AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez |

Évacuation à Tanzaku (1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
PNJ
Personnage non-joueur
 Personnage non-joueur
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 19/12/2011

Profil Ninja
XP:
0/0  (0/0)
Rang:
Ryos:
MessageSujet: Évacuation à Tanzaku (1) Lun 16 Juil - 19:38


(C'est à vous de poster ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Évacuation à Tanzaku (1) Ven 17 Aoû - 18:42



Naruto Sensou
La diablesse aux allures d'ange


Le soleil brillait de milles feux dans le ciel de Sunagakure. Une belle journée s’annonçait, une de repos pour la jeune femme de vingt-deux ans, Sachiyo. Cette dernière prenait son temps pour se lever et se faire une beauté, car après tout, relaxer de temps à autre dans ce monde de brute faisait le plus grand bien. Puis, après ces deux derniers combats qui furent somme toute éreintants, elle méritait bien de se la couler douce dans son petit appartement. À peine sortie du bain chaud à souhait qu’elle venait de prendre, la diablesse aux allures d’ange se sécha et se coiffa les cheveux. À cette longueur, ils nécessitaient beaucoup d’entretient, mais elle les aimait trop pour les faire couper. Quel blasphème se serait! Cet atout, elle le gardait pour ses jeux de séductrice. Après tout, une kunoichi devait tout faire pour égaler la puissance des hommes. L’utilisation de ses attributs féminins en faisait partie. D’ailleurs, la belle se demandait bien comment les filles moches arrivaient à survivre et à se sentir valoriser dans un tel monde… Les pauvres, si l’utilisatrice de la chaleur avait été plus sensible, elle en aurait ressenti de la pitié pour elles, mais non. L’empathie et tout ce qui s’y rapprochait ne faisait pas partie des sentiments qu’elle pouvait ressentir. Oh, elle pouvait jouer par contre, faire comme si elle était empathique, elle sera très convaincante, mais se ne sera que du vent au final. Triste, n’est-ce pas?

Alors que Sachiyo terminait de se préparer et de s’habiller, on vint frapper à sa fenêtre. Exaspérée, elle souhait de tout cœur qu’une autre mission n’était pas en train de lui tomber dessus… N’avait-elle pas droit à des vacances de temps à autre? De mauvaises grâce, elle alla ouvrir et fut encore plus découragée. C’était bien l’un des messagers du Kage, cet oiseau de malheur, pas de bol. Elle lui prit le parchemin puis l’oiseau s’envola, ne resta pas là. Tant mieux, la kunoichi ne voulait plus voir sa sale tête plumée de toute façon. Claquant la fenêtre derrière elle, la jeune femme s’installa à sa table de cuisine pour ouvrir son ordre de mission et le lire. Ainsi, elle devait se rendre au quartier général de l’alliance shinobi, où elle recevrait la suite des indications. Bordel, que se passait-il pour qu’elle reçoive si peu d’information maintenant? Et en prime, la diablesse devait retourner à Kumo… Qu’est-ce que ça l’enthousiasmait… Si au moins elle ferait d’autres rencontres intéressantes comme ses dernières missions et que ses équipiers étaient des plus intéressants, alors là oui, sa motivation remontrait en flèche! L’experte en fuinjutsu alla donc se préparer, emportant avec elle tout son nécessaire ninja, y compris ses bandelettes de tissus qui servaient pour sceller les non-morts arpentant de nouveau ces terres. Prête, Sachiyo sortit de chez elle puis se mit tout de suite en route. Elle n’avait pas d’indication sur ses potentiels équipiers, rien du tout. Quel manque d’organisation impardonnable pour cette mission… Franchement, s’il fallait qu’en prime elle soit d’un ennui mortel, la beauté dégageant une sensualité peu commune irait demander de vraies vacances, qu’elle puisse mettre en place ses futurs projets. Elle avait des objectifs importants à régler, et personne ne l’empêcherait d’y parvenir… Sachiyo franchit donc le grand passage menant hors du village. Et c’était repartit pour le même chemin qu’elle avait fait quelques temps plus tôt. La joie des montagnes, vallées, rivières, du climat plus humide, yeah! Qu’est-ce qu’elle adorait la chaleur de Suna, sa température sèche… C’était son élément après tout…

