AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 
anipassion.com
Partagez |

Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité


MessageSujet: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke] Sam 5 Mai - 21:51

Ordre du RP : (Mauve Vs Noir)

1) Suigetsu
2) Rei
3) Tori
4) Kakashi
5) Sasuke






Que le combat commence...



Les deux nune'kins s'avançaient plus que furtivement dans la forêt avoisinante du village cachée de la foudre. Tous deux avaient vogué vers l'endroit pour s'approvisionner en armes et en vivres. Leur escapade à Kumo avait été très brève, une heure à peine, cachés sous d'épaisses robes noires qui les rendaient à peine reconnaissable. Un senseur ou ils ne savaient qu'elle ninja avait réussi à repérer leur piste, ils étaient maintenant traqués et loin d'être sens défense. La forêt de Kumo était dense et c'est sous un soleil caché par les nuages que Suigetsu suivait son partenaire à une vitesse inimaginable. Il commençait à prendre du retard, l'Hôzuki ne pourrait tenir le rythme de Sasuke pendant longtemps, ils se devaient de trouver une solution à leur problème. L'épéiste espérait fortement qu'ils ne soient pas traqués par un trop grand nombre de ninja, son dernier séjour en prison n'avait pas été des plus plaisant et le précédent, encore moins. Il se voyait mal se faire torturer pour obtenir des informations qu'il n'avait pas dans le pays contenant les meilleurs utilisateurs du raiton, non, il fallait à tout prix éviter cela.

Sasuke, arrête, j'en peux plus...


Sur ces mots, Sasuke s'arrêta, ce qui surpris Suigetsu qui s'attendait à ne recevoir qu'un simple regard de la part de l'Uchiha. Il s'en réjouissait et sur cette émotion, il débouchona une grosse gourde d'eau et en avala le contenu d'un trait. Il était très conscient que leurs poursuivants allaient les rejoindre dans les minutes suivantes. Regardant sa lame légendaire d'un regard intéressé, il pensa aux ravages que cette épée pourrait effectuer face à un groupe de ninja. Puis, il se rappela sa rencontre avec Kakashi, l'utilisateur du raiton qui en quelques minutes, lui avait fait mordre la poussière. Cette fois, ça ne passerait pas, il sortirait vainqueur, peu importe l'ennemi.

Dit Sas'ke, on fonce et on les déchirent ?

Dans la conscience de l'épéiste, ce plan était parfait, trancher, découper, percer, lui et Nuibari ainsi que Sasuke et Kusanagi pourraient faire des ravages. Suite à ces paroles, il pensa aux parades et au style de combat rapproché qu'il pourrait effectuer, c'était tous ce qui importait.








Dernière édition par Suigetsu Hôzuki le Lun 7 Mai - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke] Dim 6 Mai - 20:07



STRUGGLE AGAINST EVIL...



L’œil fermé, Rei allait de longs en larges de la pièce entourant le bureau des missions en patientant jusqu’à ce qu’Aa Yotsuki lui présente son ordre de mission une énième fois en lui signifiant promptement qu’il représentait le village de Kumo par un effectif de shinobi réduit causé par des missions un peu organisées aux quatre coins du monde. La nervosité accrue du chef de village était provoquée par la présence d’un ninja à la renommée mondiale : Le ninja copieur de Konoha, Hatake Kakashi. Rei n’avait entendu parler que du jônin pour sa capacité et son sharingan à avoir singer des multitudes de techniques dans toutes les luttes qu’il a pu connaître durant sa carrière shinobi. Le Raikage lui stipule également qu’un membre du pays de la Roche sera présent : Tori Hanekaijin, jônin également qui commence à se faire un nom dans son pays. Tout cela prévoyait quelque chose d’assez instructif et excitant car la tâche consistait à pourchasser le tristement célèbre déserteur, Uchiha Sasuke accompagné de son sbire, Hozuki Suigetsu. Leurs agissements ont été signalés par la branche secrète du village qui enquêtent depuis des jours sur leurs pistes réellement compliquées à tracer par la mobilité dont ils font preuve. Le plus inquiétant dans l’histoire était d’affronter le dernier survivant de ce clan et par la même occasion de devoir affronter un homme possédant des pupilles aux pouvoirs occultes que seuls, les membres du clan connaissaient ou encore les personnes ayant affronté des possesseurs de ces Dojutsus, et encore cela ne leur permettaient pas d’expliquer toutes les spécificités que comportent de tels yeux. Rei possédait peut-être un Kekkai Genkai des plus puissants mais rien ne pouvait rivaliser avec cet atout et notre ami comptait sur les informations que Kakashi possédait pour les informer de la situation dans laquelle ils se lançaient et surtout quelle stratégie adopter face à un tel opposant. Pour l’Hozuki, il n’y avait rien de très concret, le village natal de Denki ne possédait pas assez d’éléments pour définir clairement la menace que pouvait créer ce déserteur de Kiri no Kuni, on savait simplement de lui que c’était un épéiste sanguinaire et assoiffé de sang, rien de rassurant dans l’ensemble. Tout s’accélère lorsque la brute épaisse lui explique que ses deux coéquipiers l’attendent dans la forêt de Kumo, là où on les as aperçus pour la dernière fois, ces derniers viennent de dérober une multitude d’armes de jets mais également de la nourriture en masse leur permettant de rester terrer un bon nombre de jours dans leur tanière. L’occasion était fortuite pour tenter d’amocher l’un des deux ou même si possible de capturer l’Uchiha ou l’Hozuki pour lui soutirer des informations sur les agissements de son chef de groupe. Il est sur que Rei n’avait aucunement l’ambition d’en capturer un car il avait tout apprendre de ses équipiers surprises et il ne pourrait pas composer des enchaînements travaillés et ça ne serait qu’en plein combat qu’ils devraient pallier leur déficience pour venir à bout des deux déserteurs de haut rang. Le rendez-vous était fixé dans la clairière centrale de ce dédale de végétation.

Après une dernière médisance à l’égard de son soldat, le chef du village lui adressa un mot d’encouragement qui se traduisait par un grognement inaudible où on pouvait percevoir un « Yoosh ! » accompagné d’un sourire ce qui était assez rare sur son visage, qui plus est lorsqu’il s’adressait à un sous-fifre. Cette marque de sympathie signifiait très franchement que cette mission avait une saveur particulière mais également primordiale pour l’image du pays de la Foudre dans l’Alliance fragile où l’on souhaitait que les membres de différents villages exécutent des missions ensemble pour entretenir de bonnes relations. Le ninja prit la direction de la forêt sous un ciel menaçant, l’astre solaire avait décidé de prendre une journée de congé pour laisser ses très chers amis cumulonimbus envahirent le ciel de toute leur consistance et de leur noirceur.

« Me voilà lancé dans une nouvelle épopée qui risque d’être vraiment difficile avec un défi de taille qui m’attend, Sasuke Uchiha, Uchiha Sasuke, l’homme aux Sharingans… J’ai beau lui donner tout les surnoms, il reste un être tout simplement incroyable capable de jutsus très certainement dévastateurs… Et ce ciel qui gronde au loin, l’orage n’est pas loin, peut-être que le Ranton me mènera à la victoire… Enfin bon, faudrait que j’arrête d’extrapoler et de me mettre une pression trop élevée, si ça se trouve nous ne trouverons même pas les deux criminels… »

Notre protagoniste ne perdait pas sa sale habitude d’être quelqu’un d’assez pessimiste voire apeuré, cela traduisait vraisemblablement en son manque de confiance en soi mais également dans les responsabilités qu’on lui confiait. Voilà peut-être ce qui démontrait la faiblesse d’un enfant prodige, c’était son manque de pragmatisme et de maturité face à la difficulté. Toutefois, il se déplaça à grandes enjambées jusqu’au point de rendez-vous, la tête pleine d’interrogations sur une stratégie à mettre en place et quels jutsus employer ?

Une quinzaine de minutes plus tard…

Le shinobi copieur se tenait devant lui, son bandeau frontal dissimulant l’un de ses yeux, la seule question qui titilla l’oreille du garçon n’était pas de savoir ce qui se cacher sous le tissu mais plutôt comment il pouvait vivre en ne possédant qu’une moitié de son champ de vision. Nerveusement, Rei ne put étouffer un rire à l’idée d’être borgne et par malheur de ne pas voir par exemple où se trouve l’objectif par faute d’un champ de vision réduit. Néanmoins, le shinobi trentenaire imposait le respect, sa chevelure argentée et cette sérénité affichée était réellement impressionnante et Rei ne put que s’incliner devant un tel homme. La kunoichi, quant à elle, l’Iwajin paraissait assez juvénile, voire le même âge que notre protagoniste ce qui signifiait qu’elle possédait un potentiel immense mais également qu’elle devait avoir une certaine appréhension face au défi annoncé. Rassuré, Rei observa ses formes discrètement puis se mit à littéralement bloqué sur ses hanches, sans bien savoir pourquoi, il était amusant de noter qu’elle ne mesurait pas plus d’un mètre soixante et c’était amusant de voir une personne aussi petite pouvait être jônin, une fois de plus ce n’était pas le gabarit qui signifiait combien la personne pouvait être puissante et notre jeune homme était réellement satisfait de cela, après de longues secondes où le silence fût maitre des lieux, il se décida à faire un récapitulatif du sujet de la mission mais aussi sur ses propres compétences au combat.

« Je me présente, Rei Denki, jônin missioné par la Raikage Yotsuki Aa pour vous épauler dans la mission consistant à pourchasser deux déserteurs tristement célèbres, pour vous faire un bref descriptif de la situation, il est dit qu’ils se trouvent dans cette forêt qui, comme vous l’aurez remarqué dispose d’un bon nombre de résineux nous offrant de bonnes alternatives pour nous dissimuler à leur vue mais également à se mettre l’abri de leurs assauts si ces derniers deviennent trop envahissants… Je tiens à vous signaler une simple particularité, je suis un ninja de Kumo et je ne reculerais devant rien pour défaire la menace que sont ces deux hommes, avec ma personne dans vos rangs, vous pourrez compter sur l’Orage pour vous couvrir si la situation devient irrespirable, j’ai également appris à assimiler le Taijutsu au Ninjutsu pour me rendre plus efficace dans les combats raprochés, la suite vous la découvrirez comme nos adversaires communs lors de l’instant T. Je pense et j’affirme qu’il serait judicieux que vous m’expliquiez en quoi consiste votre art shinobi bien que pour Kakashi Hatake, cela semble compromis étant donné que votre nom vous précède. Nous discuterons de tout cela en chemin car les renseignements ont été très précis sur le point que les deux individus étaient en fuite et qu’ils se déplaçaient à une allure digne d’un feu follet, chers membres de l’Alliance, allons-y… »

Rien ne laissait deviner qu’il n’était pas expérimenté dans la conduite de missions d’une telle ampleur, le visage fermé et focalisé sur les dernières directives qu’on lui avaient transmis, Rei se mit en marche en souhaitant marquer le pas de différentes phrases ayant pour but de rendre l’itinéraire plus court qu’il n’en paraissait comme par exemple des demandes incessantes sur leur style de combat ou encore quel arsenal ces derniers pouvaient-ils bien posséder et maîtriser. Etrangement, la poursuite fut plus rapide que prévu car ils tombèrent, bien sans faire totalement exprès nez à nez avec leurs deux opposants. Le lieu était assez semblable à la clairière où les trois associés de l’µAlliance avaient établi un premier contact cependant l’aire qui d’un naturel paisible allait se transformer en véritable arène où une lutte ardente s’annonçait, la superficie du terrain était assez réduite et on pouvait voir ces mêmes végétaux que Rei évoquait à ses compagnons un peu présents de ça et là. Ce qui marqua surtout la vision du jônin était ces deux combattants arborant fièrement leur dédain pour le trio avec un être aux dents étranges qui arguer avec ferveur une confiance trop évidente. Le plus inquiétant était d’observer l’autre antagoniste qui était aux antipodes de son compagnon, muré dans le silence il se contentait simplement de les fixer successivement sans prononcer le moindre terme provocateur ou une simple mise en garde. Les deux possédaient des lames bien différentes ou plutôt il n’y avait seulement l’Hozuki qui la portait fièrement, l’héritier, quant à lui ne l’avait toujours pas dégainé et le fourreau d’une longueur surprenante témoignait très certainement d’une arme assez fine permettant une maniabilité accrue ce qui, une nouvelle fois marqué une opposition avec le requin à la chevelure bleutée. La distance était trop importante pour que l’éclair de Kumo puisse deviner si les pupilles extraordinaires de Sasuke étaient actives. Après avoir étudié en détail ses opposants, il jeta un regard à ses deux comparses et leur souffla avec précaution.

