence d’un dragon. Autant ne pas perdre de temps et tenté une nouvelle l’expérience, du moins, tans que mon chakra était prêt. Je fis les signes incantatoires du jutsu du feu du dragon, je ne connaissais pas ceux du jutsu que j’allais exécuter.

J’inspirai une grosse quantité d’air comme le voulait la plupart des Katons, et je crachais cette impressionnante bouffé de flamme, le dragon était la, mais j’ai du tout de suite m’arrêter ! Je fermai la bouche laissant échapper les dernières bouffées de flammes. Que s’était-il passé ? Je m’étais brûlé ! Ce n’était pas une blague. Ma bouche, comme mes mains partaient en fumée ! Serait-il déconseillé pour un Genin d’apprendre une telle technique ? Ônoki-sensei ne m’a rien dit ! Je savais qu’il allait me falloir beaucoup de temps avant de maîtriser ce jutsu !

Le Tsuchikage me le confirma, il me fallait de l’entrainement ! Suite à quoi, je l’imitai et m’en allai. En marchant dans la rue, je me suis rendu compte que les brûlures ne me faisait plus mal. Je repensais d’abord à ce jutsu, il fallait que je me renseigne sur ce dernier, Je m’imaginais que si je le connaissais mieux, j’aurais plus de chance à le maîtriser. Puis il se passa quelque chose que je n’avais pas prévu. Mes parents m’ont passé un savon. Il est vraie qu’ils ne peuvent pas supporter une semaine sans de mes nouvelles … Vivement que je ne les ais plus sur le dos. Je rêve de pouvoir faire ce que je veux !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un simple combat [PV : Ônoki]

Revenir en haut Aller en bas

Un simple combat [PV : Ônoki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Combat des Chixx! » AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE ! » Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur) » Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral » L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sensou :: Rôle Play :: +Pays de la terre+ :: Iwagakure no sato :: Les terrains rocheux -