Enfin arrivée, sans embûche ni rien, fort heureusement, elle entra dans Kumogakure grâce à la passe qu’elle avait obtenue sur l’ordre de mission. Elle se rendit alors dans le bâtiment, puis aboutit dans une vaste pièce, dans laquelle se tenait un vieil homme à la chevelure grise. Le vieux tenait une carte. En regardait plus en détail l’endroit, elle se rendit bien compte qu’elle était la première arrivée. Bon, plus qu’à faire les présentations dans ce cas…

-Bonjour, je suis Sachiyo, on m’a demandé pour cette mission hautement… mystérieuse.


Elle patienta alors d’obtenir une réponse, qui ne vint pas… Il était sénile ce vieux ou quoi? La belle avait envie de répliquer de nouveau, mais elle se contint, patientant de voir arriver ses équipiers. Après tout, peut-être les attendait-il pour fournir des explications, mais il pourrait au moins avoir la gentillesse de le lui dire, non?






©Naruto Sensou
Revenir en haut Aller en bas
Redfox Gajeel
Juunin de Konoha
 Juunin de Konoha
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 23

Profil Ninja
XP:
310/1000  (310/1000)
Rang: B
Ryos: 2550
MessageSujet: POKEMON ! ♫ Attrapez les touuus ♪ Ven 17 Aoû - 22:52

On m’avait appelé pour une nouvelle mission. Sans discuter j’ai préparé mes affaires et je suis parti vers Kumo. Je n’en pouvais plus de rester à Iwa. Trop de question me torturer l’esprit. Je ne fis que marcher. D’abord sur des terres dénudées de végétation avec un soleil de plomb. Puis, sur de grandes plaines d’où tombée une pluie torrentielle couplé d’un violent orage, orage pendant lequel je me suis évanoui (J’ai trop peur des orages). Et enfin, je grimpais les montagnes baignées par les nuages. Durant ce fatiguant voyage, j’ai beaucoup réfléchis. De tout et de rien. Mais ces moments de réflexions m’ont fait le plus grand bien, laissez-moi vous en faire part.

Avec tout ce qu’il s’était passé au pays de la cascade, je n’avais nulle envie d’aller au pays de la foudre pour aider à la reconstruction du village caché des nuages. Nan, j’avais besoin de me reposer, de réfléchir, de me faire une idée de ce que je venais de subir. Comment devais-je interpréter les évènements ? J’ai éprouvé de nombreuses émotions, de la souffrance jusqu’à la joie. Mais l’une d’entre elle m’a traumatisé. Lors de mon combat au pays de la cascade, la peur ne m’a jamais quitté. L’angoisse de me voir mort me guettait du début à la fin, je ne souhaite à personne de vivre ça. Si la vie d’un shinobi était ainsi remplit de ce genre de situation, je commençai à remettre en question le fait de vouloir devenir Tsuchikage. La majorité des gens que j’ai connus m’ont dit que c’était peine perdue, j’en viens à croire la même chose. Après tout, il fallait être le shinobi le plus puissant du village, je n’étais que Genin. Un jour, mon père m’avait dit qu’il avait déjà rencontré un gamin de 12 ans qui était chuunin, ces gens si particulier avaient du talent, tandis que moi je n’en avais aucuns …

En rentrant à Iwa, on m’avait suggéré d’aller à l’hôpital. J’ai du y resté trois jours, mes blessures n’étaient pas si graves que ce que je ne le pensais, les plus graves étaient mes blessures mentales. Suite à quoi je me suis reposé le reste de la semaine mais j’ai surtout pensé. Pourquoi je fais tout le temps l’objet d’incroyable situation ? Je n’ai trouvé aucunes réponses. J’y n’ai cessé d’y réfléchir et je savais à présent que depuis le début, je ne me posais pas la bonne question. Mais … Quelle était la bonne question ? Pourquoi ne suis-je pas comme ces autres Shinobis qui n’ont pas peur de se mesurer à plus fort qu’eux ? Pourquoi suis-je incapable de faire abstraction de mes émotions ? C’est bien simple, j’étais trop faible ! Mais comment se faisait-il que j’étais encore en vie ? Ca, oui, c’était ça la bonne question. Car je suis déterminé à devenir le plus grand shinobi qu’Iwa ais connu.

