AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez |

Entrainement ~ Katon ! Karyuu Endan No Jutsu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Redfox Gajeel
Juunin de Konoha
 Juunin de Konoha
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 24

Profil Ninja
XP:
310/1000  (310/1000)
Rang: B
Ryos: 2550
MessageSujet: Entrainement ~ Katon ! Karyuu Endan No Jutsu. Sam 15 Sep - 17:08

‡ Le Karyuu Endan ‡


    Première partie : Dépendre du feu.





L’évacuation à Tanzaku était une mission épuisante, et pour cause, cela faisait maintenant une semaine que je me reposai à Iwa. Ca m’avait permit de faire le point sur tout ce qu’il m’était arrivé. En sortant de l’académie, je n’étais qu’un shinobi insignifiant, qui avait peur de se battre, croyant qu’il serait facile de montait en grade et de devenir Tsuchikage. Les choses ont bien changé. Je me suis battu contre un mort vivant, je me suis fait exploser par un Kage, un junin de Kiri m’a torturé et pour finir, je me suis fait maîtriser par des hommes entièrement blancs que certains appelaient « Zetsu ». Je n’ai jamais été capable de me défendre seul, pour la simple et bonne raison que j’étais faible. Je me suis alors rendu compte que la vie d’un shinobi était loin d’être facile.

Un jour, j’ai décidé que tout allait changer. Le soleil ne s’était pas encore levé, mais je ne dormais pas. J’avais une idée en tête, j’y avais réfléchi toute la nuit et il était temps de la mettre à profit. Je me levai d’un bond de mon lit, j’enfilai mes habits de shinobi et je partis sur les terrains rocheux. Il y quelques semaines, le Tsuchikage avait tenté de m’enseigner une technique, elle se nommait « Karyuu Endan no Jutsu ». Sans réel succès, j’avais décidé d’abandonner l’apprentissage. En effet, ce jutsu se trouvait être trop puissant pour que je sache m’en servir. Mais à présent, j’en avais besoin plus que personne d’autre. Si je voulais avoir une chance de m’en sortir seul en combat, il fallait que je maîtrise cette technique.

Face à un énorme rocher, je fis la longue série de signes incantatoires nécessaire et je crachai les puissantes flammes. Deux problèmes se posaient à moi. L’intensité des flammes me fit annuler le jutsu dès l’instant où je l’ai commencé, puis le feu que j’ai craché ne ressemblait en rien à celui du Tsuchikage. C’était ma première tentative et je me sentais déjà épuisé. Cette technique était-elle vraiment à ma portée ? Je fini par me demander comment Ônoki-sensei faisait pour me sortir cette technique presque naturellement. Je me souvins soudainement de ses paroles, sa voix résonna dans ma tête.


Ônoki - La dose de chakra doit être parfaite ! Cette technique nécessite un temps de préparation, il te faudra être concentré pour malaxer ton chakra efficacement.

J’avais compris ! La concentration était indispensable ! Je recommençai donc en fermant les yeux. Je visualisais mon chakra et je le malaxai comme si je voulais sélectionner la dose exacte. Le problème était que je ne connaissais pas la dose exact, mais tans pis, je ferai plusieurs essaie jusque ce soit la bonne. Je rouvris brusquement les yeux et je fis à nouveau ma succession de signes, enfin je crachai les flammes. Encore une fois, j’avais l’impression de brûler de l’intérieur, tans pis ! Je ne pouvais pas m’arrêter. Je recommençai encore et encore, en variant la dose de chakra. Je prenais toujours le temps de me concentrer avant de sortir le jutsu. Mais au bout de 5 tentative, je m’évanoui et tombai sur le sol.



Une voix - Ah ! Tu t’es enfin réveillé ! Natsu, tout vas bien ?