« Je pense que nous devrions nous séparer pour isoler les deux éléments, je pense qu’il serait judicieux que Kakashi affronte Sasuke avec l’aide de Tori, quant à moi, j’ai bien envie de me farcir le poisson nous traitant avec moquerie, je vais lui montrer ce qu’un membre de l’Alliance est capable. Je vais ouvrir le feu et profitez-en pour le surprendre afin qu’il ne puisse pas réagir ou dissimulez-vous parmi les arbres environnants. Dès que je me serais défait de mon vis-à-vis, j’essaierais de vous prêter main forte à moins que ça ne soit le contraire… »

Les mains jointes, Rei fit miroiter une lueur incandescente et puissante qui engloba l’enceinte de la zone de combat, le but n’était bien sûr pas de faire des dégâts mais plutôt de les perturber pour permettre à ses alliés d’être en bonne position pour lancer l’assaut. Concentrant son chakra sur ses jambes, notre ami se déplaça avec vivacité à un arbre à la circonférence assez impressionnante puis il exécuta quelques mudras permettant de faire une [action cachée], avant de sortir brusquement de sa cachette accompagné d’un jumeau identique. Vigilant, il patienta en analysant les gestes de son adversaire désigné.

« Allez, amène-toi très cher Hozuki, je t’attends de pied ferme et je vais t’apprendre qu’il ne faut surtout pas sous-estimer un homme de ma trempe et encore moins si il est accompagné de guerriers de premier ordre… La vie est trop courte pour avoir la haine, ça n’en vaut pas la peine… Mais il y a des moments constituant notre existence où l’on ne peut faire autrement… »

Le jônin éprouvait une certaine rancœur car, en dépit de son adversaire qui, était sûrement quelqu’un de plus expérimenté, avait l’intention de mettre en déroute le combattant de façon exemplaire pour l’amener à comprendre que l’on ne pouvait lancer des quolibets à l’attention du village de Kumo.
Spoiler:
 
[/size]


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke] Dim 6 Mai - 22:39

Traquer ou Traqué ?



Elle était là, tapie dans l'ombre, le souffle court, relevant le moindre mouvement aux alentours de ses yeux écarquillés. Cachée dans une végétation dense, Tori attendait. Affalée ventre à terre, elle avait une respiration aussi légère que le souffle du vent qui faisait danser les herbes hautes où elle demeurait invisible, presque éteinte aux yeux du monde. Quelques insectes gambadaient de temps à autre sur sa peau, mais elle n'en avait que faire, l'heure n'était pas encore venue, elle devait attendre. La jeune ninja originaire du Pays de la Terre était embusquée là depuis une bonne demie heure, et elle avait eu tout le temps de relativiser la tâche immense qui l'attendait. Un challenge de l'ordre de la démence, celui d'arrêter deux des plus dangereux criminels en activité dans le monde shinobi : Sasuke Uchiha, et Suigetsu Hôzuki. Elle se revoyait la vieille, encore face à son Tsuchikage installé derrière son bureau, l'air grave, lui expliquant les enjeux politiques de sa participation. Une fois encore, Tori ne sut si c'était par animosité ou confiance que son leader lui avait confié une tâche aussi dangereuse. Bien sûr, comme tout ninja un tant soit peu réaliste, elle savait que son existence entière sa vie entière était régit par avec une épée de damoclès au dessus de la tête. Et qu'au moindre faux pas, elle viendrait la faucher net, qu'importe sa jeunesse et la faiblesse de ses accomplissements. Telle est la fatalité des ombres partageant son destin, être esclave de la perfection, par seule volonté de survie.

Pour l'assister dans sa tâche, les villages de Konoha et Kumo avaient déployés chacun un shinobi de leurs effectifs, Kakashi Hatake représentant le Village de la Feuille, et un certain Rei Denki servant les intérêts du Village de la Foudre. Ils ne seraient pas de trop de trois pour accomplir cet exploit, terrasser le descendant de la lignée Uchiha et l'héritier de la volonté de Zabuza, le démon du brouillard. Les dès étaient jetés et sous peu, une symphonie infernale où le grondement du tonnerre, le mugissement de l'eau, et le crépitement des flammes, allait retentir, et ébranler le cœur de ceux qui allaient en être à l'origine.

Il s'écoula encore cinq minutes pendant laquelle Tori sembla vide de toute vie, avant que n'émerge du sol, juste à coté d'elle, un mammifère terrestre aux airs malins. Il s'agissait d'une taupe plus grosse que la normale qui se caractérisait par le port d'un casque de mineur, d'une fleur sur le nez, et la présence d'une petite pioche entre ses pattes. Le tunnelier animal approcha son museau de l'oreille de son invocatrice, et lui chuchota :


- Ils sont là, à trente mètres au nord est.

À cet instant, Tori se redressa brusquement, humant l'air forestier qui semblait un réconfort à coté du relent des feuilles en décomposition au sol, et dégagea de sa peau les quelques rampants qui s'évertuaient à rester accrochés à elle, l'heure n'était plus à la dissimulation, il était temps d'agir. Elle suivit les recommandations de son allié invoqué, et déboucha sur Kakashi qui patientait à son tour, avec plus de nonchalance qu'elle ne l'aurait cru. Les joues de Tori se tintèrent un instant de rouge au souvenir de sa première rencontre avec le Ninja Copieur qui s'était faite dans des conditions... peu ordinaires. Elle préféra garder le silence et tâcher de mettre de coté ce qui appartenait au passé pour se concentrer sur ce qui était à venir. La kunoichi s'adossa au tronc d'un arbre et n'eut à attendre qu'une trentaine de secondes pour que se manifeste son second coéquipier qui, contrairement à l'homme aux cheveux d'argent, était un parfait inconnu. Il émanait toutefois de son visage un air sérieux qui semblait laisser supposer une certaine expérience, ou tout du moins une conscience de l'ampleur de la mission qui leur avait été confiée. Cependant, quand il commença à parler, Tori fut surprise de constater combien il semblait se donner de l'importance et eut l'impression qu'il voulait s'approprier la place de chef de l'équipe, rôle qui incombait davantage au Ninja Copieur selon la jeune kunoichi. Le ninja de Kumo se lança dans une longue tirade qui arracha une grimace exaspérée à Tori qui n'aimait que l'on perde son temps dans des tournures de phrase emphatiques. Elle sembla vouloir donner l'exemple en résumant avec concision ses talents.

- Je suis Hanekaijin Tori d'Iwa. J'utilise essentiellement le Katon et le Taijutsu, mes capacités en reconnaissances sont au dessus de la moyenne grâce à un... soutien extérieur.

C'était déjà fini, elle adressa un sourire un brin railleur à son confrère de Kumo avant que le groupe ne se mette en marche. Grâce à son lien avec ses alliés taupes, Tori savait qu'ils se dirigeaient tous les trois vers la bonne direction, et ne fut pas surprise de trouver les deux renégats à l'arrêt, l'affrontement était désormais inévitable. Tori ne sut pas au départ qui était qui parmi les deux criminels qui les scrutaient avec froideur, l'un avec une arrogance antipathique, l'autre avec une condescendance discrète. Tori détourna aussitôt son regard d'eux, elle connaissait le pouvoir immense qu'avait Madara Uchiha, le fondateur de Konoha, et sa capacité à affecter l'esprit par son seul regard. Elle ne préférait prendre aucun risque contre un être partageant le sang de celui qui fut un tel fléau. Par ailleurs, elle avait ses... contacts souterrains qui étaient en mesure de l'informer des déplacements de ses ennemis, ils allaient être d'une aide précieuse.

Rei, le ninja de Kumo, semblait partant pour affronter d'homme à homme l'épéiste déserteur de Kiri. Tori ne savait pas s'il s'agissait là d'une affaire de fierté masculine, mais elle estimait risqué de laisser ainsi un allié seul face à un adversaire d'une telle renommée. Mais à bien y réfléchir, le dénomme Sasuke devait constituer une menace autrement plus importante, l'attaquer à deux sans penser à une éventuelle intervention de son équipier était une perspective encourageante. Tori acquiesça à la proposition du chef autoproclamé, et riva son regard vaguement en direction de Sasuke, sans le fixer directement. Dans tous les cas, cela risquait d'être difficile, très difficile.

Elle adressa un coup d'oeil complice à Kakashi, et profita de la distraction de Rei pour assurer ses arrière. Elle prit les devants en exécutant ses premiers signes, une incantation rapide qui anima sa gorge d'une vive chaleur.


¤ Katon - Hai no Maku ! ¤
Tori dégorgea alors d'impressionnantes nappes opaques composées de particules noires, une vague de poussière qui fondait sur Sasuke, menaçant ses yeux si précieux de graves blessures. Du point de vue de la combattante d'Iwa, c'était un excellent moyen de détourner l'attention de l'héritier du pouvoir des Uchiha, une ouverture que Kakashi saurait peut être exploiter à son avantage. Mais elle n'était pas dupe, elle savait bien que ce jutsu relativement basique ne saurait intimider leur terrible adversaire. Toujours est-il qu'une simple gène, une simple inattention provoquée, pouvait constituer une clé susceptible de leur accorder un avantage, à défaut des les diriger directement vers la porte de la victoire, encore hors d'accès, pour l'heure. Elle en profita également pour faire appel à un clone consistant qui se lança aussitôt à l'attaque, tentant de prendre à revers leur opposant.