Arrivé au QG de l’alliance, qui par ailleurs, il ne m’a pas été facile de trouvé (c’était la première fois que je mettais les pieds à Kumo). Je me rendis dans la salle indiqué sur l’ordre de mission, deux personnes se présentaient à moi. Un vieillard et une femme qui … Ma foi ne passait pas inaperçu. Mais bon, je finissais par y être habitué, j’avais déjà rencontré un homme avec des cheveux verts, pourquoi cela m’étonnerait-il de voir une femme avec une chevelure d’un violet éclatant ? Qui plus est très séduisante. Sans tarder, je me présentai.


« Bonjour, je me nomme Natsu, Genin d’Iwa. »

Je n’avais pas envie de sourire. Je n’avais plus envie de sourire seraient les mots exact. Il était temps que je prenne ces histoires de missions au sérieux. Ce qui me fit penser que je n’étais pas présentable. Après ces nombreux jours de marche, je dégageai une odeur peu agréable et le manque de sommeil me donnait une mine affreuse. J’espérais pouvoir passer une nuit à Kumo, histoire de me reposer et de me laver.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Évacuation à Tanzaku (1) Sam 18 Aoû - 10:45



En terre inconnue



[Hrp : Pour rester cohérent avec mon histoire, nous prendrons en compte le fait que l’entraînement avec Gaara est terminé. Vous l’aurez compris, zaime pas les double rp.]

Cela faisait plusieurs jours que Teikiatsu n’était pas sortie de chez elle. Après cet entraînement des plus physiques, il lui fallut énormément de temps pour se remettre d’aplomb. Se battre contre un kage alors que l’on est encore une genin, l’exercice est des plus périlleux. Mais l’excitation du combat et le défi présenté avaient donné un affrontement plutôt sympathique. Gaara, le maître de la jeune fille avait réussi à la rendre plus forte physiquement et moralement, mais aussi un peu plus mature et maitre d’elle-même.
Bref, elle était tranquillement allongée sur son lit à admirer l’astre solaire à travers ses stores, quand l’ombre d’un oiseau vint perturber se paisible moment. C’était un pigeon. La gamine, encore jeune dans le monde ninja ne comprit pas de suite pourquoi il était là, et surtout pourquoi il ne bougeait pas alors qu’elle essayait de l’effrayer. Puis, elle aperçut un petit rouleau accrocher à sa patte.

*Un pigeon voyageur ? Pourquoi on me délivre un message. Je viens à peine de finir mon entraînement, que Kazekage-sama me renvoie en mission ? Jamais il ne se repose ? Qu’il ne vienne pas se plaindre de ses cernes !*

« Donne-moi ça petite bête ! »

Elle prit le message, le pigeon repartit par la voie des airs. Toujours assise sur son lit, elle déroula le parchemin miniature et commença à le lire. Elle comprit alors qu’elle était conviée à se rendre au quartier général de l’Alliance, dans le village des Nuages, Kumo !
Elle n’avait jamais quitté le pays du Vent et avait toujours gravité dans les alentours de Suna. Voyager ne lui ferait pas de mal, mais elle était anxieuse à cette idée. Elle adorait le sable fin, la chaleur du jour et la fraicheur de la nuit, les scorpions qui se baladent et tous les autres détails que le désert vous apporte. Comment était le pays de la Foudre ? Nuageux, orageux, brumeux, humide et sombre ? Quelle horreur, rien que d’y penser, cela lui donnait la chair de poule. Elle en vint même à détester un instant le Kazekage qui l’envoyait là-bas. Mais la voie du ninja est faite ainsi, des entraînements, des combats et des missions qui vous envoient à travers le monde. Elle se fit à cette idée et rassembla son équipement.
Elle fit l’inventaire : shurikens, kunais, cordes, fumigènes, parchemins explosifs.