Je me levai avec difficulté. En regardant autour de moi, je vis que j’étais toujours aux terrains rocheux. Je fis un bond en voyant Joryu-sensei, le responsable de mon ancienne équipe de genins. Je lui expliquais ce que je tentais de faire, puis il me sourit et m’aida à me relever. Suite à quoi, il me proposa d’aller manger. Je n’allais évidement pas refuser, d’autant plus que j’avais empoché une grosse somme de ryos récemment. On se rendit dans mon restaurant préféré, spécialisé dans la viande. Une fois l’estomac bien rempli, on fit le tour d’Iwa en parlant tranquillement. On s’arrêta sur un pont et en regardant l’eau s’écouler, je lui fis par de mes inquiétudes, de mes angoisses au combat, la raison pour laquelle je me donnais tans de mal à apprendre la technique qui se nomme « Karyuu Endan no Jutsu ». Mais avec un air très sérieux et une voix perçante, il finit par me dire que je n’y arriverais jamais.

Joryu - Vu la manière dont tu t’y prends, tu a plus de chance de mourir d’épuisement que d’apprendre ce jutsu. Son niveau est bien trop élevé pour toi, mais rien n’est impossible. Pour le moment, commence par apprendre à utiliser convenablement le Katon. Tu crois savoir t’en servir, mais cette affinité requiert un certain savoir-faire dans la manipulation du chakra et c’est quelque chose que tu n’as pas.

Je continuais de regarder la rivière s’écouler. J’étais dépité, comment voulait-il que je sois motivé s’il me descendait ainsi ? Toutefois, il me fit savoir qu’il voulait me « ré enseigner » le ninjutsu, mais à un niveau plus approfondie. Et d’ailleurs, il ne perdit pas de temps puisqu’il commença les explications.

Joryu - Voici la première étape. Tu as plus de chakra que tu ne le crois, l’exercice que tu vas pratiquer te permettra de le puiser dans tes derniers retranchements et de découvrir tes véritables limites. Transforme la nature de ton chakra en feu et donne-lui la forme d’une petite flamme. Ton objectif sera d’entretenir cette flamme, pas plus grande que celle d’une chandelle, aussi longtemps que tu pourras. Elle ne doit pas s’éteindre avant le crépuscule. Ca peut paraître simple, mais ça va vite devenir un enfer pour toi, crois moi.

Je fis le signe de base et la flamme naquit dans mes mains. Suite à quoi, Joryu-sensei invoqua un simple renard, en m’expliquant qu’il était là pour me surveiller toute la journée, histoire d’être sur que je ne tricherais pas. Le canidé ne cessait de me dévisager de ses yeux perçants, c’était perturbant. Mais dès que le junin disparu, je repris le cours de ma journée comme si de rien n’était. Les deux premières heures, je ne sentis rien de particulier, simplement, le fait de devoir toujours trimballé cette flamme était peu pratique.

Puis, je sentis comme un manque, quelque chose n’allait pas, aux alentours de seize heures. J’en déduis que j’avais faim. Mais après, tans bien que mal, m’être rassasié d’un repas sucré, il y avait toujours cette sensation désagréable, d’autant plus qu’elle s’amplifiait au fil du temps. Mon chakra ne se régénérait sans doute pas assez vite pour combler le vide que créait la flamme, ça devait être ce dont quoi Joryu-sensei parlait. Très rapidement, ce qui était une sensation désagréable devint un mal-être. Au couché du soleil, j’étais adossé à un arbre et je me concentrai sur la flamme, hésitant à l’éteindre. Mais le grognement du renard me fit savoir qu’il était toujours la.

Bien sur, les dernières heures étaient les pires. Je titubai en marchant, je respirai fort, ma vision était trouble, mais la flamme entre mes mains continuait de vivre. Elle était faible, mais je la sentais encore. En plus de m’aspirer mon chakra, elle me causait des douleurs physiques. Au début, la chaleur sur mes mains, c’était plutôt agréable, mais après j’ai eu l’impression qu’elles partaient en cendres. Enfin au terrain rocheux et j’m’assis sur un rocher. A ce moment, il ne m’était plus possible d’user plus de chakra, je n’en avais plus une goute ! Le renard disparut, laissant place à Joryu-sensei. Il ne me laissa pas parler.