Jutsus utilisés :

Spoiler:
 


Dernière édition par Tori Hanekaijin le Lun 21 Mai - 14:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke] Lun 7 Mai - 15:07



Un Combat De Titan



Une nouvelle mission. Ses la première chose que Kakashi avait reçue comme information à son réveille. Une petite lettre de la ravissante Tsunade-Same. Elle devait être trop occupée pour le rencontrer en personne. Il débarqua de son lit tranquillement mais surement. Il prit la lettre entre ses mains et la regarda un instant. Il aurait bien pu la laisser sur le sol ou la jetée. Après tout Kakashi devait être le ninja le plus non-chaland de ce monde. À vrai dire, il est le ninja le plus non-chaland de ce monde! Toutefois, dans la condition où se trouvait ce fameux univers, il ne pouvait pas refuser une mission qui pouvait en aider plus d’un. Soudain, un petit détail attirât son attention sur l’enveloppe de la lettre. Un petit sot avec la lettre S gravée harmonieusement et très bien décoré. Comme si avec ces beaux artifices le Shinobi allait être heureux de recevoir une mission dangereuse au risque de mort très élevé. Seul Naruto aurait été assez fou pour être heureux en voyant cette lettre. Kakashi retira le message de l’enveloppe. La première phrase ne présageait rien de bon.


Hatake Kakashi.
Comme tu le sais déjà, Sasuke a quitté le village de la feuille depuis déjà un long moment. Nos missions pour le retrouver ont toujours été des échecs lamentables. Cette fois le conseil d’Iwa, Konoha et Kumo ont décidé d’envoyer un ninja de leurs meilleurs effectifs pour tenter de le capturer. Tu sais aussi bien que moi que vos chances de réussite sont plus qu’infime. À moins que le Tsuchikage et que le Raikage au même sois venu t’appuyer. J’espère vraiment que tu vas revenir en vie j’ai encore besoin de toi ici à Konoha. Tu es le plus apte a aider nos allié tu connais bien Sasuke et tu possèdes un des seuls atouts qui peut rivaliser avec lui. Bonne chance Kakashi je compte sur toi.

Cordiallement
Godaime Hokage, Tsunade.



La lettre bouleversa Kakashi. Elle le désespéra aussi d’ailleurs. Ou pouvait-il avoir ratée son apprentissage pour qu’il devienne ici. Pourtant, il avait bien traité Sasuke. Il l’avait entraîné, choyer et lui avait même appris une des techniques les plus puissantes. D’ailleurs il l’utilisait maintenant contre son propre inventeur. Les informations concernant la mission se trouvaient tout en bas de la lettre. Suigetsu Hozuki accompagnait notre petit Uchiha déserteur. Un sourire moqueur apparut sur les lèvres du ninja copieur.

- Je ne suis pas certain qu’il va être heureux de me revoir celui-là.

Si Suigetsu était encore en liberté, cela signifiait que la Shinobi de Kiri qui l’avait amené l’avait berné. Une motivation de plus pour au moins ramener l’un des deux Nukenin à Konoha. Le Shinobi à la chevelure argentée déposa la lettre sur son bureau et commença à emballer ses affaires. Il prit le strict minimum. Il ne voulait pas arriver sur le champ de bataille déjà épuisé. Il sortit de sa maison et regarda le village de Konoha qui était étonnamment paisible et serin malgré les derniers évènements. Kakashi ferma un œil et sourit.

*Si j’ai à mourir je serai heureux de le faire pour vous tousse.*

Kakashi prit finalement la direction des grandes portes et s’élança dans la forêt. Le copieur lança un dernier regard à son village temps aimé et parti en direction de Kumo. Un long voyage de 4 jours l’attendait.

Le voyage fut long, très long. Kakashi avait fait le voyage jusqu’à Kumo une seule fois. Il ne se rappelait pas de la distance à parcourir. Heureusement que le faux Uchiha avait une endurance magistrale car le voyage avait été plus long que prévu. Il arriva tout de même dans la forêt de Kumo là où avaient été aperçus Sasuke et Suigetsu pour la dernière fois. Bizarrement, Kakashi était arrivé premier sur les lieux. Il en profita pour faire son activité préférée. Il sortit son livre et s’accota sur un des arbres. Un silence lourd se posa dans la forêt. Aucun oiseau ne chantait. Aucun animal ne courait autour de lui. Ils le savaient. Un combat digne des titans allait commencer. 15 minutes plus tard, un jeune homme arborant le signe de Kumo sur son bandeau vint déranger se doux silence. Ils semblait confient et sûr de lui. Quelques minutes plus tard une jeune Iwajin que Kakashi avait déjà croisée aux sources chaudes arriva sur les lieux. Malaise… Elle l’avait vu sans son masque et sans le reste de son linge. D’ailleurs la première image que Kakashi eut en tête fut le corps de la Kunoichi complètement nue.

*Jiraya m’a beaucoup trop influencé.*

Kakashi sorti cette image de sa tête et écouta les présentations de ses nouveaux alliés. Celle du Shinobi de Kumo fut longue et fatidique mais, elle montrait une détermination et un vouloir immense qui fit sourire le ninja de Konoha. Il était fier de la nouvelle génération. L’Iwajin fut brève et précise. Kakashi admirait la maturité de la dame malgré son jeune âge, un atout majeur dans leur situation. Quand ce fut son tour, le faux Uchiha mit son livre dans sa poche arrière et leva son seul œil sur les deux ninjas.

-Hatake Kakashi du village caché de Konoha. Utilisateur du Suiton, Raiton, Katon et Doton. On me considère relativement polyvalent. Comme il m’est impossible de réussir sans votre aide précieuse, je veux que nous sortions les 3 vivants de ce combat. J’ai plusieurs informations pour vous. J’ai affronté nos deux adversaires, Suigetsu est un épéiste expert en Suiton. Il possède la capacité de se liquéfier. Sasuke lui possède le sharringan. Même s'il n’est pas spécialiste en Genjutsu il est important de le combattre sans le regarder dans les yeux. Fixer son corps, sa bouche, son nez mais jamais ses yeux. Je vous le concède, ça ne sera pas facile, mais vous devez le faire.

Une fois les présentations faite, les 3 alliés foncèrent en direction de l’endroit où Suigetsu et Sasuke avaient été localisés. Aussitôt face à eux, ses deux alliés foncèrent au combat. Rei s’empressa d’isoler Suigetsu. Raiton vs Suiton. Un plan plutôt efficace. Kakashi regarda Sasuke sans le fixer dans les yeux. Le ninja copieur releva doucement son bandeau et fit apparaître sa pupille rougeoyante.

-Sasuke… Pourquoi es-tu devenu ainsi? Ou est-ce que j’ai raté ton apprentissage pour que je doive t’affronter aujourd’hui. Ça me désole et me fait mal de devoir combattre contre toi et pas à tes coté. Je ni peut rien. Tu as choisi ta voie et j’ai choisi la mienne. J’espère qu’un jour tu changeras.

Le ninja copieur sorti deux petites clochettes attachées avec des cordes rouges et les attachât à sa ceinture. Il regarda son ancien élève et sourit.

-On dit souvent que l’élève a dépassé le maître. J’ai fait ce test avec Naruto et Sakura il y a quelque temps. Voyons voir ou tu en es rendu désormais.

Kakashi lança un sourire amical à Sasuke et se mit en position de combats. Tori ne perdit pas de temps et passa à l’action. Elle envoya un nuage de cendres et de braise sur Sasuke. Ce nuage enlevait toute option de combat rapproché. Kakashi décida donc de rester dans le Katon, après tout Sasuke n’était pas un expert Suiton. Après plusieurs mudras extrêmement rapides, Kakashi plaçât sa main avec son pouce et son index en forme de cercle devant sa bouche et remplit ses poumons de flammes avant de l’expulser sous la forme d’une boule de feu gigantesque.

-Katon - Shinkyuu Goukakyuu no Jutsu!!!


La boule de feu et le nuage de braise foncèrent sur Sasuke sur 2 flancs différents. Kakashi se déplaça à une dizaine de mètres vers la droite pour rendre plus difficile l’opportunité de toucher les deux Shinobis avec la même technique. Le combat était commencé et il promettait d’être violent.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke] Lun 7 Mai - 21:15



MA JUSTICE



Kumogakure, village de timbrés! Les seuls habitants que Sasuke avait rencontrés se résumaient à Killer Bee et le Raikage, mais c’était suffisant pour s’en faire une idée. Des monstres tous les deux, des bêtes de force brute desquelles il lui fallait grandement se méfier. C’était donc un pari risqué ce qu’il allait bientôt entreprendre, mais ça demeurait la seule solution à portée de main. Pour ses futures quêtes, c’était inévitable qu’il s’approvisionne en arme et en nourriture. Aujourd’hui, il était tout près d’un petit village aux alentours du village de la foudre. L’Uchiha avait déjà envoyé un faucon à son équipier afin qu’il le rejoigne. Patientant qu’il arrive, l’adolescent aux cheveux de jais se baladait à couvert sous une longue cape noire, visitant les lieux. Il avait déjà repéré l’endroit où il ferait ses achats. C’est donc nonchalamment appuyé contre un comptoir d’un bar miteux, buvant un simple verre de jus, que le vengeur attendait la venue de l’épéiste. Lorsque Suigetsu arriva enfin, l’utilisateur du puissant dojutsu lui fit part de son planning de la journée, sans plus de détails ou autres paroles inutiles. Les deux garçons se dirigèrent donc dans différentes boutiques, mâtant les armes. Sasuke cherchait les meilleures, les plus affutées, celles qui ne laisseraient aucune chance à ses ennemis grâce à son sharingan. Il en prit une grande quantité, qu’il pourrait par la suite sceller dans des parchemins accrochés à ses avant-bras. Le survivant du clan maudit ne se préoccupa pas trop de ce qu’achetait son équipier, mais il remarqua qu’il avait maintenant une épée, difficile à manquer malgré le tissu qui la recouvrait. Alors il avait déjà réussi à s’en procurer une en si peu de temps… Le noiraud était bien curieux de savoir comment il avait fait, mais il se garda cette question pour plus tard, lorsqu’ils seraient tous les deux dans un endroit plus calme et plus sûr. Les murs avaient des oreilles après tout. Ils devaient jouer profil bas pour sortir d’ici sans problème. Quand ils eurent terminé avec les kunais et autres trucs tranchants, les deux adolescents se rendirent à un marché alimentaire. Ils achetèrent quelques vives, le temps de tenir jusqu’à ce qu’ils trouvent un autre endroit ou mieux leur cachette permanente.