« Le compte est bon ! Je passe chez mon ami le marchand acheter une carte du monde et direction Kumo ! »

Elle exécuta ses dires et franchit les portes de son village. Elle sortit immédiatement la carte de son pays pour savoir quelle direction prendre pour arriver le plus rapidement aux frontières du pays de la Foudre. Pour arriver là-bas, elle devait traverser différents pays, notamment le pays du Feu et celui du Riz.
Elle prit soin, lors de son périple, de se tenir à distance des villages protecteurs de ses pays, Konoha et Oto. Elle était au courant que certains villages formaient cette fameuse alliance, mais elle ne connaissait pas les relations entre-eux. La guerre a permis cette alliance, mais étant terminée, qu’adviendra-t-il des relations autrefois tendues entre tous ses villages. Ce fut pour éviter ce genre d’accidents diplomatiques qu’elle pressa le pas et se fit très discrète.
Elle se déplaçait principalement la nuit et se cacher pour dormir le jour. Plusieurs jours furent nécessaires pour arriver enfin au pays de la Foudre. Le village caché des Nuages ne devait plus être loin. Avant de se rendre au lieu de rendez-vous, elle se reposa une dernière fois et se lava pour ne pas arriver fatiguer et donner une mauvaise image de Suna.

« En traversant, tous ses pays, j’ai découvert une nouvelle phone, une nouvelle flore. Par chance, je n’ai rencontré personne. Se déplacer de nuit est la meilleure option pour être discrète, je ferais de même pour mon retour.
Même si, à cet instant il fait jour, je suis censée être en territoire amicale. Mais mon ordre de mission me servira de laisser-passer en cas de pépins. Suna s’est souvent tenu à l’écart de tous ses affolements dus à cette alliance. Cela est étonnant que l’on nous demande pour une mission internationale. »


Il était temps de repartit. Après une matinée de marche, elle arriva enfin aux pieds de Kumo. Le village était perché dans les nuages, d’où son nom, le village caché des nuages. L’ordre de la mission lui évita bon nombre d’ennuis et elle put arriver saine et sauve dans ce fameux QG.
Là était déjà présent deux shinobis, une kunoichi et un ninja, ainsi qu’un vieil homme qui semblait les attendre.

*Ils sont bizarres ses deux-là. Lui, dégage une forte odeur de transpiration et à les mêmes cernes que Gaara-sama tandis qu’elle parait si fraiche et se croit un peu trop belle. Elle ferait mieux de couper ses cheveux avant qu’ils ne la gênent, des cheveux violets qui plus est, quelle idée !*

Après cette analyse un peu trop subjective, elle décida à se présenter pour ne pas les faire patienter d’avantage.

« Je m’appelle Teikiatsu, genin de Suna. On m’a envoyé ici pour je ne sais quelle raison. L’un d’entre vous peut m’éclairer à ce sujet ? »




©Naruto Sensou
Revenir en haut Aller en bas
Akamatsu Murakami
Chuunin d'Iwa
 Chuunin d'Iwa
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 18/07/2012

Profil Ninja
XP:
150/600  (150/600)
Rang: C
Ryos: 600
MessageSujet: Re: Évacuation à Tanzaku (1) Mar 21 Aoû - 15:12