Joryu - Bien … Je vais te ramener chez toi. Tu as tenu bon visiblement. Si tu ne voulais pas que la flamme s’éteigne trop rapidement, il fallait que tu te concentres sur l’utilisation de ton chakra en permanence, tu as donc fait un malaxage d’une énorme durée. Ca t’aura permis de renouveler et de fluidifier ta réserve de chakra, et en plus c’est un très bon exercice mental. Tu as bien travaillé aujourd’hui.

Pour la suite, il me ramena chez moi et je me reposai. Le lendemain, je décidai de ne pas reprendre l’entrainement tout de suite. C’est donc le jour d’après que je sus qu’elle était la seconde étape de mon ré apprentissage du ninjutsu.



Dernière édition par Natsu le Sam 6 Oct - 14:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Redfox Gajeel
Juunin de Konoha
 Juunin de Konoha
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 24

Profil Ninja
XP:
310/1000  (310/1000)
Rang: B
Ryos: 2550
MessageSujet: Re: Entrainement ~ Katon ! Karyuu Endan No Jutsu. Lun 1 Oct - 17:42

    Deuxième partie : Entrainement intensif.





Joryu m’attendait aux portes du village. Il faisait encore nuit, mais j’étais tenu en éveil grâce à la fraicheur du matin. On échangea quelque mot, puis il m’emmena loin d’Iwa, à la frontière du pays du feu, marqué par l’apparition de forêts denses. Le temps qu’on arrivait, le soleil s’était levé, nous donnant un magnifique dégradé de couleurs chaudes dans le ciel. Lorsque l’on posait nos affaires au sol, à proximité d’une chute d’eau et à l’abri d’un majestueux saul, Joryu m’expliqua la raison de notre venue en cet endroit. Il pensait que le fait de s’isoler permettrait de se concentrer entièrement à l’entrainement. Il m’avait fait une espèce de programme destiné à me rendre beaucoup plus fort qu’avant, mais surtout apte à utiliser le jutsu que je convoitais.

Durant une semaine, deux jours étaient consacrés à l’entrainement physique. C’était éprouvant : courir, faire des enchainements à répétitions, des tractions, des pompes, nager et j’en passe ! Puis le jour qui suivait, on faisait du travail sur le chakra, en méditant, mais aussi pour se reposer un peu. C’était un sorte de transition pour les deux jours d’après, où cette fois-ci, je me consacrai à l’utilisation du Katon. Je lançais des jutsus sans cesse, tentant d’acquérir plus de précision et de puissance et parallèlement, j’imaginais des combos pour être plus efficace en combat. L’avant dernier jour, mon sensei me faisait refaire l’exercice de l’entretien de la flamme. A chaque fois, je devais dépasser mes limites, et tenir plus longtemps. Je crois que c’était le moment que je détestais le plus dans la semaine.

Cet entrainement fut très fatiguant, je l’ai pratiqué durant un mois. Joryu disait qu’il était inutile de perdre trop de temps. Mais on ne rentrait pas tout de suite à Iwa. « C’est pas encore terminé » disait-il. Après avoir profité de quelques jours de repos, il se lança dans les explications de la dernière étape.


Joryu - Considère que tout ce que tu as fait jusqu’à présent n’était que la préparation de ce qui vas suivre. Comme je te l’ai expliqué à Iwa, le Karyuu Endan no Jutsu est d’un niveau bien trop élevé pour toi et par conséquent, tu ne sauras l’utiliser si tu es seul. Cela étant dit … Tu es rarement seul en combat.

Je ne comprenais pas où il voulait en venir jusqu’à ce qu’il invoque un de ses renards qui faisaient trois fois ma taille. Il se logea sur le dos du canidé et à eux deux, crachèrent une flamme d’une rare intensité. Joryu-sensei m’affirma qu’il s’était retenu pour ne pas raser toute la forêt. Le renard géant disparu, et le Junin se réceptionna sur le sol, près de moi.