Ils sortirent ensuite du petit village. Le jeune homme regarda vaguement le ciel, il put voir au loin une cellule orageuse en formation. Le vent la porterait bientôt au dessus de leur tête. S’adossant ensuite contre un arbre proche, les mains de l’Uchiha sortirent de sous sa cape. Il s’attela à préparer des sceaux d’invocation pour ses armes nouvellement acquises. Heureusement, la manœuvre ne lui prit pas tellement de temps, parce que son instinct de combattant lui dicta que quelque chose n’allait pas. Il releva la tête, laissant ses orbes noirs scruter les environs. Oui, c’était trop calme, trop… prévisible. D’un geste, il somma Suigetsu de le suivre et partit à vive allure des lieux. Apparemment, ils avaient été repérés malgré toutes leurs précautions. Ce pays était décidément bien galère… Alors qu’il était entré dans une petite agglomération proche du village caché de la feuille en compagnie de Tobi récemment, entendant ce que les shinobis pensaient de son frère et que personne n’avait noté leur présence, eux ici avait su le faire. Le pays des Nuages n’était donc pas à sous-estimer. Dans ses songes, Sasuke accéléra le pas. Sa vitesse durement acquise, mais surtout exceptionnelle lui permettait de se mouvoir avec précision, de semer les plus redoutables de ce monde. Néanmoins, il n’était pas seul et la présence de son équipier se fit sentir. L’épéiste demanda à l’être des ténèbres de prendre une pause, ayant besoin de s’hydrater. Pouvait-il vraiment refuser? S’ils continuaient à ce rythme, l’homme aqueux ne serait pas en étant de combattre et deviendrait un poids. De mauvaises grâces, l’Uchiha obtempéra à sa demande. Vigilent, toujours caché sous sa longue cape noire, il scrutait les environs. Il savait qu’ils les rattrapaient, c’était indéniable, il ne pouvait que se préparer à les recevoir. C’est alors que ses iris passèrent au rouge, ornées de trois petites virgules sombres. Il pouvait clairement distinguer trois chakra différents approcher, mais pas seulement eux. Il semblait y en avoir sous terre aussi. Ça s’annonçait assez mal, mais qu’importe, il était trop tard pour reculer. De toute façon, le survivant de l’éventail trépignait déjà d’impatience de tuer tous ces cons qui osaient se foutre sur son chemin. S’il y avait des Konohajin dans le lot, ça en serait d’autant plus jouissif. Sasuke informa donc Suigetsu qu’ils allaient être deux contre trois, mais aussi qu’il devait se méfier du sol.

Lorsqu’ils arrivèrent enfin, le noiraud jugea du regard ses futurs adversaires. Des êtres sans intérêt visiblement, sauf un. En effet, Kakashi était de la partie. Un sourire mauvais étira ses lèvres, mais c’était dissimulé sous sa cape. L’adrénaline envahissait ses veines, il trépignait que d’une envie, envoyer son ex-sensei dans l’autre monde! Cette idée l’excitait tellement, il pourrait commencer aujourd’hui même son sombre dessein, celui de détruire tout habitant de Konoha de ce monde! Son expression changea, devenant démente, avide de sang. Au moment où il rabattrait sa capuche, tous verraient l’énorme erreur d’être ainsi venu à lui. Par ailleurs, son aura glaciale prenait de plus en plus de place. L’endroit devenait comme vide, oppressé sous le chakra noir de l’Uchiha. Les moins expérimentés frémissaient de peur en ressentant ses envies de meurtre. Sa démence l’envahissait, sa haine grandissait. Ils avaient osé venir se mettre en travers de sa route, ils en paieraient tous le lourd prix, peu importe qu’ils étaient! Le dernier représentant de l’éventail avait survécu au sommet des Kages, ce n’était pas maintenant que sa vie allait s’achever, jamais avant que son ultime objectif ne soit accompli. C’est alors que le jeune qui accompagnait son ex-professeur s’adressa à ses deux équipiers, comme si les nukenins n’étaient pas là. Nan mais, il s’attendait à quoi lui comme ça? Que l’Uchiha reste bêtement là à les regarder et attendre qu’il ait fini? Ils étaient suffisamment loin pour ne pas entendre ce qu’il leur racontait mais qu’importe, ça ne devait pas être important. Sans attendre, Sasuke sortit ses mains de sous sa cape. Avec toute la vitesse dont il était capable, il composa une série de signe puis un sceau se forma. Profitant de la fumée provoquée par l’apparition de son invocation, l’Uchiha lui sauta sur le dos et tous deux s’envolèrent. Heureusement, puisque la salve de techniques arriva. D’abord un rayon de lumière, qui visiblement, était trop loin pour lui causer du tort… Même Suigetsu s’en sortirait indemne, il n’avait pas à s’en faire. Puis l’adolescente et Kakashi envoyèrent deux différents katon, que grâce à l’agilité du faucon, il put éviter, celui de son ex-sensei passa tout de même très près. Il sentit la chaleur, les flammes venir chatouiller son pauvre oiseau qui encaissa malgré lui. Les jutsu allèrent s’échouer contre les arbres plus loin dans un bruit sourd, provoquant une montée de fumée derrière Suigetsu.

Sasuke se positionna en hauteur avec son invocation, à une dizaine de mètre au-dessus de la zone et analysa donc rapidement la situation, à peine quelques secondes, le temps de répliquer à Kakashi. Ils étaient en désavantage numérique et en prime, il décelait des clones sur le terrain. Il ne pouvait donc pas agir sans réfléchir un peu et se fier trop sur sa défense ultime, surtout avec ce Kakashi qui le répugnait maintenant au plus haut point. Oh, le junin avait bien tenté de lui parlé juste là, avant son attaque de feu, mais l’adolescent aux cheveux de jais n’en eut cure et son envie de vomir augmenta encore quand il vit l’autre sortir ses deux vieilles clochettes, lui parlant de Naruto et Sakura. Savait-il ce que jeune déserteur lui avait fait subir récemment à cette fille? Probablement pas, sinon il ne serait pas si nostalgique à son égard. Pour le moment, il semblerait qu’il doive affronter la fille et le copieur. Ce putain de Konohajin voleur de sharingan allait payer aujourd’hui! Sa vengeance commençait maintenant. Il désirait ardemment le neutraliser. C’est dans cet étant d’esprit que sa voix grave s’éleva pour la première fois.


-C’est ton village de merde qui a tout râté! Je ne changerai pas, Konoha doit payer! scanda-t-il, le ton colérique, avec cette touche de démence qui le caractérisait aujourd’hui.

Sasuke mira ensuite les clochettes. Nan mais, il croyait vraiment que lui, le dernier Uchiha sur cette terre allait s’abaisser à refaire ce test inutile? La bonne blague! Il n’avait pas de temps à perdre à jouer à son petit jeu, encore moins à lui donner cette satisfaction. Le nukenin n’était plus un gamin, seule la mort, la souffrance et la vengeance l’intéressaient désormais. Ses désillusions d’enfants, cela faisait bien longtemps qu’il les avait perdus, bien longtemps...

-Si tu penses pouvoir me vaincre Kakashi… je briserai cette illusion! Je te ferai connaitre ma justice et ma souffrance!


Avec l’oiseau, le ninja renégat plongea, réduisant la distance entre lui et ses cibles. Révoquant ensuite l’invocation dans un pouf sonore, profitant de l’effet de surprise que cela engendrait, il s’élança, Kusanagi à la main, directement sur le ninja copieur. L’arme était parcourue par un chidori crépitant. La hauteur aidait aussi à prendre de la vitesse. Il ne serait pas aisé de le voir venir pour ceux qui ne possédaient pas la terrible pupille, et même l’imposteur aurait du mal à parer. Dans la chute, sa capuche était tombée en arrière, sa cape était sur le point de se détacher. Son visage était crispé par le dégoût, par la haine et par la démence. Ses iris voyaient tous, mais surtout le point vital qu’il visait à l’aide de son tranchant katana. Sasuke était à fond dans l’affrontement, son esprit entièrement focalisé sur ce terrain, sa haine le guidait et le ferait triompher!




Techniques et récapitulatif :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke] Mar 8 Mai - 0:46



Ça commence



Voilà que Sasuke s'était déjà engagé dans la mêlé. Le combat s'annonçait être excessivement rude vu leur désavantage numérique. L'Hôzuki avait une confiance éternel envers ses capacités et pensait pouvoir déjouer celui qui lui faisait face. C'était un ninja de Kumo, le pays de la foudre. Les trois qu'il avait rencontrer de genre maîtrisaient tous le raiton, ce qui voulait dire que lui aussi devrait maîtriser l'élément. Kakashi était lui aussi parmi les rangs ennemis. L'ayant déjà combattu, Suigetsu savait qu'il avait pu partager les maigres informations qu'il avait sur sa personne. Son copain Uchiha s'était déjà élevé dans les airs à une vitesse vertigineuse sur un grand faucon brun ! Puis, d'une façon magistrale et sous les yeux de la foule, il avait influé du chakra raiton dans son épée, fonçant maintenant droit vers Kakashi. Les enjeux du combat étaient maintenant clair, l'épéiste devrait se charger du ninja qui lui faisait face et quand à Sasuke, il s'occuperait des deux autres. Il était maintenant temps pour lui d'agir. Une lumière planait sur le champ de bataille mais n'était pas encore assez puissante pour l'atteindre et l'aveugler, quel chance !

Sasuke se prenait pour la vedette du combat et Suigetsu n'aimait pas ça. Il voulait prouver sa valeur et démontrer envers tous et chacun qu'il n'était pas l'allié encombrant mais plutôt le partenaire utile. Amorçant une rapide série de mudras, l'ex ninja de kiri bu d'un trait ce qui restait de sa gourde d'eau pour ensuite en cracher le contenu renforcé de chakra. Une épaisse boule d'eau fonça sur le ninja de Kumo. Tirant d'un trait Nuibari de son fourreau, l'Hôzuki enchaîna pour une seconde fois des rapides mouvements de mains qui menèrent à *action cachée*. S'élançant encore et toujours derrière son immense cracha, qui n'était pas rattaché à son corps, Suigetsu espérait que l'épaisse boule frappe de plein fouet son adversaire et qu'il puisse lui trancher la gorge.

Il allait réaliser ses premiers essais de réel combat avec Nuibari. La dernière fois contre Kakashi, il s'était laissé avoir par une bête technique de clone, cette fois, il avait tout prévu et allait mettre fin à ce combat de façon héroïque et légendaire. Souriant dans son élan en apercevant son reflet dans sa lame, il espérait pouvoir engager un duel au fer dans lequel il sortirait obligatoirement vainqueur. Après tout, il était l'un des derniers de la puissance caste qu'étaient autrefois les épéistes. Il y avait bien cet imbécile de Chôjuro et Kisame qui rodaient encore mais il aura tout fait de les mettre hors d'était de nuire pour recréer son propre groupe. Des noms lui venaient en tête pour les futurs processeurs des épées, mais dans l'action du combat actuel, il se focalisa sur ce qu'il devait faire. La boule d'eau arrivait maintenant à un impact imminent avec le kumojin. Seul une technique doton pourrait la contrer vu la vitesse de la boule d'eau qui fendait l'air. Peut-être pourrait-il l'éviter avec une quelconque technique de téléportation ? Dans tous les cas, une substitution se préparait et il n'avait pas semblé en planifier une auparavant. Il restait tout de même un problème. Suigetsu s'avançait face à deux ennemis seul et l'un était fort possiblement de nature raiton. Ceux qui leur faisait face n'étaient pas des ninjas de pacotille et les techniques bunshin n'étaient plus utilisés à ce niveau pour simplement distraire et non attaquer. La suite promettait d'être intéressante. Devrait-il lire le jeu de pied de deux adversaires à la fois ou même éviter une technique raiton de haut niveau ? L'Hôzuki ne savait à quoi s'attendre mais avait préparé ses atouts pour la suite du combat. C'est à ce moment que sa technique cachée entre en jeu.

Jaillissant de la boule d'eau, un clone d'eau sauta dans les airs, un katana acheté à la boutique précédemment en main.








Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke] Mer 9 Mai - 21:07

Rei Denki a écrit:


STRUGGLE AGAINST EVIL...