Akamatsu venait de se lever de bonne heure. Il avait fait un très beau rêve mais, son rêve paraissait tellement réelle, qu'il se demandait si ça ne serait pas des souvenirs de son passé. Akamatsu voudrait tellement se rappeler son passé ainsi que ces parents et de son enfance. Akamatsu décida de se balader dans son village, car pour l'instant, il n'a pas pu voyager très loin. Akamatsu ne recevait pas beaucoup de mission ces temps si, il se demandait même si le tsukikage ne l'avait pas oublié. Akamatsu voudrait tellement découvrir un peu le monde, voir plus de shinobi pour pouvoir faire connaissance et surtout, devenir le ninja le plus puissant grâce à des entraînements intensifs. Akamatsu décida de se balader dans son village. Le temps était sublime, Akamatsu passa le bonjour à quelque villageois. Il décida de s'entrainer un peu au sabre avec ce temps radieux, mais Akamatsu s'entraînait tout seul parce que tous ces potes étaient en mission. Une vieille dame alla parler un peu avec lui et lui demanda ou était ces parents. Akamatsu ne savait pas qui était ces parents, ni même quel était son village d'origine. Tout ceci l'attrister. Akamatsu décida de rentrer pour se doucher. Tout d'un coup dans le village, une personne passa à coter sans lui passer le bonjour, car il était pressé. Akamatsu croit connaître cette personne, mais il en est pas sur et certain. Akamatsu se dit dans sa tête

*ne serait-ce pas une personne qui était dans la même promotion que moi. J en suis pas sur je le voit de dos je peut pas le reconnaitre*

Akamatsu rentra dans son appartement et décida de prendre une douche pour se rafraichir un peu. Akamatsu voudrais tant avoir une mission comme tous ces potes pour s'améliorer encore un peu. Il entendit frapper à la fenêtre. Akamatsu reconnut le pigeon du vieux tsuskikage. Il était très heureux, enfin le vieux aller l'envoyer en mission. Akamatsu sortis de la douche et lissa le petit parchemin. Sa mission était d'aller au quartier général de l'alliance pour une mission importante. Akamatsu était excité a l'idée de partie a kumo pour une mission aussi importante. Pour une foie, il verra d'autre shinobi et un autre pays. Akamatsu pris son sabre ainsi que son autre sabre du clan des Muramasa, originaire de suna. Il prenna une carte pour se diriger ainsi que quelques outils ninja pour se protéger. Le périple voyage de Akamatsu pour arriver à kumo dura quelques jours. Akamatsu arriva dans la vaste pièce ou se tenait trois shinobi ainsi qu'un vieux au cheveu gris. Akamatsu remarqua qu'il tient un truc en main. Ceci doit être les informations pour cette mission. Il regarda les autres shinobi. Il y avait deux kunoichis et un shinobi. Akamatsu trouva d'ailleurs très attirant et vraiment sublime les deux kunoichis. Ce qui attira le plus le regard d'Akamatsu, c'est la couleur violet des cheveux de l'une des filles, car lui-même a les cheveux de cette couleur. Akamatsu regarda le shinobi pendant un instant. Au bout de quelques secondes, il le reconnut tout de suite, car cette personne était dans la même promotion que lui et il s'appelle Akamatsu. Il posa son épée ainsi que son sabre du clan muramasa, originaire de suna et décida de se présenter

"a première vue je suis de nouveau le dernier vraiment désolé tout le monde. Je me présente, je m'appelle Akamatsu Muramasa, je suis un genin d'Iwa. D'ailleurs, je suis ravie que tu fais partie de cette mission natsu. Sa fessait longtemps que je voulait en faire une avec toi "
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage non-joueur
 Personnage non-joueur
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 19/12/2011

Profil Ninja
XP:
0/0  (0/0)
Rang:
Ryos:
MessageSujet: Re: Évacuation à Tanzaku (1) Mer 22 Aoû - 19:28

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Évacuation à Tanzaku (1) Jeu 23 Aoû - 14:54