Joryu - Ce que tu viens de voir la, c’était une technique de synchronisation de feu. J’ai insufflé mon chakra dans le corps du renard au bon moment pour décupler la puissance de sa technique. On va faire du Karyuu Endan, un jutsu coopératif.

La, il y avait un problème. J’étais incapable d’invoquer des renards d’aussi grandes envergures. Il m’expliqua toutefois que ce genre de renard n’accepterait certainement pas de faire des synchronisations avec un genin tel que moi. Yasachi refusait de se battre, il me servait seulement d’éclaireur, donc ça ne serait pas avec lui. Fusoku non plus n’était pas un bon choix, car son chakra était de type futon. Et c’était les seuls véritables invocations que je possédais. Joryu-sensei soupira et fit les signes incantatoires. Lorsque le nuage de fumé se dissipa, je vis ce petit renard aux yeux verts se présenter à moi.

Joryu - Voici Aiko, ton nouveau partenaire. Ne te fie pas à son jeune âge, c’est un très bon élément.

Pour commencer, on parlait pour faire connaissance. Il était adorable, mais toujours est-il qu’il ne ressemblait, en rien, au renard effrayant que je me faisais à l’idée de posséder. Joryu-sensei nous fit faire des exercices de synchronisations plutôt simples, mais c’était, apparemment, indispensable pour la suite. Il nous fallut trois jours pour parvenir à des résultats positifs. Aiko ne se dématérialisait pas, il mangeait et dormait avec moi.

Puis vint le premier essaie du Karyuu Endan en version coopératif. Aiko devait monter sur mon dos et m’insuffler une bonne dose de chakra au moment où je lançai la technique. Je pris le temps de me concentrer, cet instant où je malaxais mon chakra était très important ! Puis, j’exécutai les nombreux mudras, enfin, je gonflai mes poumons. A ce moment précis, je sentis cette arrivée brusque de chakra en moi. Je fus totalement perturbé, le chakra d’Aiko était doux et violent à la fois … Toutefois je ne m’arrêtai pas et je crachai tout le chakra accumulé, mais en changeant sa nature en Katon. C’était juste incroyable ! Cette quantité de feu, sa vitesse, sa puissance !


Joryu - C’était pas mal … Mais ce n’est pas encore ça !

Je soupirai de découragement. Aiko, toujours sur mon dos, me souffla à l’oreille qu’il ne fallait pas que je laisse tomber. Je commençai à beaucoup apprécier ce petit renard. Sans attendre plus longtemps ! On fit un deuxième essaie, sauf que cette fois- ci, je savais à quoi m’attendre. Je me concentre, je fais les mudras, je ressens le chakra d’Aiko, je le mêle au mien, je lance la technique, je crache les flammes. C'était de mieux en mieux, on progressait rapidement d'après Joryu-sensei. Après de nombreuses répétitions, je ne pouvais plus user d’une goutte de chakra. Ce jutsu était très gourmand en énergie et Aiko le ressentait aussi. On remit l’entrainement au lendemain.

On ne s’était pas réveillé aussi tôt que d’habitude pour cette fois-ci. On sentait la fin de l’entrainement approcher, je n’avais jamais autant fais d’effort, mental ainsi que physique. Après un tel programme, inutile de vous dire que la fatigue me rongeait. Avec Aiko, on se rendit à la rivière pour se purifier, comme à chaque matin, puis on rejoignit Joryu-sensei. Il nous attendait avec un grand sourire, annonçant que cette journée d’entrainement serait la dernière.


Joryu - On va faire un combat durant lequel tu devras me prouver que tu est apte à obtenir le grade de chunin.

Un large sourire se dessina sur mes lèvres. Je ne pensais qu’à une chose à présent, battre Joryu-sensei !
Revenir en haut Aller en bas
Redfox Gajeel
Juunin de Konoha
 Juunin de Konoha
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 24

Profil Ninja
XP:
310/1000  (310/1000)
Rang: B
Ryos: 2550
MessageSujet: Re: Entrainement ~ Katon ! Karyuu Endan No Jutsu. Sam 13 Oct - 18:43

    Troisième partie : L’affrontement entre maître et élève.