Kakashi avait mentionné précédemment qu’ils se devaient de ne pas croiser les prunelles du déserteur de Konoha ou ces derniers se présenteront au-devant de très grands risques que seul le shinobi à la chevelure aussi sombre que sa colère. Un bref coup d’œil sur le jeune combattant, ce dernier braillait à tue-tête sa haine envers son ancien sensei… Alors comme ça, l’illustre Kakashi Hatake, avait formé cet homme qui, désormais était l’une des personnes les plus traquées par-delà les pays respectifs que composait l’univers shinobi. Mais également, ce même garçon éprouvait une véritable volonté de destruction massive envers son pays natal, il devait sûrement y avoir un fait ayant pu l’amener à avoir ce sentiment terrible de haine. Mais l’heure n’était pas à la rêverie ou au questionnement pour ces êtres, surtout quand ces derniers possédaient des pouvoirs dévastateurs. Rei, toujours dissimulé au regard impressionnant de Suigetsu, il laissa le requin prendre les devants et sacrifia son premier clone de foudre pour tout d’abord éradiquer la menace du clone d’eau pouvant mettre en danger sa machination. Le deuxième jumeau de Rei n’eût guère besoin de grands gestes pour se détourner de la trajectoire du jutsu de type Suiton avant de faire face à un Hozuki courant à grandes enjambées dissimulé derrière son projectile, arme à la main en tentant vainement de surprendre le Kumojin. Triste stratégie pour le Kirijin déserteur, ce dernier s’élançait à corps perdu sans pour autant avoir adopté un stratagème lui permettant de pouvoir se sortir d’une position risquée à moins que Rei, au travers de son jumeau n’ait effectué des mudras derrière sa sphère d’eau.

« Allez, amène-toi mon grand, tu vas ressentir la puissance d’un Kumojin possédant la puissance de l’Orage… »

Idéalement placé, le déserteur à une distance réellement proche, Rei fit une longue incantation et soudainement, après avoir joint ses mains, il prononça les termes « Reizaa Denkou », cinq lasers pénétrèrent dans la glaise avant de partir avec vivacité en direction du ninja, sourire aux lèvres, toujours masqué derrière sa grosse cime d’arbre, il espérait que son jutsu de rang A lui permettrait de prendre le dessus sur le jeune dissident…De peur de ne pas avoir mis à mal son adversaire, ce dernier prit une impulsion importante en arrière étant donné que cet énergumène semblait bien déterminé à réduire la distance entre le tandem d’antagonistes. D'un autre côté, Rei ne pouvait prêter attention à l'autre combat qui existait dans le même espace de combat, et avec une pointe d'amertume, il ne pouvait dévier son regard de son opposant direct. Qu'allait donc faire Suigetsu ?

Situation de Rei :

Spoiler:
 

[/size]


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke] Jeu 10 Mai - 11:15

Soutien Providentiel



À en croire ce qu'elle entendait, Tori croyait comprendre que Sasuke s'était senti trahi par les siens et avait fini par se retourner contre eux. De son coté, Kakashi, qui semblait avoir été antérieurement le professeur de l'héritier des Uchiha, débitait sa morale dégoulinante à son ancien élève, s'affirmant comme le porteur d'une pseudo-vérité marquée par le bon sens. Si son esprit s'était éveillé à la combativité et laissa vite ses avis intimes de coté, Tori éprouva l'espace d'un instant une certaine pitié pour ces deux individus amenés à s'entre-tuer par la force des choses. On avait chez le renégat aux cheveux noir corbeau, un coeur battant au rythme une colère diluvienne derrière laquelle se terrait la tristesse. Et chez le vétéran aux cheveux argentés, une incompréhension étrangement naïve de la part d'un être dont le père avait été injustement bafoué, laissant dans l'âme de son fils une cicatrice indélébile. Loin de choisir les bons mots pour montrer sa compréhension, semblait pointer du doigt la douleur de son ancien élève le poignarder un peu plus à force d'instance à ce sujet.

Tori n'avait pas connaissance de leur passé commun, et n'était guère du genre à chercher à s'enquérir des motivations d'un traitre. Mais quelque part, entendre des vociférations si haineuses de la part l'Uchiha, nullement affecté par le moindre remord, la laissait quelque peu interdite. Comment pouvait-on en arriver à ça ? À se sentir acculé par l'existence au point de finir par renier sans hésitation toute une part de son passé ? Quelque part, si Tori pouvait comprendre combien la douleur pouvait être terrible psychologiquement, et amener le plus pur des êtres à la folie, elle se désolait de voir combien le sort insupportable de Sasuke Uchiha l'avait fait muer en un monstre d'égoïsme. La quintessence même de l'aspect le plus noir de l'être humain : La Haine Absolue. Le désir de destruction le plus vil qui soit, n'ayant d'autre fin que la destruction elle-même. Celle d'où rien ne renaît, d'où ne se crée.

Ce fut sans surprise que l'Uchiha évita les premiers assauts de ses adversaires, en s'octroyant l'aide d'un imposant oiseau qui n'eut pas de mal à se placer hors de portée du clone de Tori, qui préféra donc se précipiter dans les cendres où il ne risquait rien pour l'heure. Caché derrière l'ample plumage de sa monture volante, le renégat dévoré par la rage entreprit son prochain assaut. Il fit charger son immense faucon en piqué vers celui qui osait encore évoquer leurs souvenirs communs, avec la ferme intention de le faire taire à tout jamais. Cette hargne où se mêlait désir d'enterrer le passé et d'enchaîner sur un avenir sanguinolent allait être vite tempéré, il était temps pour l'Uchiha se concentrer sur le présent, et tout ce qui le constitue. Tori semblait avoir été totalement éludé par son adversaire qui s'estimait surement trop rapide pour qu'elle puisse prétendre faire quoi que ce soit pour soutenir son allié temporaire de Konoha. Si c'était le cas, il avait tort. Si Tori ignorait que Sasuke allait se débarrasser de son invocation au dernier moment, cela n'empêcha pas sa réaction d'être suffisamment efficiente pour poser problème à l'héritier des Uchiha.


¤ Sun Wukong no Hojo ¤

Cette réaction se matérialisa en un geste d'une simplicité presque risible, un simple claquement doigt qui amena à ébranler la terre face à Kakashi, sans pour autant déséquilibrer ce dernier. En une fraction de seconde, un pylône inattendu surgit hors du sol, revêtant instantanément de large dimension, constituant un mur de fortune prêt à bloquer Sasuke dans son élan. Le renégat avait été d'une rapidité extrême, en vérité trop extrême, car la vitesse pose problème dès lors qu'il faut s'arrêter pour contourner un obstacle. C'était d'autant plus vrai pour une personne attaquant depuis les airs, et n'ayant donc plus les pieds au sol. De par ce manque de manoeuvre possible, la vitesse brute de Sauke n'était plus alors de la précipitation dangereuse.

Bien sûr, le bâton agrandi de Tori n'était pas en mesure d'arrêter de résister à la lame mythique chargée d'énergie que Sasuke voulait user pour pourfendre son ancien maître. Mais quand bien même, pour aller au delà de cet obstacle, il fallait soit le trancher, ce qui demanderait un temps d'arrêt et un assaut dans le vide. Ou alors s'appuyer sur le bâton, et le contourner pour atteindre la véritable cible. Là encore, la perte de temps était légère, mais salvatrice dans tous les cas pour Kakashi qui avait désormais temps de voir le coup venir.

Mais Tori ne comptait pas seulement jouer les soutiens sur ce coup-là, elle comptait bien porter une nouvelle attaque à l'encontre du jeune Sasuke. Et celle-ci allait se faire indirectement, le clone dissimulé jusqu'à lors dans le nuage de cendre en émergea aussitôt telle une flèche décochée, jouissant de sa vitesse copiée sur son créateur particulièrement doué en taijutsu. La réplique arriva ainsi juste derrière l'Uchiha, et se courba pour armer sa jambe qu'elle projeta violemment en l'air. Tâchant d'être assez véloce et précis pour toucher son opposant, même s'il venait à essayer d'utiliser la surface du bâton pour effectuer un saut périlleux en arrière pour lui échapper. Si ce coup en traître passait, Sasuke risquait de subir les conséquences de son manque de vigilance. Mais Tori se doutait bien que cela ne serait pas aussi facile, et préparait déjà... la suite des opérations !




Jutsus utilisés :

Spoiler:
 


Dernière édition par Tori Hanekaijin le Sam 23 Juin - 16:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke] Sam 12 Mai - 23:19



Mon combat



La haine l’habitait, le rendant plus puissant de jour en jour. Elle le consumait, le faisant devenir un être aux sombres envies, doté d’un chakra qui vous paralyse sur place tellement il est noir et sans lumière. Cet être était un véritable vengeur, vibrant au son des cris et des morts qu’il laissait derrière lui. Sasuke ne se donnait pas à fond dans cet affrontement encore. Le seul adversaire qui méritait pleinement son attention en ce lieu était bien son ex-sensei. Toutefois, il ne commettrait pas l’erreur de débutant que de sous-estimer les autres, peut-être plus celle surestimer ses propres capacités. Il possédait bel et bien des pupilles extrêmement dangereuses. Il avait survécu à cinq Kages très puissants avec moins de pouvoirs qu’aujourd’hui. Dans sa tête d’adolescent, il ne pouvait pas être vaincu, c’était tout bonnement impossible. Il avait prouver contre Danzô que la lignée des Uchiha valait bien mieux que des connards exploitant leur dojutsu, restant en vie après avoir vu maintes et maintes fois le dojutsu ultime Izanagi, alors il le prouverait aussi à Kakashi. En chute libre, fonçant à bonne vitesse, il allait le découper d’un bon coup de katana bien placé! Le ténébreux n’avait qu’un souhait, que le copieur fasse l’erreur de ne pas esquiver son attaque. Sharingan actif, il visait parfaitement et pour l’instant, il ne voyait pas de déformation dans son chakra. Il ne préparait donc pas de technique. Il approchait dangereusement de son objectif lorsqu’il vit le sol trembler devant l’usurpateur, puis un large mur s’éleva, lui barrant complètement la route et la vue sur son ennemi. Cette kunoichi venait de le mettre en rogne avec ses petits jutsus. Elle aurait mieux faire de simplement assister et rien tenter, mais il était maintenant trop tard. Elle aussi ferait les frais de ce sentiment destructeur qu’est la haine. Écoutant son sixième sens de combattant, il trouva rapidement une faille qu’il pouvait exploiter à son avantage. Son dojutsu lui permettait bel et bien de se forger un plan en quelques secondes, de réagir aux situations imprévues et ainsi se sortir conditions qui sont contre lui, qui paraissent désespérées pour d’autres. En prenant de l’altitude plus tôt, il avait vu les clones de Tori et de Rei sur la zone, ils connaissaient leur position. Il n’était pas dupe, c’était le meilleur moment pour celui de la jeune kunoichi d’entrer en scène. Elle voudrait essayer de le surprendre, mais il se produira plutôt l’inverse ici.