Naruto Sensou
La diablesse aux allures d'ange


Déçue et amer, la kunoichi patienta de voir les autres participants de cette mission se ramener. Elle évita de regarder le vieillard qu’elle avait déjà envie de massacrer, mais ça serait peu avisé dans le village qui tenait l’alliance shinobi… Alors la belle calma ses pulsions qui l’appelait à voir du sang, à sentir ce liquide carmin tâcher ses mains. Heureusement, pour elle, peu à peu, la salle s’emplit, occupant alors ses pensées à autre chose. Un premier shinobi, aux allures jeunes, entra. Il affirma être Iwa, un genin. La poisse! Sachiyo serait-elle la seule junin de cette mission? Elle, cette femme narcissique à fond, cette femme égoïste qui ne pensait qu’à son propre plaisir, qu’à ses propres envies? Ne lui dites pas qu’elle serait prise pour diriger une équipe de jeunots… Non, les gamins, elle n’était pas à l’aise avec eux, elle ne savait pas comment agir avec eux. Comment le pourrait-elle? La belle draguait tous ceux qui étaient dignes d’elle et snobait les autres. Bon, snober des gamins cela allait encore, mais les draguer?! Nan, elle ne tomberait pas aussi bas, même si le môme était le plus séduisant de la planète. Elle attendrait alors qu’il vieillisse un peu. L’utilisatrice du shakuton remarqua que le jeune Iwajin la mâtait, semblant apprécier ses courbes plus que généreuses. Qu’il regarde, ce n’était pas comme si elle allait lui rendre ses regards, ou lui montrer une quelconque forme d’attention! La diablesse aux allures d’ange remarqua néanmoins que cet adolescent était morne, qu’il ne souriait pas, qu’il ne semblait pas vouloir être là. Bah, ce n’était pas comme si sa misérable vie l’intéressait hein! Lorsque quelqu’un autre arriva, la belle passa à un autre appel. Une kunoichi que Sachiyo qualifia rapidement d’ordinaire entra. Cette dernière affirma être une genin de Sunagakure. Ah oui? Pourtant, sa tête ne lui disait absolument rien. Elle posa alors la question qui tue, demandant des précisions. La femme à la chevelure violette entreprit donc de suite de lui répondre.

-En fait, nous attendons que tout le monde soit arrivé avant d’en savoir plus. Vois-tu, ce vieux ne semble pas vouloir nous parler avant ça, finit-elle, rude.

Aucun respect pour ses aînés, mais il l’avait cherché ce crouton! L’ignorer, elle, alors qu’elle daignait s’adresser à une loque pareil, qu’elle qualifiait de sans intérêt, c’était inadmissible! Vieux con, un jour, elle t’aurait, oh oui. C’était là un petit défi stupide que la beauté classa dans ses futures actions. Bref, pour le moment, le vieux était intouchable, servait à rien de se focaliser là-dessus. Heureusement, la dernière tête affiliée à cette mission décida de se pointer à ce moment. Un autre adolescent, aux cheveux violets aussi fit son apparition. Il s’excusa d’être là en dernier, puis il affirma qu’il était aussi un genin d’Iwa. Hé bah voilà. Sachiyo était donc bel et bien la seule adulte, la seule responsable sur cette mission. Elle devait s’occuper de jeunes pas assez talentueux pour être des chunin ou mieux des junin… La belle était habituée aux missions périlleuses en compagnie d’autre junin, elle n’avait jamais dirigé des ninjas de faible rang. Alors pourquoi l’avoir choisie elle? Comment devait-elle s’y prendre? M’enfin, elle songerait à tout cela après avoir eu les directives et les détails que tous attendaient avec impatience. Avec toute l’équipe réunie, le vieux décida enfin de dévoiler la mission et ses modalités de réussite. Ils devaient donc évacuer un village avant que des Zetsu blancs ne l’envahissent. Bordel, elle aurait préféré les combattre ces trucs répugnants! Ils partiraient de Kumo à dos d’aigles géants pour retourner de là où elle venait : le Pays du Vent. Nan mais franchement, elle n’aurait pas pu avoir les détails avant, pour lui éviter tout ce chemin?! Quel bande de mal organisés, elle aurait déjà commencé l’évacuation et serait peut-être terminée et la diablesse et sa coéquipière de Suna avaient commencé cela sur le champ. C’était des plus pathétique, à croire que ceux qui leur avait préparé la mission souhaitaient leur échec. Bref, maintenant que la mission était précisée, nul besoin de s’éterniser ici. En tant que seule junin du groupe, c’était à elle de prendre en charge la suite. Sans hésitation, elle ferait office de chef et agirait comme tel. Qu’ils râlent juste pour voir… La kunoichi la plus âgée du lot s’avança un peu, puis se tourna vers les autres shinobis. Main sur la hanche, la mine sérieuse, elle s’adressa donc à eux, usant d’une intonation formelle. Ouais, en ce moment, la beauté n’avait pas envie de sortir ses jeux habituels.