On s’était éloigné des forêts pour se rapprocher d’Iwa. Joryu-sensei préférait me voir à l’œuvre sur les terrains rocheux du pays de la Terre. A dix mètres de moi, il me fixait d’un regard, me faisant comprendre qu’il était très sérieux et qu’il n’avait pas l’intention de me faire de cadeau. Je me sentis obligé de faire la première offensive. Je m’élançai donc vers mon professeur dans un sprint, tout en lui lançant un kunai munit d’un parchemin explosif. Il s’était évidement éloigné pour esquiver le souffle de l’explosion. Je profitai ainsi du nuage de fumé provoqué pour faire un signe. Grâce au Sunshin No Jutsu, je me retrouvai derrière lui, on se lança dans un face à face au Taijutsu. J’usai de tous les mouvements que je connaissais, mais voyant qu’il les parait tous avec facilité, je sortis un kunai, dans l’espoir de le toucher. Mais il fit de même, continuant de parer mes coups, occasionnant des petites pluies d’étincelles. Le combat au corps à corps était inutile. Moi qui croyais que Joryu-sensei n’était pas bon dans ce domaine … Je fis un bond en arrière et je repris mon souffle.

Sans plus attendre, j’exécutais la série de mudras pour le Goukakyu no Jutsu. Mon adversaire fit de même. Mais lorsque je crachai ma boule de feu, c’est un mur de terre qui s’érigea pour la bloquer. Le doton ? Je le savais capable d’utiliser le katon et le futon, mais j’étais loin d’imaginer qu’il maîtrisait une troisième affinité. Il fallait que je trouve autre choses. Mais j’avais pas le temps de réfléchir, deux kunais percèrent le mur de terre et foncèrent vers moi. Sans doute avait-il injecté du chakra de type futon pour décupler leur tranchant. Je fis une roulade pour les esquiver, mais alors que je me relevais, Joryu-sensei apparut devant moi et mis un violent uppercut. Tandis que j’étais encore dans les airs, il sauta de manière à se retrouver au dessus de moi et me mis un puissant coup de pied, qui eu tôt fait de m’envoyer m’écraser sur le sol. En le voyant foncer sur moi tel une toupie, bras tendu avec un kunai, j’eus le réflexe de rouler sur le côté. A ce moment là, j’avais réellement l’impression qu’il voulait me tuer. Lorsque la fumée provoquée par la chute de Joryu se dissipa, il était debout, me regardant d’un regard toujours très sérieux. Seul, je n’arrivais pas à le blesser, ainsi je fis les signes de la technique d’invocation.

Fusoku, un simple renard, apparût. On avait, il y a longtemps, travaillé un combo, il était tant de le mettre à profit. Sans tarder, je fis une série de signe et je frappai le sol de ma main droite. Autour de Joryu jaillit des flammes qui l’emprisonnaient. La technique « Hibashiri » était pratique pour piéger les adversaires. Il s’agissait maintenant de les blesser. Fusoku avait préparé son attaque, il entretenait une sphère d’air qui tournée à grande vitesse avec sa gueule. Dès l’instant où mon mur de flammes était en place, il lança sa boule d’air. Lorsqu’elle atteignit les flammes, il y eu une grande déflagration. Fusoku se dématérialisa et je regardai la scène en haletant. Ca avait fonctionné ? Et ben pas du tout … La où Joryu-sensei se trouvait, il y avait désormais un gros roc. Maintenant qu’il avait utilisé la substitution, impossible de savoir où il était. J’en profitai pour faire le point. J’étais déjà fatigué, et j’avais utilisé beaucoup de chakra. J’observai les grands rochers autour de moi, il était facile de se cacher derrière l’un d’entre eux. Mais ils étaient nombreux … Perdu dans mes pensées, deux shurikens, venus de nulle part, me prenaient pour cibles. D’un saut périlleux arrière, je les évitai. A peine avais-je le temps d’apercevoir deux shurikens lancés d’un autre endroit que je fis une roulade pour les esquiver. Derechef, quatre kunais se pointèrent. Joryu se déplaçait rapidement tout en restant caché et me lançait des salves de projectiles. Je fis de nombreux mouvements pour ne pas m’en prendre un. Enfin, je décidai de me retirer d’un bond. Il fallait que je le repère. J’invoquai donc Yasachi, un autre de mes renards qui excellait dans le pistage. Il ne lui fallut pas plus d’une dizaine de secondes pour m’indiquer sa position. Je n’allais pas venir jusqu’à lui, ça n’aurait mené à rien. Mais j’avais une idée derrière la tête.