La collision était éminente, si Sasuke ne faisait rien dans la prochaine seconde, il allait se prendre le mur en pleine tronche et laisserait ainsi une belle ouverture pour le clone. Néanmoins, l’adolescent aux cheveux de jais n’était pas sans ressource. Tout ce que les autres purent voir fut la défense qui vola en éclat dans un bruit sourd et une montée de poussière avec l’impact qu’il venait de créer au sol. L’Uchiha poursuivit sa route, une imposante cage thoracique mauve l’entourant, un large bras devant, tâchant de ramasser Kakashi en même temps que ce mur qui n’avait pas résisté à la force du poing de Susanoo. Dans la poussière et les débris, le déserteur de la feuille ne savait pas s’il avait touché le fils de Croc blanc, mais nul doute que l’effet de surprise était là. Comment prévoir que le dernier représentant du clan de l’éventail aurait démoli ce bâton élargi aussi violemment? En prime, il avait procédé intelligemment, dévoilant son atout à la toute dernière seconde. S’aidant du poing de sa défense ultime, Sasuke se retourna d’un coup, se plaçant devant cette montée de fumée fraichement provoquée. Il avait toujours son épée en main, mais la foudre ne la parcourait plus. Le clone de la kunoichi se trouvait juste devant, il utilisa le long bras de Susanoo pour l’atteindre, puis sans arrêter son élan ni sans vérifier s’il l’avait détruit, l’élança vers la vraie Tori. Il n’avait qu’un désir, l’écraser avec pour lui faire payer de s’être interposée dans ce combat! Non, elle ne faisait pas partie de sa promesse, de son ultime but de vengeance sur Konoha, mais puisqu’elle venait de l’empêcher d’exaucer son souhait, celui de démonter son ex-sensei, elle subirait son châtiment! Les sens aux aguets, il demeurait sur ses gardes, le copieur n’était sûrement pas hors jeu, malheureusement. Sourire dément aux lèvres, il se laissait guider par sa seule vraie alliée, celle qui ne le trahirait jamais, cette émotion qui le faisait vibrer. Son ultime mangekyou miroitait dans ses yeux, leur donnant une lueur de folie. Sasuke était prêt à commettre l’irréparable et n’hésiterait pas à le faire. Le tonnerre résonna au loin, l'orage approchait.






Techniques et récapitulatif:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage non-joueur
 Personnage non-joueur
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 19/12/2011

Profil Ninja
XP:
0/0  (0/0)
Rang:
Ryos:
MessageSujet: Re: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke] Dim 20 Mai - 13:22

[Hrp: Si lundi soir pas de réponse de Kakashi, ça sera à Suigetsu de poster]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke] Jeu 24 Mai - 21:33



Brouillard sanglant



Suigetsu ne pouvait laisser Rei l'attaquer directement au raiton. Il se tenait devant lui, ou peut-être était-ce un clone ? Le jonin de Kumo avait l'air prêt à le détruire d'un trait avec il ne savait quelle jutsu. On aurait dit que ce ninja avait été créé pour tuer les Hôzukis. Rapide, ce qu'ils n'étaient pas particulièrement et surtout, utilisateur de la foudre, élément décisif contre un membre de son clan. C'était horrible, s'il restait la encore un instant de plus, une technique foudroyante le balayerait en un instant, c'était plus que prévisible. Durant toute son enfance, Suigetsu avait été amené à combattre des adversaires de toute sorte et surtout, à tout tenter pour les vaincre. Il savait qu'un combat se jouait sur plusieurs fronts et que n'étant pas un fin stratège, il aurait beaucoup de difficulté à se défaire du jonin. Du coin de l'oeil, il remarqua les prouesses de Sasuke, s'occupant à lui seul de deux ninjas d'expérience. Une femme, semblant être une grande manipulatrice du feu et un homme, Kakashi Hatake, celui qu'il avait rencontré prêt de Konoha. Désireux de retrouver l'épée de Zabuza, l'Hôzuki avait tenté de tuer le voleur de sharingan mais ce fût sans succès. Éliminer en quelques minutes, il s'était bien rendu compte que seul face à l'éclair, ça vie était de courte durée ! C'était un phénomène qu'il avait déjà bien compris, mais maintenant, c'était plus vrai que jamais. D'abord à plusieurs reprises dans sa jeunesse, puis contre Darui au sommet des Kages, suivi de Kakashi et de ses chiens et maintenant, c'était Kumo qui s'en prenait à lui. Le combat devenait de plus en plus sérieux, des techniques d'armes, de feu et aussi d'invocations étaient en cours du côté de Sasuke. Suigetsu pensait pouvoir aider son ami et donc, s'attirer sa reconnaissance...

Si seulement il savait... oh si seulement... Le nune'kin se sentait mal d'avoir trahi son compagnon préféré et de surcroît, le plus puissant contre une épée. Cette épée était là, à sa ceinture et pourtant, même avec elle, il n'était pas devenu un ninja exceptionnelle du jour au lendemain. Son frère avait réussi lui... et les autres épéistes aussi ! Partout à Kiri on parlait de l'ancienne génération, c'était des légendes, n'ayant peur de rien. Suigetsu lui avait peur, d'une seule chose, de la foudre et de ses dérivées ! Ça ne pouvait plus durer, il se promettait de trouver un remède, une technique ou autre capable de mettre fin à cette horrible sensation de sous-capacité. Fou de rage, il leva un bras à une vitesse considérable pour matérialiser un épais brouillard, grâce à celui-ci, le ninja de Kumo ne pourrait savoir où il se trouve que ce soit pour l'attaquer ou tout autre chose. D'une main, il balança Nuibari en direction de ce même ninja, qui se trouvait devant lui. Amplifié de chakra, l'épée se dirigea à une vitesse très rapide vers l'homme. Et de l'autre, le poing en forme de fusil, il usa d'une technique héréditaire et très puissante de son clan. On parlait ici d'un jutsu ultime, capable en une seconde, de tuer quelqu'un. Il était trop loin pour viser la tête, la direction du ventre semblait beaucoup plus approprié. C'est donc vers la kunoichi manipulatrice des flammes qu'une balle d'eau se dirigea. Elle était rapide, extrêmement rapide. Comme un éclair, elle fusa vers la femme, ironique non ? Ses deux attaques étaient parfaites, à la fois de loin et toutes deux très rapide. Il se gardait tout de même plusieurs idées en tête pour la suite du combat. Tout en lançant sa balle, il recula d'un bond vif, dans la brume, en direction de nul part. C'est à cet instant que des lasers sortirent du sol prêt de lui, il pouvait les entendre. Ouf, ça avait été risqué. Il était maintenant à l'abris de la plupart des attaques qui pourraient être envoyés contre lui. L'Hôzuki espérait plus que fortement qu'un ninja sensorielle ne soit pas présent dans l'équipe adverse. Cette capacité avait déjà déjoué le kirigakure de bien des ninjas et on parlait même que certains épéistes aient été capable grâce à leurs autres sens de se repérer dans la brume. Zabuza était un de ceux là et son nom lui allait bien, et Suigetsu lui, qu'elle serait son nom ?










Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke] Mer 30 Mai - 13:12

Daemon Ex-Machina



Une vision démente, une vision infernale, telle était l'interprétation qu'aurait pu donner un être conventionnel à la suite des événement se déroulant en marge du Village de Kumo. Tori s'attendait clairement à une représaille savamment étudiée de la part de l'héritier des Uchiha, mais pas à ça. Pas à une telle démonstration de puissance obscure, d'un chakra pourpre emprunt de colère et de désespoir. La muraille de fortune qu'elle avait dressé ne fut guère utile face à cette débauche d'énergie destructrice qui l'abattit d'un puissant coup de poing. Qu'en était-il de Kakashi ? C'était difficile à déterminer, la violence de l'impact entre cette chose et le bâton allongée avait soulevé un voile de poussière qui masqua un moment la... « chose » qu'avait invoquée Sasuke, ainsi que sa potentielle victime. La bête était lâchée, et s'apprêtait à laisser s'exprimer sa ire tempétueuse sur toute forme de vie aux alentours. Ce fut quand le monstre s'extirpa du nuage poudroyant que Tori put véritablement contempler celui qui se présentait implicitement comme son bourreau. Une incarnation née du chakra chaotique de Sasuke, revêtant par delà sa protection la forme d'un squelette aux airs méphistophéliques. C'est estomaquée que Tori contempla le Démon écrasant son clone par un assaut sec, porté sans hésitation, sans remord, illustrant un avant-goût de ce qui l'attendait. Et par delà sa protection avilie, Sasuke souriait, et frémissait tandis que le pouvoir jonchait ses veines de chakra. Tori n'osait toujours pas croiser le regard de l'Uchiha, mais elle devinait cette expression, ce visage déchiré entre la folie, la haine, et la fierté. Plus que face à Mûu, et infiniment davantage que contre Kisame, Tori se sentait empoignée par une pression incommensurable. Son être entier était parcouru de frissons, personne en ce monde ne pouvait ignorer totalement l'énergie dérangeante qui émanait de son adversaire, et bien peu étaient en mesure de la ressentir sans trembler.

* Merde ! Ce type dégage tellement de chakra avec cette technique qu'on croirait presque que le moindre contact avec lui me tuerait net. Mais comment faire pour me défendre contre un ennemi rendu intouchable par un manteau de chakra ?! *

À cet instant, un profond sentiment de frustration commença à déferler dans le coeur de Tori. D'une certaine façon Suigetsu et elle se retrouvait dans une même situation, face à une némésis contre laquelle la victoire semblait inconcevable. C'est alors que Tori eut un flash, comme un éclair de lucidité alors qu'elle se sentait au fond du trou. Elle avait une intuition, une idée incroyablement simple, mais qui semblait être sa seule chance de salut. En temps normal, un sourire assuré aurait probablement éclairé son visage. Mais elle se trouvait ici au pied du mur face à un démon imprévisible, et rien ne l'assurait de la justesse de son hypothèse. Elle pouvait tout gagner, ou tout perdre à tenter sa chance, c'était son seul espoir de contrer le Susanoo.

Parallèlement au nouvel assaut lancé par Sasuke à l'encontre de Tori, Suigetsu se débrouillait lui même décemment bien contre son redoutable ennemi, Rei Denki qui maîtrisait l'élément en mesure de défaire celui qui voulait perpétuer l'héritage des épéistes de Kumo. Sa riposte face à son rival conféra indirectement une teneur plus inquiétante au Susanoo de Sauke, en laissant se répandre une brume opaque sur la zone de combat. Malheureusement pour lui, l'utilisation de ce jutsu fut bien trop précipitée, il avait songé trop tard aux conséquences de ce brouillard sur ses actions suivantes. Ainsi, la projection de Nuibari, l'épée-aiguille, fut plutôt aléatoire, bien qu'il avait effectivement une chance de toucher son adversaire sous l'effet de la surprise. Mais ça n'aurait pas lieu, car la nébuleuse qui s'était imposé était l'occasion parfaite pour l'intervention de membres actifs, mais jusqu'ici muets de ce combat.