-Je m’appelle Sachiyo et visiblement, je suis la seule junin sur cette mission. Je prends donc en charge la suite. J’ai déjà en tête le plan, que vous devrez suivre.


Elle marqua un temps d’arrêt, les regardant tour à tour de ses iris violets. Elle les jugeait, s’assurant qu’aucun d’entre eux ne lui réplique ou ne se montre en désaccord. Les railleries d’un gamin, ça avait le don de la saouler comme rien d’autre et elle n’hésiterait pas deux secondes pour le remettre à sa place. Le groupe n’avait pas de temps à perdre s’il voulait accomplir l’évacuation avec succès. Pourvu qu’ils se gardent tous ça dans le crâne. Elle reprit donc, toujours aussi sérieusement.

-Une fois sur place, je me charge d’informer la population. Ensuite, nous diviserons les civils et chacun d’entre vous sera chargé d’en escorter jusqu’à Sunagakure. Je serai la dernière à quitter. Ainsi, si les Zetsu ont le temps d’arriver, je serai en mesure de les repousser le temps que l’évacuation se termine. De plus, ça me permettra aussi, si les premiers partis subissent un assaut, de venir en renfort, chose que je ne pourrai pas faire si je pars la première. Des questions?


Sachiyo avait eu envie de ne pas poser cette question, souhaitant en finir au plus vite. En fait, c’était surtout une formalité plus qu’autre chose. Elle n’en attendait pas vraiment. Satisfaite, elle commença à marcher vers la sortie, se dirigeant de ses pas gracieux vers leurs montures. Se serait la première fois qu’elle monterait sur le dos d’un animal… Pourvu que tout se passe bien.




©Naruto Sensou
Revenir en haut Aller en bas
Redfox Gajeel
Juunin de Konoha
 Juunin de Konoha
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 23

Profil Ninja
XP:
310/1000  (310/1000)
Rang: B
Ryos: 2550
MessageSujet: Re: Évacuation à Tanzaku (1) Dim 26 Aoû - 22:26

En ce qui me concerne, je n’avais rien à redire. Je trouvais juste dommage qu’on ais pas eu un peu de temps pour se préparer. De toute manière, qui étais-je pour contester cette Junin ? Quand ses yeux mauves avaient croisé mon regard, j’eu un frisson, et la certitude qu’il ne fallait pas la contrarier. Suite à quoi on se dirigeait tous à l’extérieur et quelle ne fut pas ma surprise quand je vis ces rapaces démesurément grands. Le soleil se couchant, la lueur orangé-rouge qui entourait leurs silhouettes leur donnaient un aspect effrayant. Mais ça tombait bien, je ne me voyais pas refaire le voyage à pied. Alors qu’on rejoignait nos montures, je me fis une brève idée de mes nouveaux coéquipiers.

Lorsque Teikiatsu était entrée, son apparence me laissait croire qu’elle était forte, mais elle n’était que Genin. Sans quoi elle semblait plutôt silencieuse. Quand au suivant, il s’agissait de quelqu’un que je connaissais bien, puisque j’ai étudié avec lui à l’académie. Je ne fus pas surpris de voir qu’il trimballait encore cette épée dont le manche prenait la forme d’un dragon. Je lui avais souris en guise de réponse à son interpellation. Lui par contre, parlait tout le temps ! Et je sentais que ça n’allait pas plaire à tout le monde ... Puis, il y avait Sachiyo, dont la chevelure violette témoignait de sa beauté. Je n’y étais pas insensible et c’est pour cette raison que je voulais être le moins gênant possible pour cette mission.