J’allais faire un combo que j’affectionnais beaucoup. Je sortis trois kunais, relié avec des câbles qui finissaient dans ma bouche. Ils étaient tous munis de parchemins explosifs. Je les lançai autour de mon adversaire, puis j’exécutai des mudras. Le feu du dragon fut conduit de ma bouche jusqu’au trois kunais grâce aux câbles. L’explosion des parchemins combinés au Ryuka no Jutsu nous offrit une belle déflagration qui recouvrit une grande zone, détruisant les rochers qui s’y trouvaient. Yasachi disparut dans un nuage de fumé, et je croisai les doigts pour que Joryu-sensei soit touché. Mais toujours rien … Sans doute avait-il eu le temps de faire un clone.

Pour la première fois, j’allais user de mon nouveau jutsu. Ainsi, je fis appel à Aiko, mon nouveau renard et je préparai le Karyuu Endan. Sans qu’on le voit venir, Joryu jaillit de la terre et me mit un uppercut, me séparant de mon renard. Je me réceptionnai, alors qu’une idée jaillie de ma tête, mais il fallait qu’Aiko la comprenne. Pour se faire, je lançai un kunai sur mon adversaire, en faisant en sorte qu’il se plante en face du trou où il était sorti pour m’attaquer. Après avoir regardé mon compagnon avec insistance, ce dernier acquiesça, signifiant qu’il avait compris où je voulais en venir. Joryu-sensei laissa échapper un rire, comme pour se moquer de mon médiocre lancé d’arme et il fonça sur moi. Sans tarder, je fis la série de signe qui allait me permettre d’utiliser le Karyuu Endan. Et avant que je ne crache le feu, Aiko jaillit de la terre derrière moi et il profita de son élan pour poser sa main dans mon dos. A temps, j’assimilai son chakra, et je crachai les violentes et rapides flammes. Le renard avait emprunté les galeries, utilisées Joryu pour me prendre par surprise, et ainsi m’aider à lancer la technique.

Le juunin avait, in extremis, matérialisé un bouclier de terre, mais il fut progressivement dévoré par les flammes. Ainsi, il se prit le jutsu de plein fouet. Je fis un large sourire, content de l’avoir touché. Qui plus est, grâce à ma nouvelle technique. Je restai en position de combat par précaution, mais après avoir sourit, Joryu-sensei me félicita.


Joryu - Tu t’es bien battu. T’as su rendre utile chacun de tes renards pour me débusquer, tu as usé de belles combinaisons pour rendre tes jutsus plus puissants et quant au Karyuu Endan, force est de constater que tu as fait d’énorme progrès. Il n’y a aucuns doutes ! Tu a ce qu’il faut pour devenir Chuunin.

Yeah …
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entrainement ~ Katon ! Karyuu Endan No Jutsu.

Revenir en haut Aller en bas

Entrainement ~ Katon ! Karyuu Endan No Jutsu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Entrainement [Katon] » Entraînement au Katon kasumi enbu no jutsu (la danse du brouillard » Katon endan (soufle de feu) » Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement » Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sensou :: Rôle Play :: +Pays de la terre+ :: Iwagakure no sato :: Les terrains rocheux -