Alors que l'épée-aiguille fendait l'air de sa pointe acérée, se rapprochant dangereusement de Rei Denki, celle-ci fut brusquement interrompue par une arme singulière dont la partie métallique s'entrechoqua avec la lame de Nuibari pour la faire échouer net au sol. Cette arme peu ordinaire était une pioche de taille inférieure projetée par un petit mammifère aux airs rusés, l'une des trois taupes invoquées par Tori il y a maintenant un bon moment. La petite taupe affichait un air malicieux, à quelques pas de Rei tandis que sa pioche retournait se planter au sol, il n'avait pas réussi à atteindre le chas de l'épée comme il l'espérait mais avait malgré tout réussi à l'empêcher de toucher sa cible. Sa précision et sa rapidité d'action en dépit du brouillard étaient dues à une grosse erreur qu'avait commise Suigetsu en chargeant au préalable son arme de chakra pour amplifier son tranchant. Car cette taupe, de part son museau littéralement fleuri, disposait d'une redoutable capacité à identifier et différencier les chakras. Or, avec toute l'énergie qu'il avait utilisé pour enchaîner rapidement ses jutsus, les intentions de Suigetsu avec cette épée était devenues limpides pour le petit être au nez expert. Celui-ci se tourna alors vers Rei et vint se positionner à ses cotés d'un bon, abandonnant sa pioche sur le champ de bataille, elle servirait peut-être plus tard. La taupe scruta son allié humain de ses yeux méfiants et finit par faire entendre sa voix nasillarde.


- Pour faire simple, je suis ton allié. C'est la nénette aux cheveux noirs qui m'a invoqué, je vais essayer de guider malgré le brouillard.

La taupe détailla la position actuelle de Suigetsu par des termes concis pour éviter tout décalage.

- Aussi, s'il essaie de t'avoir à l'aide d'un clone. Je serais en mesure de t'informer de la supercherie. Pour le reste, n'oublie pas que je ne suis qu'un vague soutien, tu vas devoir compter essentiellement sur tes réflexes car je n'aurais pas forcément le temps de te détailler les mouvements de ton adversaire.

Tandis que la taupe terminait son explication, Suigetsu avait spontanément enchaîné sur l'utilisation d'un autre jutsu juste avant qu'il n'esquive le tonnerre tellurique projeté par Rei. C'est à cet instant qu'il avait dû avoir parfaitement conscience de la bêtise de ses actions. Car avec cette brume qu'il avait levé, il était impossible de viser une cible aussi distante que Tori avec sa balle d'eau. Mais le chakra était déjà déployé, et Suigetsu était de nature trop belliqueuse pour mettre un frein à ses assauts. Il tira donc son projectile aqueux potentiellement létal... mais celui-ci n'atteignit personne.

Dans le même temps, Sasuke s'apprêtait à écraser son adversaire. Bien visible en dépit du brouillard et des nappes de cendres qu'avait projeté le clone qu'il avait détruit précédemment, il ne pouvait en aucun cas se louper. Il ne restait plus qu'une tentative d'esquive ou de parade qui pouvait sauver Tori, cette dernière opta pour la seconde option. Cela ressemblait à une tentative de défense de soi désespérée. Elle avait composé à la hâte la série de signes qui était supposée la sauver, si bien qu'on aurait pu croire qu'elle n'avait pas réfléchi et avait agi par réflexe. Alors qu'elle terminait son incantation, ce fut la roche la plus proche d'elle qui se manifesta, la terre sous ses pieds se fissura et passa à une vitesse surprenante de l'état de sol palpable à celui de pierre protectrice se dressant entre Tori et le funeste sort promis par le Susanoo. Ainsi, Tori n'eut plus pied et sombra dans le trou formé tandis que le grand rocher soulevé éclata aussitôt sous le coup de poing de Susanoo, et la recouvrit vivante. Celle qui respectait la Terre plus que tout semblait y être retourné par sa propre faute, cela semblait être un curieux coup du sort. Semblait, car tout cela n'était que mise en scène réfléchie.

Tori n'avait utilisé la roche sous ses pieds par erreur, c'était sciemment qu'elle s'était enterrée elle même. Car en vérité, elle n'était pas véritablement démunie de tout mouvement là dessous. Car de petits alliés inopinés avaient tranquillement oeuvré pour elle pendant qu'elle sa battait à la surface. Des galeries avaient été formées par ses taupes afin de faciliter leur déplacement, et en vérité, Tori comptait plutôt faire se dérober le sol plus tard, sous les pieds d'un de ses adversaires pour offrir une ouverture à ses alliés. Mais finalement, les tunnels savamment creusés par ses alliés lui seraient d'une toute autre utilité. Aidée d'un binôme de taupes plus conventionnelles qu'elle avait invoqué pour repérer les environs avant sa rencontre avec les deux renégats, Tori progressa silencieusement sous terre et les taupes usèrent de leur sensibilité aux vibrations de la surface pour estimer la position de Sasuke. Ils devaient agir vite à présent, vite et en prenant toutes les précautions qui s'imposaient afin d'éviter toute bévue fatale.

Tandis que Tori approchait de sa cible, elle réfléchit une fois encore à l'hypothèse qui avait germé dans son esprit alors qu'elle déplorait la puissance du jutsu offensif de son adversaire. Dans son interprétation, elle voyait le jutsu de Sasuke comme un "manteau de chakra". Et de là, les rouages de son cerveau eurent vite fait d'émettre une théorie sur le Susanoo. Si celui-ci est bel et bien comme un "manteau", cela voulait dire qu'il protégeait la majorité du corps de son porteur, mais face à la pluie, il demeurait une partie du corps que le manteau n'était capable de protéger : Le Bas ! Cela semblait être le seul point où le Susanoo était susceptible d'avoir une faille. Et il était temps pour Tori d'en avoir le coeur net.

Elle était persuadée que Sasuke ne s'attendrait pas à un assaut de cette nature, ou tout du moins pas sur le champ. Son sharingan lui conférait une vision presque parfaite, mais il était brouillée par deux nébulosités qui rendaient impossible sa possibilité de surveiller la partie souterraine du champ de bataille. La brume qui demeurait partout autour de lui, et les cendres qui virevoltaient à hauteur du sol, le voilant entièrement des restes de chakra que Tori avait utilisé pour concevoir son clone. Par ailleurs, la scène qu'elle avait joué précédemment laissait croire qu'elle avait été écrasée par le poing de Susanoo et enterrée par les débris de la pierre détruite et repoussée par ce même poing. Sasuke ne ressentait probablement pas aussi bien les choses au-delà de sa protection, l'impact du poing de Susanoo était monstrueux alors le retour du rocher sur Tori avait vraisemblablement été perçu comme fatal pour Sasuke. Il baignait dans la confiance, d'autant plus quand il sombrait dans cette frénésie combative qui caractérisait son basculement dans les ténèbres. Par ailleurs, il n'avait dieu que pour Kakashi, il devait percevoir Tori comme un insecte désormais écrasé comme il se doit. La Terre allait peut-être la rappeler à elle, mais Tori n'y répondrait pas sans emmener son bourreau avec elle.

Des mains avides émergèrent alors du sol, et se saisirent des chevilles de Sasuke. La tête de Tori sortit elle-même du sol, terreuse et terne tel le faciès un mort-vivant au sourire dépravé. Elle s'accrocha farouchement aux pieds de l'Uchiha alors que la technique qu'elle avait préparée sous terre se manifesta presque instantanément, sa gorge fut parcourue d'une vive chaleur avant qu'elle ne dégorge une importante quantité de cendres incandescentes qui remplirent en quelques instants le "manteau de chakra". Tori jubilait, la protection de Sasuke le rendait intouchable de l'extérieur, mais de l'intérieur, ce n'était qu'une prison rendant ce genre d'assaut beaucoup plus dévastateur. La peau du renégat allait lui faire souffrir le martyre, peut être même que ses yeux seraient touchés, ses yeux impies responsables de tant de douleur, autant pour le jeune Uchiha que pour ceux ayant eu le malheur de croiser sa route. Peu importait les conséquences de cette attaque, Tori croyait dur comme fer que l'Uchiha n'aurait pu prédire cette attaque. Et quand bien même il aurait pu la soupçonnait, l'enchaînement semblait trop brutal et inattendu pour se faire contrer sans conséquence. Tori jubilait, et savait bien que quoi qu'il arrive, ce combat allait prendre une tournure intéressante.





Jutsus utilisés :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke] Mar 5 Juin - 20:15



Adieu!



Le combat prit une tournure inattendue. Les combattants devinrent chacun plus sérieux, voyant que personne n’était à prendre à la légère sur ce terrain. Tous avaient une expérience du combat, tous semblaient savoir ce qu’ils faisaient. Les shinobi de l’alliance s’aidaient contre le plus fort des nukenins présents, tandis que deux se trouvaient décalés, s’affrontant en combat singulier. Sasuke ne s’occupait pas du tout ce qui advenait de Suigetsu. Il n’en avait pas vraiment l’occasion fallait avouer, puis il s’en fichait aussi pas mal. Si l’Uchiha devait intervenir pour lui sauver la face, il ne valait pas la peine de le garder à ses côtés comme allié. Alors le jeune déserteur se concentrait sur ses actuels adversaires. Le bras de Susanoo toucha sa première cible avec succès, le clone disparut donc dans un nuage de cendre. L’élan continua, cette fois vers la vraie Tori, décelée grâce à ses redoutables pupilles. Peut-être aurait-il mieux fait de lancer l’assaut sur elle d’abord, et s’occuper de la réplique ensuite, mais bon, il ne pouvait pas retourner en arrière. Au même moment, une nappe de brouillard étrange s’installa sur la zone, brouillard empli d’un chakra que l’utilisateur du puissant dojutsu reconnu. Puis, cette technique ne lui était pas étrangère. Ça le ramenait des années en arrière, dans un combat durant lequel il faillit y laisser la vie. Zabuza, ce renégat qui avait couvert la zone avec cette même substance et Haku, ce jeune qui avait volontairement évité tous ses points vitaux… À présent, Kakashi, tout comme lui, verraient leur sharingan neutralisé dans ce nuage bourré de chakra. Putain, ce Suigetsu n‘était qu’une plaie, qu’un imbécile! Il venait de grandement lui nuire. Privé ainsi de son atout majeur, sa vue, que pouvait-il faire face à ses adversaires qui eux, étaient équipés pour poursuivre? Uchiha… le sang de ce clan maudit coulait dans ses veines, il était redoutable en combat, et un fin stratège malgré les apparences. Oh non, il n’était pas dupe et enregistrait les moindres détails qui pouvaient lui apporter la victoire, son dojutsu l’aidant en ce sens.