Je caressai la tête de l’aigle géant sans qu’il ne réagisse. Son œil entièrement noir reflétait mon visage, c’en était presque perturbant. Enfin, il se mit à ma taille pour que je puisse monter sur son dos. Non sans difficulté, je m’exécutai, et je finis par me demander comment dire à la monture de commencer le vol. Ce fut vite réglé, car au moment ou Sachiyo décolla, les autres aigles firent de même. J’eu un petit temps d’adaptation, mais j’avais déjà volé grâce au Tsuchikage, ainsi je fus vite à l’aise sur le dos de l’aigle. Vu d’en haut, les montagnes du pays de la foudre étaient magnifiques, un régale pour les yeux ! Lorsque je relevai la tête, je vis Akamatsu-kun qui volait à côté de moi, je lui souris et lui fis un signe de la main. Il avait une certaine classe sur le dos d’un aigle, avec sur son propre dos, son épée de dragon. J’avais hâte de combattre à ses côtés, si combat il y aurait.

Comme dit antérieurement, le voyage fut assez cours. On était parti la veille au soir et on était arrivé en fin de matinée. Lorsque je descendis de ma monture, je sentis de suite cette affreuse douleur aux adducteurs, j’en avais du mal à marcher ! Et cette fois-ci, j’espérais vraiment pouvoir me reposer un peu. Je n’avais rien contre les aigles, mais mes vêtements s’étaient imprégnés de leur odeur et ma fréquentation avec les renards m’avait rendu particulièrement sensible aux odeurs. Mais avant de faire quoi que ce soit, j’attendis de voir ce que Sachiyo allait nous dire, après tout, c’est elle qui supervisait la mission.

Revenir en haut Aller en bas
Akamatsu Murakami
Chuunin d'Iwa
 Chuunin d'Iwa
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 18/07/2012

Profil Ninja
XP:
150/600  (150/600)
Rang: C
Ryos: 600
MessageSujet: Re: Évacuation à Tanzaku (1) Mar 28 Aoû - 22:15

Akamatsu voit le veille homme leur donner le déroulement de cette mission qu 'il attendait tant. Il faut très déçu, car il croyait que c'était une mission ou il pourrait montrer l'étendue de ces talent. Le jeune genin décide de s'en contenter. Akamatsu a un sourire du coin des lèvres, car le vieillard lui fait rappeler le tsukikage
Lorsque la kunoichi au cheveux violet et d'une grande beauté donna des ordres, Akamatsu soupire. Le jeune homme déteste recevoir des ordres a part venant de son tsukikage. Il n'a pas trop le choix de lui obéir, car la jeune konoichi est comme même un junin. Elle doit savoir ce qu'elle fait. Il décide alors de lui faire confiance et d'obéir a ces ordres malgré tout. Après que le vieille homme est expliquer les détail de la mission, Akamatsu se dirige vers son aigle. Son aigle est d'une couleur noir vif avec une certaine élégance et les yeux d'un couleur bleu ciel. Il trouve son aigle magnifique. Akamatsu caresse l'aigle


"enchanter je suis ravie de naviguer sur ton dos"

Akamatsu monte sur son aigle et décolle vers le village de tanzaku. Il regarde derrière lui s'éloigner le pays de kumo au loin. La vue est magnifique. L'aigle d'Akamatsu a l'air de bien apprécier sa compagnie. Il caresse son aigle, mais le jeune homme reste bloquer. Un souvenir de son passé lui revient en mémoire. Il se rappelle d'un aigle qu'il connait très bien, mais son nom semble lui échapper. Il regarde autours de lui. A sa droite, se trouve la kunoichi au cheveux violet. Akamatsu la trouve magnifique sur le dos de son aigle. De l'autre se trouve Natsu. Natsu lui fait un signe de main avec un sourire. Akamatsu décide de faire de même. Il trouve aussi que Natsu a une certaine allure et une certaine classe sur son aigle. Il trouve aussi son aigle très beau. Le jeune Muramasa regarde droit devant

"Sachiyo, quel sera la suite des opération une foie arriver sur place"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Évacuation à Tanzaku (1)

Revenir en haut Aller en bas

Évacuation à Tanzaku (1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Après Haiti,Cuba,Sauve qui peut à la Nouvelle Orléans avant l'arrivée de Gustav
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sensou :: Rôle Play :: +Pays de la foudre+ :: QG de l'alliance :: Salle de réunion -