Sasuke savait que son ex-sensei maitrisait l’invocation des crocs traqueurs, ces foutus chiens qui pourraient venir le piéger à n’importe quel moment grâce à leur flaire, sortant de la terre comme des parasites. Ils connaissaient son odeur, puisque c’était probablement eux qui l’avaient traqué juste avant son combat contre Itachi. Puis, l’adolescent n’était pas un idiot. Il avait bien vu les sources de chakra qui se baladaient dans le sol plus tôt. Ça devait être l’un des deux autres qui avaient de petits alliés sur le champ de bataille, probablement la fille vu la manipulation de terre qu’elle fit pour se protéger de la puissante main de Susanoo. Rester les pieds au sol plus longtemps signifiait automatiquement sa défaite et c’était inadmissible. Il lui fallait donc agir maintenant, sans plus attendre. Alors que l’adolescent s’apprêtait à faire son mouvement, il fut pris par surprise, comme rarement il lui était adonné de laisser une telle ouverture à ses adversaires. Comment était-ce possible?! Et là, le flash vint. Ce qu’il avait vu sous terre, ses chakra se mouvant aisément, ils avaient faits des galeries souterraines, qui avaient permis à Tori de venir jusqu’à lui sans qu’il n’y voit rien, vu la brume environnante. Ce putain de Suigetsu, alors sans même le vouloir, il venait de mettre dans une merde son allié. C’était décidé, lorsqu’il recroiserait son chemin, il le buterait sans scrupule! Mais pour l’instant, l’Uchiha devait se concentrer sur cette fille qui lui tenait les chevilles. Elle avait un certain talent, ayant vite trouvé une faille à exploiter dès que Sasuke n’arrivait plus à voir. Astucieux. Néanmoins, il ne se laisserait pas faire si facilement, quitte à se blesser lui-même pour parvenir à ses fins. Sans l’ombre d’un signe incantatoire, sans même n’avoir à bouger, de la foudre, dense, rapide, apparut tout autour du déserteur. Le ténébreux venait d’employer le chidori nagashi, juste à temps pour paralyser son opposant et d’ainsi s’éviter un autre assaut. Si cela n’avait été que ça, tout aurait bien été pour le meilleur des mondes, mais la réalité était autre.

En effet, celle qui lui avait attrapé les chevilles étaient un autre clone! Elle se rependit dans un nuage de cendre après l’impact du chidori. S’il ne bougeait pas rapidement, il se ferait happer par ces petits débris qui entraient et sortaient de la cage thoracique de Susanoo. Désactivant sa technique, le survivant du clan de l’éventail usa de toute sa vitesse pour se sortir de ce merdier. Il ne voyait que du chakra partout, et ça le faisait gravement chier. Pour l’heure, il était mieux de se retirer avant que la fin de ce combat ne lui plaise pas trop. Le tonnerre gronda, un éclair fendit le ciel de sa vive lumière. Quel dommage de ne pas utiliser Kirin maintenant, mais cette nappe de brouillard le gênait trop. Heureusement, il pouvait toujours voir un peu devant lui, et donc, même avec sa vitesse, il pouvait s’éclipser sans trop de mal. Un jour un nouvel affrontement aurait lieu et ce jour, l’Uchiha les éliminerait tous!



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke] Mar 12 Juin - 14:48

Le Tonnerre se retire, les Flots s'inclinent



L'escarmouche entre les renégats et les représentants de l'Alliance ninja profilait déjà un dénouement potentiel. Suigetsu avait fait l'erreur de lever une brume plus handicapante pour lui même et son allié que pour ses trois adversaires, moins dépendant de leur vue à cet instant clé. L'ultime héritier de la lignée Uchiha avait pressenti les conséquences de cette manoeuvre maladroite qui ne tarda pas à rabaisser Suigetsu au rang d'allié à double-tranchant, de ceux à qui peuvent plus nous desservir qu'être un réel atout. Dans l'esprit de Sasuke, la sanction était immédiate et impitoyable : Son partenaire n'était plus digne de son intérêt. En dépit de ses formidables capacités, il constituait un élément trop imprévisible pour être exploité avec assurance. Le descendant du plus puissant clan ninja du Pays du Feu en avait soupé des ninjas trop impétueux, ces êtres impulsifs et déraisonnable qui, à l'image Naruto, ne cessaient de le décevoir. L'enfonçant chaque fois un peu plus dans la solitude, où il se complaisait au coeur de ténèbres silencieuses.

Cette désillusion, combiné à la haine qu'il éprouvait à l'égard de son ancien maître, Kakashi Hatake, l'amena à se faire surprendre. Tori Hanekaijin était de ces combattants opiniâtres qui ne laissait aucun répit à leur adversaire, quand bien même leurs chances de vaincre semblent infimes. Et ici, son acharnement fut salvateur. Car l'Uchiha, bien qu'il en échapperait indemne physiquement, s'était fait ébranlé sa fierté face à cette sale gamine trop présomptueuse. Elle l'avait pris en traître, usant d'une réplique d'elle même pour l'attraper l'espace d'un instant aux chevilles, un instant qui aurait pu être fatal si l'Uchiha n'avait était qu'un ninja ordinaire. Seulement voilà, Sasuke n'était pas qu'un bon ninja, il partageait le sang d'êtres qui furent parmi les plus respectés et craints du monde shinobi. Ce réflexe providentiel qui l'anima dès l'instant où il se sentit coincé, cette réaction spontanée de préservation, rappela à tout un chacun combien le sang des Uchiha se refuser à couler des mains d'un ninja inférieur. Une puissante décharge électrique s'échappa des pores de la peau du jeune ninja aux cheveux sombres et vint se déverser directement dans la gorge que venait d'ouvrir le clone de cendres, paralysant net sa trachée désormais incapable de projeter la nuée brûlante destinée à déchirer Sasuke dans la douleur. Le clone avait échoué, mais détonna comme prévu en une multitudes de particules noires qui ne tardèrent pas à remplir l'intérieur du Susanoo. Quelque part, la véritable Tori enrageait, toujours tapie sous terre. L'Uchiha venait d'échapper à son piège avec panache, il apparaissait comme le vainqueur de ce risible duel entre le pot de terre qu'elle incarnait, et le pot de fer que représentait Sasuke. Ses flammes n'avaient été en mesure de l'atteindre, sa chance était passée.


* Merde ! Maudit Uchiha... ce n'est que partie remise... *

Mais ce fut suffisant pour inciter l'Uchiha à remettre à plus tard ses désirs destructeurs, à regret, notamment pour ceux qui concernaient celui qui fut son sensei autrefois. Ironiquement, c'était une variante de la technique qu'il lui avait enseigné qui l'avait préservé du supplice que voulait lui infliger Tori. Le destin a un curieux sens de l'humour qui n'était pas du goût de Sasuke. Ce dernier, après avoir annulé son Susanoo, se retira sur une branche surélevée d'un arbre voisin en fronçant les sourcils et grimaçant en constant combien son sharingan était inutile avec ce brouillard qui baignait la surface de combat. Tandis que les cieux manifestaient leur puissance par un éclair tonitruant, l'Uchiha disparut alors. S'évanouissant dans la nébulosité environnante, pestant intérieurement contre celui qui l'avait mis dans cette situation embarrassante. Pour lui, la partie était terminée. Ce qui plongeait Tori dans un étrange sentiment de soulagement... mais aussi de déception. Elle aurait voulu s'afficher comme l'égal de l'héritier d'un clan prestigieux, mais son heure n'était pas encore venue.

À quelques mètres de là, Suigetsu enrageait en constatant que son épée avait été déviée par un intervenant inopiné, une taupe qui avait repoussée la lame au sol. Manquant de réactivité et portant son attention sur une tentative pour attaquer Tori en traître, Suigetsu avait négligé l'épée qui avait chu au sol. Une taupe ne tarda pas à trouver la situation propice à un vol, elle sortit brusquement hors du sol pour attraper l'épée entre ses griffes pour l'entraîner dans les profondeurs de la terre. Suigetsu venait de se rendre compte de ce qui s'apparentait pour lui à bien pire qu'un odieux larcin, mais une atteinte même à une part de lui-même : Une lame qu'il chérissait avidement, en bon épéiste amateur d'armes bien étudiées. Sa lame était reliée à un fil invisible qu'il avait voulu exploiter pour nuire à Denki, mais c'était surtout désormais son seul lien direct avec cette arme. Il se mettait à tirer désespérément pour qu'elle revienne entre ses mains, cette obstination frénétique lui fit négliger ses arrières, d'où émergea le ninja copieur de Konoha. Kakashi ne s'était plus manifesté depuis le dernier assaut de Sasuke contre lui et avait en quelque sorte exploité le stratagème de Tori à sa façon, usant des galeries cachées pour arriver derrière Suigetsu. Usant de sa redoutable célérité, il anima sa main de crépitements annonciateur du sort qu'il allait faire subir à l'ex-ninja de Kiri. Ce dernier eut à peine le temps de commencer à se liquéfier, que la main de Kakashi s'abattit dans son omoplate gauche, visant la zone où devait se situer le coeur. Suigetsu échappé à une blessure fatale, mais fut parcourut par un terrible déluge électrique qui vrilla ses sens de part en part, lui incisant le cerveau dont les derniers signaux traduisait sa haine pour l'art du Raiton. Le renégat épéiste reprit forme charnelle dès que Kakashi eut retiré sa main, et s'écroula lourdement au sol, inconscient.

Le brouillard qu'il avait invoqué se dissipa alors, révélant aux combattants victorieux leur état respectif. La fatigue était là, mais tous étaient indemnes. Bien entendu, la fuite de Sasuke les ennuyait. Mais Tori comprit à l'expression songeuse de Kakashi que cela semblait être une issue inévitable : Sasuke était un aigle aux ailes sombres qui ne se laisserait pas attraper avant d'avoir projeté son ombre sur Konoha.

Les ninjas décidèrent alors de rapporter le corps inerte de Suigetsu au Village de Kumo où il fut emprisonné dans une cellule spécifique neutralisant son chakra, et donc son don héréditaire susceptible de l'aider à s'échapper. Il demeurerait ainsi faible et peu disposé à une fuite rapide, si il venait à avoir la moindre opportunité pour s'échapper. Tori pour sa part, après s'être lavée et avoir son rapport, s'aventura dans une partie déserte du village où la terre n'était pas recouverte de pavés de béton. De là émergea une petite taupe qui présenta à la kunoichi ce qui constituait en quelque sorte sa "récompense personnelle" pour ce combat, une lame longiforme pourvu d'un chas : La légendaire Nuibari, l'épée aiguille. Si Tori avait entendu parlé des fameux épéistes de la brume originaire de Kiri, ses connaissances n'allaient pas jusqu'à la nature des armes qu'ils utilisaient. Mais quelque part, elle sentait rien qu'en empoignant cette épée, qu'elle dégageait une aura particulière et qu'il valait mieux la garder en lieu sûr. Elle rendit l'arme au mammifère voleur qui la ramena sous terre, dans le Royaume Souterrain des Taupes que nul ne pouvait atteindre.




PS : Ouah ! Tori sombre presque du coté obscur en piquant Nuibari via une de ses taupes ! Elle se sert essentiellement du brouillard pour commettre ce vol à l'insu de Kakashi et Denki. Car Nuibari n'est pas sensée être possédée par Suigetsu, et même si une taupe de Tori a protégé Denki de son assaut, c'est grâce à ses capacités sensitives qu'il a pu stopper l'épée, pas grâce à sa vue. En d'autres termes, Denki n'était pas sensé pouvoir voir Nuibari arriver, c'est d'ailleurs sur ça que tablait Suigetsu pour le surprendre.

Bref, c'est là ma justification pour permettre à Tori de prendre l'épée pour elle. Ou plus exactement pour la garder cachée, au cas où elle aurait une certaine importance (chose qu'elle ignore). Si le staff estime que c'est trop, j'éditerai mon post, à vous de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke]

Revenir en haut Aller en bas

Fuite ratée [Pv Rei/Tori/Kakashi/Sasuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» La fuite du tyran » [Tori] - Event - A l'Abri des Masques » Haïti : fuite des cerveaux la plus élevée au monde » Fuite glaciale » [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sensou :: Rôle Play :: +Pays de la foudre+ :: Les montagnes :: La forêt -